Accueil » Actualité » Intel va s’attaquer au marché du minage de cryptomonnaies avec son ASIC Bonanza

Intel va s’attaquer au marché du minage de cryptomonnaies avec son ASIC Bonanza

L’entreprise promet de nouvelles solutions nettement plus efficaces sur le plan énergétique.

En fin de semaine dernière, Intel, par la plume de Raja Koduri, a affiché son souhait de “contribuer au développement des technologies blockchain avec une feuille de route d’accélérateurs à haut rendement énergétique”. S’il n’est pas explicitement nommé, le premier ASIC de minage de la société a pour nom de code Bonanza Mine.

Image 1 : Intel va s'attaquer au marché du minage de cryptomonnaies avec son ASIC Bonanza

L’article stipule qu’Intel “s’engagera et promouvra un écosystème blockchain ouvert et sécurisé et contribuera à faire progresser cette technologie de manière responsable et durable”. Ainsi, selon Raja Koduri, l’efficacité énergétique sera l’un des points forts des solutions d’Intel. Il écrit : “Nous sommes conscients que certaines blockchains nécessitent une énorme puissance de calcul, qui se traduit malheureusement par une immense quantité d’énergie. Nos clients demandent des solutions évolutives et durables, c’est pourquoi nous concentrons nos efforts sur la réalisation du plein potentiel de la blockchain en développant les technologies informatiques les plus efficaces sur le plan énergétique”. Concrètement, l’accélérateur élaboré par Intel offrirait des “performances par watt plus de 1000 fois supérieures à celles des GPU classiques pour le minage basé sur SHA-256”.

Raja Koduri indique que le premier ASIC sera commercialisé dans le courant de l’année. Parmi les clients, il cite Argo Blockhain, BLOCK (anciennement connu sous le nom de Square) et GRIID Infrastructure.

Par ailleurs, il se sent obligé de préciser que la fabrication de cette nouvelle puce aura “un impact minimal sur la production des autres produits”.

Le communiqué ne contient pas beaucoup de détails techniques, lesquels seront plutôt communiqués lors de l’SSCC (International Solid State Circuit Conference) qui se déroulera dans quelques jours, du 20 au 24 février. Notez également que les équipes en charge du développement de solutions de minages sont rassemblées au sein de la nouvelle branche Intel Custom Compute Group rattachée à l’unité commerciale Accelerated Computing Systems and Graphics.

N’attendez pas les cartes graphiques Arc Alchemist desktop avant le deuxième trimestre 2022

Un concurrent de poids pour Bitmain

Actuellement, les ASIC de minage haut de gamme sont essentiellement fournis par deux entreprises : Bitmain et MicroBT. Contrairement à Intel, ces sociétés ne possèdent pas de fonderies et doivent donc faire fabriquer leurs puces par des fondeurs. Or, du côté de TSMC, leurs commandes ne seraient pas prioritaires, la firme taïwanaise privilégiant des clients aux activités jugées plus stables tels qu’AMD ou Apple. Avec sa capacité de production, Intel pourrait donc rapidement supplanter ses concurrents sur ce marché.

En outre, alors que Bitmain indexe ses prix sur le cours du Bitcoin, Intel aurait accordé un prix fixe à GRIID, une entreprise qui entrera d’ailleurs bientôt en bourse avec une capitalisation de 3,3 milliards de dollars, jusqu’en 2023, et garanti de lui vendre au moins 25 % de la production de ses ASIC jusqu’en 2025.

Enfin, concernant les performances de Bonanza Mine, il est question de 137 GH/s et d’une efficacité énergétique de 18,2 W/TH.

Sources : Intel, Tom’s Hardware US