Accueil » Actualité » La SPEC exclut les CPU Yitian 710 d’Alibaba, en raison d’une disponibilité jugée insuffisante

La SPEC exclut les CPU Yitian 710 d’Alibaba, en raison d’une disponibilité jugée insuffisante

Une décision qui invalide donc le record SPEC CPU2017 réalisé cet été, et qui permet aux EPYC d’AMD de reprendre leurs rangs.

En juillet dernier, le processeur Yitian 710 d’Alibaba, un CPU Arm à 128 cœurs conçu sur le processus de fabrication N5 de TSMC, s’installait à la première place du classement SPEC CPU2017, un benchmark industriel. Avec un score principal de 510 points, il devançait des processeurs AMD EPYC en mono-socket. La puce d’Alibaba bénéficiait d’une belle avance sur le second du classement, l’EPYC 7773X (64 cœurs) et ses 440 points. Pour l’anecdote, le premier processeur Intel, le Xeon Platinum 8351N (36 cœurs), plafonne à 266 ; un Ampere Altra 80 à 301. Précisons toutefois que l’EPYC d’AMD conservait un score par cœur nettement plus élevé (6,875 par cœur contre 3,984 par cœur pour le Yitian 710). Finalement, la SPEC (Standard Performance Evaluation Corporation) a décidé d’exclure le Yitian 710 du classement, et donc d’invalider son record, au motif d’un manque de disponibilité.

Image 1 : La SPEC exclut les CPU Yitian 710 d’Alibaba, en raison d’une disponibilité jugée insuffisante
© SPEC / Tom’s Hardware US
Image 2 : La SPEC exclut les CPU Yitian 710 d’Alibaba, en raison d’une disponibilité jugée insuffisante
© Alibaba

Une note stipule : “Le SPEC a déterminé que ce résultat n’était pas conforme aux directives SPEC OSG pour la disponibilité générale et aux règles d’exécution et d’établissement des rapports SPEC CPU 2017. Plus précisément, le soumissionnaire a informé SPEC que les exigences en matière de disponibilité générale n’étaient pas respectées.”

Atos et OVHcloud s’associent pour accélérer le développement de l’informatique quantique

Un combo sanctions / rendements délétère

La disponibilité de ces processeurs serait effectivement très limitée au sein de l’infrastructure cloud Alibaba. L’entreprise chinoise n’a proposé qu’une centaine d’instances à quelques clients sélectionnés, et pas systématiquement avec des CPU aux 128 cœurs activés.

Les causes exactes de cette disponibilité limitée ne sont pas connues, mais nous pouvons en suggérer deux. La plus probable a trait aux sanctions états-uniennes prises à l’encontre de bon nombre d’entreprises chinoises. Celles-ci limitent drastiquement l’accès à des processus de gravure de pointe, dont relève naturellement le 5 nm de TSMC. Pour ne rien arranger, avec ses 60 milliards de transistors, le Yitian 710 n’est pas à la portée de n’importe quel fondeur ; et une telle complexité a forcément une incidence sur les rendements.

Pour en revenir au record invalidé, le serveur Alibaba Cloud Panjiu embarquait donc un CPU Yitian 710 à 128 cœurs fonctionnant à 2,75 GHz et associé à 512 Go de DDR5-4800 (en utilisant huit modules de 64 Mo). Il fonctionnait sous Anolis OS version 8.6 installée sur un SSD SATA de 240 Go.

Source : Tom’s Hardware US