Accueil » Actualité » NVIDIA attaque le FSR d’AMD, les USA veulent bannir les scanners d’ASML en Chine et Bitmain lance l’Antminer E9, c’est le récap du WE

NVIDIA attaque le FSR d’AMD, les USA veulent bannir les scanners d’ASML en Chine et Bitmain lance l’Antminer E9, c’est le récap du WE

NVIDIA annonce que son DLSS est forcément meilleur que les technos concurrentes sans IA, les USA veulent interdire la livraison de scanners ASML à la Chine et Bitmain lance son nouveau mineur d’ETH.

Grosse diversité de sujets cette semaine, avec une actualité chargée dans de nombreux domaines. Entre la découverte du packaging du précieux Threadripper Pro 5000, le premier ventirad pour SSD ou encore ROMA, le premier ordinateur portable reposant sur une architecture RISC-V, il y en a eu pour tous les goûts.

Image 1 : NVIDIA attaque le FSR d'AMD, les USA veulent bannir les scanners d'ASML en Chine et Bitmain lance l'Antminer E9, c'est le récap du WE
Crédit : Bitmain

De son côté, le fabricant Bitmain a enfin lancé son Antminer E9, un mineur de cryptomonnaies affiché à un prix stratosphérique (10000 dollars) pour un taux de hashage de 2,4 GH/s (en Ethash, l’algorithme utilisé entre autres pour miner de l’Ethereum), soit l’équivalent de 25 cartes graphiques GeForce RTX 3080. Mais avec la chute des cours des cryptomonnaies et la crise énergétique actuelle, investir aujourd’hui dans un tel mineur semble assez… anachronique.

Vers une hausse de la mémoire DRAM à cause des sanctions américaines ?

Les Etats-Unis appliquent toujours des sanctions commerciales envers la Chine, et c’est dans ce contexte qu’ils souhaiteraient interdire à ASML de vendre certains de ses équipements lithographiques à ce pays. Plus particulièrement, ce sont les scanners DUV (Deep Ultra Violet) qui sont désormais visés (soit 16% du chiffre d’affaires d’ASML en 2021), les modèles EUV (Extreme Ultra Violet) plus performants et permettant d’atteindre de meilleures finesses de gravure faisant déjà l’objet d’une interdiction. Ces exigences ne font bien sur pas l’affaire du constructeur, ce dernier arguant – à juste titre – que son retrait du marché serait compensé par d’autres acteurs comme Nikon ou Canon. De plus, l’arrêt de livraison de scanners DUV pourrait avoir des conséquences sur la production chinoise de mémoire DRAM, entre autres.

Image 2 : NVIDIA attaque le FSR d'AMD, les USA veulent bannir les scanners d'ASML en Chine et Bitmain lance l'Antminer E9, c'est le récap du WE
TWINSCAN NXT:2050i – Crédit : ASML

Enfin, le FSR 2.0 d’AMD semble donner des sueurs froides à NVIDIA, le constructeur communicant avec force sur sa propre technologie DLSS, meilleure (selon eux) que la concurrence grâce à la « puissance des techniques de mise à l’échelle temporelle de l’IA« . Et si AMD recense actuellement 110 jeux compatibles FSR, NVIDIA joue la surenchère en annonçant que 200 jeux et applications supportent désormais le DLSS. Et vous, voyez-vous une différence en termes de performances ou de qualité graphique entre ces deux technologies ?