Accueil » Actualité » NVIDIA chercherait à réduire ses commandes de GPU RTX 40 auprès de TSMC

NVIDIA chercherait à réduire ses commandes de GPU RTX 40 auprès de TSMC

NVIDIA, mais aussi Apple et AMD, anticiperaient une baisse de la demande selon un rapport du DigiTimes.

D’après un rapport du DigiTimes, AMD, NVIDIA et même Apple souhaiteraient revoir leurs commandes auprès de TSMC à la baisse. Après une très forte demande liée à la fin – peut-être temporaire – de la pandémie, la demande en électronique grand public pourrait s’amoindrir, en partie à cause de l’inflation touchant notamment les secteurs de l’alimentation et de l’énergie. Résultat : les entreprises, qui s’efforcent d’améliorer l’offre depuis plusieurs mois, risquent de se retrouver avec beaucoup de stock.

Image 1 : NVIDIA chercherait à réduire ses commandes de GPU RTX 40 auprès de TSMC
Crédit : I-Hwa Cheng/Bloomberg

Cette hypothèse n’est pas nouvelle pour le marché des GPU. Elle serait à l’origine du supposé report des cartes graphiques de nouvelle génération RTX 4000. Les partenaires de NVIDIA demanderaient à la société de retarder le lancement de la prochaine architecture Ada Lovelace afin de leur faciliter l’écoulement des stocks de RTX 3000. Forcément, à l’autre bout de la chaîne, il paraît logique que les entreprises, fab-less, demandent à leur fondeur d’enclencher aussi le frein à main. Ainsi, si fin décembre, NVIDIA réservait des wafers 5 nm à TSMC à coup de milliards, désormais, la société chercherait à réduire ses commandes de GPU pour RTX 4000.

AMD confirme : les Radeon RX 7000 sont plus énergivores…

Les cours des actions en chute libre depuis le début d’année

Sur Twitter, l’auteur du compte RetiredEngineer a traduit certains passages de l’article du DigiTimes. Concernant NVIDIA, il explique : « NVIDIA est l’une des sociétés qui a le plus versé des paiements anticipés à TSMC pour ses wafers 5nm. Malheureusement pour NVIDIA, TSMC n’est pas prêt à faire des concessions. Au mieux, NVIDIA peut compter sur un retard de livraison de plaquettes pouvant aller jusqu’à deux trimestres, mais c’est à NVIDIA de trouver des clients pour les capacités de production libérées par TSMC, ce qui risque d’être très difficile étant donné la chute de la demande pour l’ensemble du secteur. »

Image 2 : NVIDIA chercherait à réduire ses commandes de GPU RTX 40 auprès de TSMC
Crédit : RetiredEngineer

Précisons que le GPU Hooper H100 pour centres de données est déjà fabriqué sur le nœud N5.

Au-delà des informations relayées par le DigiTimes, obtenues auprès de sources industrielles, et invérifiables en l’état, les cours des actions d’AMD et de NVIDIA trahissent en tout cas une situation délicate. Leur valeur a perdu près de 50 % en l’espace de six mois. La capitalisation boursière de NVIDIA culminait à 662,77 milliards de dollars en février 2022 ; elle est actuellement de 378,97 milliards. Quant à celle d’AMD, elle est passée de 197,75 milliards de dollars à 123,92 milliards.

Image 3 : NVIDIA chercherait à réduire ses commandes de GPU RTX 40 auprès de TSMC
Crédit : Google
Image 4 : NVIDIA chercherait à réduire ses commandes de GPU RTX 40 auprès de TSMC

Source : DigiTimes