Accueil » Test » Test : analyse des performances du jeu For Honor sur 6 GPU

Test : analyse des performances du jeu For Honor sur 6 GPU

2 : Méthode de test et cartes choisies 3 : Benchmarks : FPS, frametime et fluidité réelle 4 : Ressources CPU, RAM, VRAM et conclusion

Le jeu, son moteur et ses réglages graphiques

Image 1 : Test : analyse des performances du jeu For Honor sur 6 GPU

Mélange de jeu de combat à la troisième personne, d’action-stratégie et de beat them all, For Honor est un titre développé par Ubisoft Montréal qui vient tout juste de faire son apparition sur PS4, Xbox One et bien entendu PC (Windows). Derrière les chevaliers, vikings et samouraïs qui s’affrontent à la période médiévale se cache le moteur AnvilNext 2.0. Ce dernier a fait son apparition en 2014 sur Assassin’s Creed Unity. S’il est meilleur que l’AnvilNext précédent, ce moteur se limite en revanche toujours à DirectX 11.

A lire aussi :
Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard
Dishonored 2, le patch 1.2 change totalement les performances
Shadow Warrior 2 : le Multi-Res Shading de NVIDIA en action
Test : les performances de 7 cartes graphiques dans Gears of War 4

Configurations minimum et recommandées

La fiche Steam de For Honor nous renseigne sur les configurations nécessaires pour jouer sur PC. Bonne surprise, le jeu demande une configuration plutôt raisonnable. A priori, il est possible de jouer avec une configuration de milieu de gamme vieille de quatre ou cinq ans.

Configuration
Minimum
Recommandée
Processeur
Core i3-550
ou
Phenom II X4 955
Core i5-2500K
ou
FX-6350
Mémoire
4 Go
8 Go
Carte graphique
GeForce GTX 660/750Ti
ou
Radeon HD 6970/7870
(2 Go VRAM mini)
GeForce GTX 680/760
ou
Radeon R9 280X/380
(2 Go VRAM mini)
Système d’exploitation
Windows 7, 8.1, 10
64-bits obligatoire
Windows 7, 8.1, 10
64-bits obligatoire
Espace disque
40 Go
40 Go
Audio
Compatible DirectSound
Compatible DirectSound

Radeon vs GeForce

D’un côté, For Honor est un jeu multiplateforme, donc forcement optimisé pour l’architecture Graphic Core Next d’AMD des consoles. Mais de l’autre, il est certifié « The Way It’s Meant to be Played » de NVIDIA. On peut donc se demander s’il existe des différences de qualité de rendu, à options graphiques équivalentes, entre les cartes de ces deux constructeurs.

Surprise : que ce soit au niveau du drapeau à gauche, des fenêtres , du lierre grimpant ou de l’herbe, le rendu de la GeForce semble plus lisse, voir plus flou, que celui de la Radeon.

Même constat, particulièrement visible au niveau des chaines et des textures : lissées sur la GeForce, et beaucoup plus de piqué sur la Radeon. Nous avons bien entendu vérifié et revérifié, les paramètres graphiques étaient bel et bien identiques entre les deux cartes (filtrage de texture anisotropique 16x et anti-aliasing TAA).

Options graphiques

Les options graphiques proposées par For Honor ne sont pas excessivement nombreuses, mais les principales et surtout les plus importantes sont présentes : mis à part les indispensables FOV et définition d’affichage, on trouve par exemple le filtrage de texture (tri-lineaire ou anisotropique), l’anti-aliasing (FXAA, SMAA ou TAA), la qualité de texture, les réflexions dynamiques ou encore l’ambiant occlusion (HBAO+ ou MHBAO). Il est bien entendu possible de choisir l’un des quatre réglages pré-sélectionnés.

Ansel

For Honor – Ansel

Image 7 : Test : analyse des performances du jeu For Honor sur 6 GPU

Ajoutons un petit mot sur la technologie Ansel de NVIDIA, compatible avec For Honor. Permettant de figer une scène du jeu et de se déplacer librement à l’intérieur, Ansel offre la possibilité de faire des captures d’écran classiques, mais également de prendre des screenshots en mode Super Resolution (jusqu’à 33 fois la résolution d’affichage), des captures à 360° ou encore des captures 3D. Bref, de quoi bien s’amuser !

Sommaire :

  1. Le jeu, son moteur et ses réglages graphiques
  2. Méthode de test et cartes choisies
  3. Benchmarks : FPS, frametime et fluidité réelle
  4. Ressources CPU, RAM, VRAM et conclusion