MacBook Air : l'ultraportable selon Apple

L'ergonomie : Apple innove

Comme nous l’avons vu, le MacBook Air est fin et léger (il pèse seulement 1,36 kg). Mais Apple a aussi soigné un autre point, l’ergonomie de sa machine. Le MacBook Air dispose de trois fonctions intéressantes, réservées aux machines d’Apple : le clavier rétroéclairé, le MagSafe et le trackpad multitouch.

Le clavier rétroéclairé

Apple a intégré une fonction déjà présente sur ces machines professionnelles, un clavier éclairé. Contrairement au Thinkpad qui éclaire le clavier du dessus (avec une lampe dans le carter de l’écran), Apple éclaire sous le clavier. C’est une fonction très efficace dont on se passe difficilement quand on y a goûté. Les capteurs de luminosités sont placés de part et d’autre de la webcam. Le clavier en lui-même reprend le design de celui du MacBook et du clavier Apple : des touches séparées avec une course très faible. On aime ou on n’aime pas, mais c’est généralement apprécié. Notons que le clavier est noir, alors que les MacBook Pro ont un clavier argenté, comme la couleur de la coque. Enfin, grâce à l’écran de 13,3 pouces, le clavier offre des touches de taille normale, contrairement à beaucoup d’ultraportables.

Le trackpad multitouch

Une autre innovation du MacBook Air, c’est le trackpad multitouch. Cette innovation est connue des utilisateurs d’iPhone : il est possible d’effectuer certaines actions avec deux doigts. Zoomer dans une page web, faire tourner une image, faire défiler des diaporamas, tout est possible. Malheureusement, outre le fait qu’il s’agisse plus d’une fonction gadget qu’une technologie réellement utile, le nombre de programmes compatible est faible. Le trackpad en lui-même est très grand, et le bouton est assez fin. Comme sur les autres modèles Apple, il n’y a pas de clic droit physique, mais une émulation à la détection de deux doigts sur le pad. La fonction de défilement est évidemment disponible.

Un nouveau MagSafe

Pour le MacBook Air, Apple a introduit une nouvelle version de MagSafe. Pour rappel, ce connecteur est aimanté et permet de supprimer un des problèmes récurrents des PC portables : le câble d’alimentation qui attire la machine vers le sol. Le connecteur MagSafe est en fait très simple à détacher et si quelqu’un se prend les pieds dans le câble, le connecteur se détache de lui-même sans déplacer l’ordinateur portable. Pour le MacBook Air, le connecteur a été modifié, il reste physiquement compatible avec les autres modèles, mais est plus petit.

Le bloc d’alimentation est plus petit, mais aussi moins puissant que celui des autres modèles. De 85 W pour le MacBook Pro, on passe à 65 W pour le MacBook et à seulement 45 W pour le MacBook Air. C’est intéressant, car le bloc est plus petit, mais c’est un problème quand on recharge la machine : il faut plus de 4 heures 30 minutes pour charger entièrement un MacBook Air en fonctionnement. Notons que le bloc d’alimentation alimente parfaitement un MacBook Pro (même si ce dernier charge très lentement) et qu’un MacBook Air peut être utilisé avec un chargeur de MacBook Pro, mais qu’il devient bancal.

Au final, les petites innovations du MacBook Air sur l’ergonomie sont vraiment intéressantes et il est difficile de s’en passer.