Accueil » Actualité » AMD adopterait une conception de type big.LITTLE pour ses Ryzen 8000

AMD adopterait une conception de type big.LITTLE pour ses Ryzen 8000

De potentiels APU Strix Point en 3 nm embarquant jusqu’à 8 cœurs haute performance et 4 cœurs basse consommation.

Voici une nouvelle information intéressante, bien qu’incertaine, concernant les futurs APU d’AMD sous architecture Zen 5, lesquels répondraient au nom de code Strix Point. Selon MeoPC, l’entreprise envisagerait d’adopter une architecture CPU de type big.LITTLE associant des cœurs haute performance à des cœurs basse consommation. Les meilleures puces embarqueraient 8 gros cœurs / 4 petits cœurs.

Image 1 : AMD adopterait une conception de type big.LITTLE pour ses Ryzen 8000

Remettons les choses dans leur contexte. Chez AMD, la prochaine architecture CPU majeure sera Zen 4, en 5 nm, attendue en 2022, pour de probables Ryzen 7000. Les APU porteraient le nom de code Pheonix ; les CPU desktop, Raphael. Notez qu’avant Phoenix et Raphael, AMD intercalerait une génération en Zen 3+ gravée en 6 nm. Ces Ryzen 6000 seraient les Wharol (CPU desktop) et Rembrandt (APU). À plus longue échéance, sans doute vers 2024, la firme proposerait des Ryzen 8000 sous architecture Zen 5 gravés en 3 nm. Les APU auraient pour nom de code Strix Point ; la désignation pour les processeurs desktop reste inconnue. Ce sont les processeurs Strix Point qui s’appuieraient donc sur une architecture de type big.LITTLE.

AMD : la feuille de route des APU en fuite

Une hypothèse gratuite mais plausible

Le site VideoCardz, qui a relayé cette publication, a conçu le tableau ci-dessous qui aide à y voir un peu plus clair.

Gamme / Architecture7nm Zen27nm Zen36nm Zen3+5nm Zen43nm Zen5
EPYCRomeMilanGenoaÀ déterminer
Ryzen HEDTCastle PeakChagallÀ déterminerÀ déterminerÀ déterminer
Ryzen CPUMatisseVermeerWarholRaphaelÀ déterminer
Ryzen APURenoir / LucienneCezanne / BarceloRembrandtPhoenixStrix Point

Bien sûr, conjecturer sur des processeurs qui seront lancés dans 3 ans est forcément hasardeux ; considérez donc ceci comme une simple rumeur.

Néanmoins, dans l’absolu, une conception de type big.LITTLE pour cette génération n’aurait rien de farfelue. Intel y a adhéré pour ses Core de douzième génération, Alder Lake. La M1 d’Apple et bon nombre de puces pour smartphones ou tablettes, dont les Snapdragon de Qualcomm, associent différents cœurs CPU ; souvent pour des considérations liées à l’autonomie. À l’avenir, il parait très probable que la cohabitation de différents cœurs CPU au sein d’une même puce tende à se généraliser afin de maximiser les performances en fonction des tâches. De plus, en août dernier, l’idée selon laquelle AMD travaillait sur une architecture processeur de type big.LITTLE était déjà évoquée après la découverte d’un brevet. Il serait surtout pertinent de savoir si les APU dont il est question ici sont les APU desktop, les APU pour ordinateurs portables, ou carrément les deux.

Sources : VideoCardz, MeoPC