Instinct MI300 : 146 milliards de transistors, 24 cœurs Zen 4, GPU CDNA 3 et 128 Go de HMB3

Les accélérateurs Instinct MI300 propulseront notamment le supercalculateur El Capitan. Ce dernier doit délivrer plus de 2 exaflops de puissance de traitement en double précision.

L’Instinct MI300 d’AMD sera le premier APU HPC de l’entreprise. En effet, cette puce associe des cœurs CPU et des cœurs GPU. Jusqu’à présent, AMD proposerait les premiers dans les centres de données à travers ses processeurs EPYC, les second grâce à ses accélérateurs Instinct. L’Instinct MI300 n’a pas encore été officiellement lancé, mais quelques détails supplémentaires ont été révélés à l’occasion d’une présentation faite par Bronis R. de Supinski, directeur technique du Lawrence Livermore National Laboratory (LLNL) à l’occasion de l’International Super Computing 2023 (ISC 2023). Celle-ci ne portait pas spécifiquement sur les accélérateurs mais sur le supercalculateur El Capitan ; supercalculateur propulsé par de tels APU.

Image 1 : Instinct MI300 : 146 milliards de transistors, 24 cœurs Zen 4, GPU CDNA 3 et 128 Go de HMB3
© LLNL

Actuellement, le supercalculateur le plus performant du monde est Frontier. Il est déjà équipé de solutions AMD : processeurs EPYC de 3e génération et accélérateurs Instinct MI250. Avec ses 2 exaflops de puissance de traitement en double précision, El Capitan, dont la mise en service est prévue fin d’année 2023, détrônera Frontier. Sur son site, AMD précise que ce supercalculateur intégrera « les processeurs AMD EPYC de nouvelle génération, dont le nom de code est Genoa », ainsi que « les processeurs graphiques Radeon Instinct de nouvelle génération basés sur une nouvelle architecture optimisée pour les charges de travail de calcul haute performance et d’intelligence artificielle utiliseront une mémoire à bande passante élevée de nouvelle génération pour des performances d’apprentissage en profondeur optimales ».

Image 2 : Instinct MI300 : 146 milliards de transistors, 24 cœurs Zen 4, GPU CDNA 3 et 128 Go de HMB3
© LLNL

À lire > Bientôt des CPU et GPU consommant 600 W et 700 W pour les centres de données

Instinct MI300

L’Instinct MI300 associe 13 chiplets, dont certains empilées en 3D, pour 146 milliards de transistors. Le processeur possède 24 cœurs CPU Zen 4, un moteur graphique CDNA 3 et huit piles de mémoire HBM3 (128 Go au total).

L’Instinct MI300 représentera une étape importante pour permettre à AMD d’atteindre son objectif 30×25 : la société projette de multiplier par 30 l’efficacité énergétique de ses processeurs dédiés à l’IA et au HPC d’ici 2025. Les projections de performances pour l’Instinct MI300 sont huit fois les performances AI et cinq fois les performances par watt du MI250X.

Image 3 : Instinct MI300 : 146 milliards de transistors, 24 cœurs Zen 4, GPU CDNA 3 et 128 Go de HMB3
© LLNL

Image 4 : Instinct MI300 : 146 milliards de transistors, 24 cœurs Zen 4, GPU CDNA 3 et 128 Go de HMB3
© LLNL

Enfin, Bronis R. de Supinski a présenté des clichés d’une lame d’El Capitan et d’accélérateurs Instinct MI300 en laboratoire.

Image 5 : Instinct MI300 : 146 milliards de transistors, 24 cœurs Zen 4, GPU CDNA 3 et 128 Go de HMB3
© LLNL

Image 6 : Instinct MI300 : 146 milliards de transistors, 24 cœurs Zen 4, GPU CDNA 3 et 128 Go de HMB3
© LLNL

AMD organisera un livestream Next-Generation Data Center and AI Technology le 13 juin prochain. Enfin, précisons que NVIDIA prévoit également des APU pour centres de données (Grace-Hooper). Intel a en revanche repoussé son premier XPU (la dénomination d’Intel pour une telle puce) : ce sera finalement le successeur de Falcon Shores, plutôt que Falcon Shores, qui restera un cGPU.

Sources : Tom’s Hardware US, AMD

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !