Portables gamer : le grand guide d’achat par gammes et marques

Mangez, bougez, jouez.

1 : Intro et modèles conseillés 2 : Le choix du CPU et du GPU 4 : Stockage et RAM, le jeu de Go 5 : Ecran, audio et clavier 6 : Portables gaming Acer 7 : Portables gaming Asus 8 : Portables gaming Dell/Alienware 9 : Portables gaming Gigabyte 10 : Portables gaming HP 11 : Portables gaming Lenovo 12 : Portables gaming MSI

Température et autonomie

La température

Les composants internes chauffent lorsqu’ils sont fortement sollicités par les jeux, ce n’est pas une surprise. La conséquence est que, malgré les efforts des constructeurs pour dissiper cette chaleur à grands coups de ventilateurs et de caloducs, certaines zones des PC portables montent plus ou moins en température, ce qui peut être inconfortable (surtout si on joue avec le PC portable sur les genoux !), voir même dangereux pour l’électronique interne si jamais les grilles d’aération de la machine sont obstruées (attention à la poussière !). Si la machine reste sur un bureau et que vous jouez avec une souris, la température n’est pas vraiment un critère important.

Les mesures réalisées récemment par nos confrères du site Laptopmag montrent que le MSI Titan atteint une température maximale de 59 degrés après 15 minutes de jeu, ce qui plutôt bien. L’Asus ROG Zephyrus, quant à lui, monte à 67 degrés maxi, ce qui n’est pas encore trop gênant. En revanche, la température maximale relevée sur le MSI GS65 Stealth, de 90 degrés, pourrait gêner certains utilisateurs.

Et bien sur, plus les composants chauffent, plus les ventilateurs internes s’activent et donc plus le niveau sonore est susceptible de grimper. Toutefois, si vous jouez avec un casque ou avec la musique du jeu sur les haut-parleurs de la machine, ce détail est anodin. Si la température monte trop, un mécanisme de throttling se met en place consistant à réduire la fréquence des CPU et GPU pour préserver les composants, ce qui diminue les performances du portable. C’est ce que nous vérifions tout particulièrement dans nos tests de PC portables.

L’autonomie

Le phénomène est connu depuis des années : en raison de leurs performances élevées, les PC portables pour joueurs ne peuvent fonctionner très longtemps sur batterie. Cela se traduit par une autonomie de deux à trois heures sur les modèles les moins optimisés, comme le MSI GT75 Titan ou l’Asus ROG Zephyrus. Et encore ! Les mesures du site Laptopmag sont effectuées non pas en jouant, mais juste en surfant sur le Web avec une connexion Wi-Fi. En jouant, l’autonomie est encore réduite au moins de moitié. Pour ces modèles, la prise électrique est indispensable.

Heureusement, pour ceux qui ont besoin d’une autonomie correcte, certaines configurations sont particulièrement optimisées, à l’image de l’Asus ROG Strix Hero II (près de 5h), l’Acer Predator Helios 300 (6h50min environ) ou Dell Inspiron 15 7000 (7h environ). Ce dernier bénéficie du design Max-Q de Nvidia, qui permet à sa puce GeForce GTX 1060 de consommer moins d’énergie tout en restant efficace pour jouer en Full HD. L’Alienware 13 (OLED) fonctionne lui aussi plus de 7h sur batterie (toujours en bureautique).

Sommaire :

  1. Intro et modèles conseillés
  2. Le choix du CPU et du GPU
  3. Température et autonomie
  4. Stockage et RAM, le jeu de Go
  5. Ecran, audio et clavier
  6. Portables gaming Acer
  7. Portables gaming Asus
  8. Portables gaming Dell/Alienware
  9. Portables gaming Gigabyte
  10. Portables gaming HP
  11. Portables gaming Lenovo
  12. Portables gaming MSI