Accueil » Actualité » Intel a ‘accidentellement’ exposé un wafer de processeurs Raptor Lake à 34 cœurs

Intel a ‘accidentellement’ exposé un wafer de processeurs Raptor Lake à 34 cœurs

Un wafer caractérisé par une étiquette sur laquelle est inscrit “Raptor Lake-S 34-Core”.

Paul Alcorn de Tom’s Hardware US, présent à l’évènement Intel Innovation, a repéré un wafer de processeurs Raptor Lake atypique. La plaque contient des puces à 34 cœurs. Or, en l’état, les meilleurs Core de 13e génération, le Core i9-13900K/KF, possèdent 24 cœurs (8 P-cores et 16 E-cores).

Image 1 : Intel a 'accidentellement' exposé un wafer de processeurs Raptor Lake à 34 cœurs
© Tom’s Hardware US

Les différences visuelles avec le wafer de puces 24 cœurs montré en Israël sont assez flagrantes : les dies de ces processeurs 34 cœurs sont plus imposants. En outre, les cœurs CPU ne sont pas alignés horizontalement sur deux rangées comme pour un processeur Raptor Lake. Enfin, les dies ne comprendraient que des P-cores.

Image 2 : Intel a 'accidentellement' exposé un wafer de processeurs Raptor Lake à 34 cœurs
© Tom’s Hardware US
Image 3 : Intel a 'accidentellement' exposé un wafer de processeurs Raptor Lake à 34 cœurs
© Tom’s Hardware US

Pour l’anecdote, selon notre confrère, les membres présents sur le stand Intel au moment de cette découverte ignoraient qu’il s’agissait d’un wafer de CPU non officialisés. L’un d’eux a finalement mis fin à la confusion et aux spéculations quant à l’identité de ces processeurs – supposés être des Ice Lake – en montrant l’arrière du support. Il dévoile une étiquette sur laquelle apparait la mention “Raptor Lake-S 34-Core”.

Le processeur Raptor Lake le plus rapide reste à venir

Des processeurs pour stations de travail

Les dimensions de chaque die semblent trop grandes pour convenir au socket LGA1700 utilisé par les Core de 12e et 13e générations. Ainsi, l’hypothèse la plus crédible est que nous avons là des dies de processeurs Sapphire Rapids déclinés sous la marque Raptor Lake et destinés à des stations de travail. En juillet dernier, une fuite a dévoilé plusieurs références Sapphire Rapids-WS susceptibles de correspondre. Elle comportait des processeurs ayant de 12 à 56 cœurs CPU. Ces puces pourraient permettre à Intel de revenir sur le segment HEDT (High End Desktop), abandonné à son concurrent depuis quelques générations (gammes AMD Threadripper).

Source : Tom’s Hardware US