Les processeurs Meteor Lake-S sacrifiés au profit des Raptor Lake-S Refresh ?

Les Core de 14e génération Meteor Lake pourraient se borner au segment mobile. Le cas échéant, pour les PC fixes, les premiers processeurs à bénéficier du nœud Intel 4 seraient les Arrow Lake (Core de 15e génération).

Il y a quelques jours, le divulgateur HXL a publié une feuille de route d’Intel pour le segment desktop. Celle-ci, qui n’est pas officielle, détaille les projets de l’entreprise jusqu’à la fin 2023. Elle évoque notamment des Raptor Lake-S Refresh. En revanche, elle ne contient aucune mention de la 14e génération de Core, Meteor Lake. De fait, les projets d’Intel pour cette série sont assez flous : la société a montré des puces mobiles à plusieurs reprises, mais jamais de Core desktop. Même incertitude quant à la date de lancement : cet été, des rumeurs ont suggéré un report des Meteor Lake. Et à en croire la feuille de route, les processeurs desktop ne sont effectivement plus prévus en 2023. La seule donnée concrète se limite au socket LGA-1851, évoqué dans des notes internes. Selon OneRaichu, une source réputée fiable, la série Meteor Lake-S pourrait être annulée.

Image 1 : Les processeurs Meteor Lake-S sacrifiés au profit des Raptor Lake-S Refresh ?
© Intel

La gamme Meteor Lake doit être la première génération de Core à bénéficier d’une conception basée sur les chiplets (Intel parle de tuiles) et de l’Intel 4. Les tuiles ont différentes fonctions et sont élaborées sur différents nœuds de gravure : une tuile CPU gravée par Intel en 7 nm (procédé de gravure Intel 4), une tuile graphique gravée en 3 nm par TSMC, des tuiles I/O et SoC gravées en 4/5 nm par TSMC également. Le hic, c’est qu’en l’état, les Meteor Lake autoriseraient 6 P-cores et 16 E-cores ; pas terrible quand les Raptor Lake offrent jusqu’à 24 cœurs / 32 threads désormais (8 P-cores et 16 E-cores).

Core i5-13500 : les performances dans Cinebench R23 à 65 W et 154 W de PL1

Raptor Lake puis Arrow Lake sur PC fixes ?

Les têtes pensantes d’Intel estiment donc peut-être que de telles configurations seront insuffisantes pour le segment desktop en 2024. En conséquence, l’entreprise pourrait borner la génération Meteor Lake au segment mobile. Reste que ce qui vaut pour les ordinateurs fixes vaut aussi pour les ordinateurs portables : une configuration 24 cœurs / 32 threads sera également disponible pour les PC portables d’ici peu, avec les Core i9-13980HX et Core i9-13900HX.

Difficile d’y voir clair pour le moment : l’hypothèse Raptor Lake Refresh est venue semer la zizanie parmi les prochaines générations de Core. Nous ne savons pas ce qu’elle apportera, ni même si Intel envisage de conserver le socket LGA-1700 ou d’utiliser le socket LGA-1851. La firme pourrait proposer des E/S améliorées au niveau du CPU afin de tenir le terrain jusqu’à la génération Arrow Lake.

Image 2 : Les processeurs Meteor Lake-S sacrifiés au profit des Raptor Lake-S Refresh ?
© Intel
Image 3 : Les processeurs Meteor Lake-S sacrifiés au profit des Raptor Lake-S Refresh ?
© Intel

Sources : OneRaichu, TechPowerUp

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !