Accueil » Actualité » Shanghai confinée, une pénurie d’ordinateurs portables à redouter ?

Shanghai confinée, une pénurie d’ordinateurs portables à redouter ?

Si les restrictions sont levées le 6 avril prochain, leur impact devrait être minime.

Un rapport publié par le Commercial Times de Taïwan met en garde contre une possible pénurie d’ordinateurs portables au cours des prochaines semaines. Celle-ci serait une conséquence des mesures prises en Chine visant à endiguer la pandémie de coronavirus. En effet, plusieurs grandes villes chinoises sont actuellement confinées. C’est notamment le cas de Shanghai et de ses 26 millions d’habitants depuis vendredi dernier.

Image 1 : Shanghai confinée, une pénurie d'ordinateurs portables à redouter ?

Plus spécifiquement, le média rapporte que les “les fabricants d’ordinateurs portables, de téléviseurs et d’iPhone de Kunshan [une ville-district située près de Shanghai] doivent modifier leurs opérations, ce qui pourrait nuire gravement à l’industrie électronique mondiale”.

Le prix des plaquettes de silicium de 300 mm va augmenter de 25 % d’ici 2025

Trois importants fabricants de PC portables touchés

Trois grands fabricants d’ordinateurs portables sous contrat ont des usines à Kunshan : Compal, Pegatron et Wistron. La zone abrite également des installations de AUO (moniteurs) et de Nanya (semi-conducteurs, notamment DRAM). Bien sûr, de nombreuses autres usines produisant des circuits imprimés se trouvent dans la région.

Compal fabrique notamment des PC pour Apple, HP, Dell ou encore Acer. Pegatron travaille plutôt pour Asus, Lenovo et Microsoft. Enfin, Acer est aussi un sous-traitant d’Acer, Xiaomi, Dell, Lenovo…

Comme toujours avec ce genre d’annonces, elles restent des prédictions ; il est impossible d’être catégorique sur les effets supposés. Les entreprises susmentionnées ont effectivement des installations à Kunshan mais également dans d’autres zones où les activités ne sont pas suspendues. Bref, l’impact des mesures prises en Chine dépendra à la fois de critères géographiques et temporels. Le Commercial Times précise que celles en vigueur à Shanghai depuis le 1er avril seront réévalués le 6 avril prochain.

Rappelons qu’à la mi-mars, la ville de Shenzhen, considérée comme la Silicon Valley chinoise, a été confinée, faisant déjà planer l’ombre de pénuries. Finalement, ce confinement a été levé au bout d’une semaine et n’a eu aucune répercussion notable sur les chaînes d’approvisionnement.

Source : Commercial Times via Tom’s Hardware US