Accueil » Test » Test : ASRock Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4, du mini-ITX complet pour Alder Lake

Test : ASRock Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4, du mini-ITX complet pour Alder Lake

Parce qu’il n’y a pas que l’ATX et le Micro-ATX dans la vie, voici notre test de l’ASRock Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4, une carte mère au format mini-ITX qui n’a presque rien à envier à ses grandes sœurs sur le marché gaming.

Imaginez : une plateforme Z690 au format mini-ITX qui propose quasiment toutes les fonctionnalités d’un modèle au format ATX, destinée aux joueurs et acceptant n’importe quel processeur Alder Lake avec une affection toute particulière pour les modèles overclockables. C’est en substance ce que propose sur le papier la Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4 d’ASRock, une carte mère gaming haut de gamme, équipée d’un socket LGA 1700 et compatible DDR5, que l’on vous proposer de tester aujourd’hui avec nous.

Alder Lake : quelle carte mère choisir, chipset Z690 ou B660 ?

ASrock Z690 Phantom Gaming ITX TR4
ASrock Z690 Phantom Gaming ITX TR4 – Crédit : Galaxie Media

Les caractéristiques de la Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4

Image 2 : Test : ASRock Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4, du mini-ITX complet pour Alder Lake

ASRock Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4

Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4
Ports PCIe1 x PCIe 5.0 x16*
1 x M.2 (Key E) 2230 pour module WiFi/BT
Support RAM2x DIMM, Max 64 Go
DDR5-4800, DDR5-6400(OC)
Alimentation10+1 phases
Stockage1 x M.2 (PCIe 4.0 4x)
1 x M.2 (PCIe 4.0 4x + SATA III)
3 x SATA III
USB4x USB 3.2 Gen 2 Type-A
1x USB 3.2 Gen 1
1x USB 4.0 Thunderbolt 4 Type-C

interne :
1x USB 3.2 Gen 2×2 Type-C
2x USB 3.2 Gen 1
2x USB 2.0
RéseauEthernet 2.5Gb (Killer E3100G)
WiFi 6E 2×2 160 MHz (Killer AX1675x 210NGW)
ConnectivitéBluetooth
AudioRealtek ALC1220 (7.1)
Sortie optique SPDIF
Vidéo1x DisplayPort 1.4
1x HDMI 2.1
Divers1x Clear CMOS
1x BIOS Flashback
*convertible en 2x 8x avec un riser (non fourni)

La lecture de la fiche technique de cette Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4 est plutôt alléchante. ASRock a en effet sélectionné des contrôleurs et composants de qualité, tel que des condensateurs Nichicon, pour cette carte mère dotée d’un PCB haute densité à 10 couches.

ASrock Z690 Phantom Gaming ITX TR4
ASrock Z690 Phantom Gaming ITX TR4 – Crédit : Galaxie Media

Mis à part l’absence – compréhensible compte tenu du format – d’un second port PCI-Express, on retrouve presque tout ce qu’une carte ATX de gamme similaire pourrait proposer. PCI-Express 5.0, mémoire DDR5, USB 4.0/Thunderbolt 4, audio 7.1, Ethernet 2.5Gbps et WiFi 6E : il ne manque en effet pas grand chose à cette Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4, mais reste à voir comment ASRock a réussi à faire rentrer tout ça dans un format mini-ITX.

ASRock Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4 : le design

L’étage d’alimentation de cette carte mère se compose de 10 phases consacrées au processeur (Vcore), une phase supplémentaire étant dédiées à l’iGP. Le contrôleur PWM utilisé pas ASRock (un Renesas RAA229131) pilote en direct les VRM en mode 10+1, sans avoir besoin de puce de dédoublage, améliorant au passage la stabilité de l’ensemble. Le tout est refroidit grâce à deux radiateurs reliés par un caloduc, un petit ventilateur se chargeant d’évacuer la chaleur par l’arrière.

ASrock Z690 Phantom Gaming ITX TR4
ASrock Z690 Phantom Gaming ITX TR4 – Crédit : Galaxie Media

Côté ventilation justement, la Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4 possède trois connecteurs PWM permettant d’y relier autant de ventilateurs (ou de système de watercooling). Deux connecteurs RGB sont également présents, l’un d’eux étant par ailleurs adressable. Enfin, outre le port PCI-Express 5.0 16x et les deux connecteurs DIMM renforcés, trois ports SATA 6 Gbps sont disponibles, de même qu’un connecteur USB 3.2 Gen2x2, un connecteur USB 3.2 Gen1 et un connecteur USB 2.0.

ASrock Z690 Phantom Gaming ITX TR4
ASrock Z690 Phantom Gaming ITX TR4 – Crédit : Galaxie Media

A l’arrière, pas moins de six ports USB sont disponibles, dont un Type-C (Thunderbolt 4 / USB 4.0), quatre USB 3.2 Gen2 et un USB 3.2 Gen1. On trouve également les classiques entrées/sorties audio, le port Ethernet, les prises pour les antennes WiFi/BT externes ainsi que des sorties DisplayPort et HDMI. Des boutons Reset CMOS et BIOS Flashback sont enfin intelligemment disposés à cet endroit, évitant de devoir ouvrir le boîtier pour réinitialiser l’UEFI.

ASrock Z690 Phantom Gaming ITX TR4
ASrock Z690 Phantom Gaming ITX TR4 – Crédit : Galaxie Media

Cette carte mère dispose de deux emplacements M.2 pour SSD : le premier à l’arrière, dépourvu de dissipateur thermique mais compatible à la fois PCIe Gen4 x4 et SATA3, l’autre à l’avant, compatible PCIe Gen4 x4 uniquement et placé au dessus du radiateur du chipset Z690. On notera donc que la chaleur dégagée par le chipset viendra « contaminer » le SSD, même si ce dernier possède également son propre radiateur.

ASrock Z690 Phantom Gaming ITX TR4
ASrock Z690 Phantom Gaming ITX TR4 – Crédit : Galaxie Media

Le démontage complet de cette Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4, aisé, permet de mieux se rendre compte des différentes pièces permettant de refroidir les composants de cette carte mère. Ainsi, la backplate participe activement au refroidissement tout en renforçant la rigidité de l’ensemble. enfin, le module Killer AX1675 qui prend en charge à la fois le Wi-Fi 6E et le Bluetooth 5.2, prend place dans un connecteur M.2 (Key E) dédié.

L’UEFI et la suite logicielle

Contrairement au reste des chipsets de la gamme, le Z690 permet d’overclocker totalement les processeurs Core, et pas seulement la mémoire. Il est donc normal que l’UEFI de cette Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4 soit assez riche du côté des options disponibles (même si la concurrence est parfois plus généreuse encore de ce côté là). L’interface reste classique, similaire à celle que l’on trouve sur les autres produits du constructeur. On trouve ainsi un mode simplifié (« Ez mode ») et un mode avancé qui contentera plus efficacement les amateurs de tweaks et d’overclocking.

Image 3 : Test : ASRock Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4, du mini-ITX complet pour Alder Lake
Le « EZ mode » d’ASRock – Crédit : Galaxie Media

Du côté des logiciels fournis par ASRock, c’est en revanche bien moins intéressant : si l’utilitaire Phantom Gaming Tuning permet de surveiller les différentes fréquences et ratios CPU, il ne permet pas de modifier ces valeurs à la volée sous Windows. Seules quelques tensions et la gestion des ventilateurs peut se faire en dehors de l’UEFI. Le logiciel ASRock Polychrome Sync permet quant à lui de paramétrer le côté RGB.

La Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4 sur le banc de test

Pour tester les performances et l’efficacité de cette carte mère, nous avons regroupés les composants suivants en tant que plateforme de test :
Alimentation Be Quiet! Pure Power 11 FM 1000W
– Processeur Intel Core i9-12900KF (PL1 = 165W, PL2 = 241W)
– Watercooling AiO Thermaltake Thoughliquid Ultra 360
– Mémoire Kingston Fury Beast 2 x 16 Go DDR5-5200 (CL40)
SSD WD Blue SD550 (M.2 NVMe 1.4) de 1 To
Carte graphique GeForce RTX 3080
Windows 11 (dernières mises à jour et pilotes publics)
– UEFI public le plus récent disponible

Par ailleurs, le ventilateur dédié au refroidissement de l’étage d’alimentation profitant de différents réglages dans le BIOS, nous avons opté pour la vitesse maximale possible, avec en contrepartie des nuisances sonores assez élevées. Les réglages CPU et RAM (fréquences, tensions, timings, limites de puissance…) sont ceux proposés par défaut par le BIOS, le XMP étant activé. A titre de comparaison, nous avons aussi ajouté dans les graphiques ci-dessous les résultats avec un UEFI « optimisé », c’est à dire avec les options d’optimisation automatique d’ASRock activées, en particulier au niveau des limites de consommation du processeur au delà des recommandations d’Intel pendant un temps limité, et celles autour des timings DDR5.

La procédure de test comprend plusieurs benchmarks synthétiques : PCMark10, 3DMark (FireStrike Ultra et Time Spy Extreme), ainsi que certains tests CPU et GPU de la suite SPECworkstation 3.1 (7zip, Blender, Luxrender, Handbrake, 3dsmax, Maya, Catia et Creo).

Températures

Les températures ont été relevées pendant l’exécution des tests SPECworkstation (CPU, puis GPU), directement à partir des sondes disponibles.

Image 4 : Test : ASRock Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4, du mini-ITX complet pour Alder Lake

Alors qu’il est à 46°C au repos, l’étage d’alimentation flirte avec les 70°C dans les tests CPU les plus lourds, et ce avec la ventilation réglée au maximum de ses possibilités. Sachant qu’il y a de fortes chances que vos oreilles optent plutôt a minima pour le réglage « Performances », la température des VRM devrait logiquement monter un peu plus haut. On reste tout de même loin des limites de fonctionnement de ces composants.

Image 5 : Test : ASRock Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4, du mini-ITX complet pour Alder Lake

Un refroidissement efficace est l’un des grands challenges à relever lorsqu’il s’agit de concevoir une carte mère au format mini ITX. Dans le cas présent, la carte mère est déjà à 47°C au repos, avant même que les tests ne débutent, et elle atteint 60°C pendant les benchs les plus gourmands.

Revenons rapidement sur le SSD : celui-ci est déjà à 58°C au repos et il atteint 71°C lors des tests, alors que le SSD n’est lui même que très peu sollicité. Placé pour rappel au dessus du chipset, le SSD souffre donc de la chaleur dégagée par ce dernier. Hélas, il ne nous a pas été possible de remonter directement les données de la sonde interne du Z690, mais il n’est pas incohérent de penser que sa température dépasse les 70°C en charge. Bref, autant dire qu’un boîtier bien ventilé est indispensable.

Guide d’achat processeurs : AMD Ryzen ou Intel Core, quel CPU acheter ?

Fréquence et consommation

Nous avons également relevé la fréquence efficace moyenne du processeur ainsi que sa consommation instantanée au cours des tests SPECworkstation, d’abord avec les options du BIOS par défaut, puis avec les mêmes « optimisations » que précédemment.

Image 6 : Test : ASRock Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4, du mini-ITX complet pour Alder Lake

On remarque de suite les périodes en forme de paliers pendant lesquelles la consommation du processeur est contrainte par les limites de consommation (PL1 et PL2), avec une fréquence maximale de 4650 MHz. Les optimisations proposées par ASRock dans l’UEFI permettent donc – entre autres – au processeur de conserver une fréquence élevée plus longtemps, ce qui au final permet de terminer l’ensemble des tests quelques secondes plus rapidement.

Image 7 : Test : ASRock Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4, du mini-ITX complet pour Alder Lake

Fort logiquement, fréquence et consommation du processeur sont corrélées et on retrouve les mêmes plateaux que précédemment. La différence de gestion des limites de consommation apparait très clairement, preuve que les-dites « optimisations » apportent réellement un petit quelque chose, sous réserve que votre système de refroidissement soit suffisamment efficace bien entendu.

Image 2 : Test : ASRock Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4, du mini-ITX complet pour Alder Lake

ASRock Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4

ASRock nous prouve avec cette Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4 qu’il est parvenu à offrir un produit cohérent, bien conçu et plutôt complet tout en respectant les contraintes inhérentes au format mini ITX. La connectique est suffisamment fournie, en particulier avec la présence du Thunderbolt 4. Dommage en revanche que les options d’overclocking ne soient pas aussi développées que certains modèles concurrents, même si les quelques options sont déjà intéressantes. On retiendra enfin que le système de refroidissement est fonctionnel et assez efficace, même si perfectible. Il reste tout de même la pilule du prix à faire passer.