Accueil » Actualité » Pat Gelsinger pense que la part des semi-conducteurs dans la nomenclature des voitures atteindra 20 % en 2030

Pat Gelsinger pense que la part des semi-conducteurs dans la nomenclature des voitures atteindra 20 % en 2030

Elle n’était que de 4 % en 2019.

À l’occasion du salon de l’automobile de Munich, Pat Gelsinger, PDG d’Intel depuis février, a fait part de ses prédictions concernant le marché de l’automobile. Il estime notamment que la part des semi-conducteurs dans la nomenclature (BOM, pour Bill of Materials en anglais) des véhicules haut de gamme s’élèvera à 12 % en 2025 et à 20 % en 2030. Pour la comparaison, en 2019, cette part n’était que de 4 %.

Image 1 : Pat Gelsinger pense que la part des semi-conducteurs dans la nomenclature des voitures atteindra 20 % en 2030

Si vous n’aviez jamais entendu parler de nomenclature jusqu’ici, cela désigne tous « les éléments indispensables pour mener à bien un processus de production » selon la définition donnée par le site Mecalux qui l’illustre par l’exemple d’un vélo.

Image 2 : Pat Gelsinger pense que la part des semi-conducteurs dans la nomenclature des voitures atteindra 20 % en 2030

La Chine a produit 31,6 milliards de circuits intégrés en juillet, un nouveau record

Un marché de 115 milliards de dollars en 2030

Pat Gelsinger pense que le TAM (Total Addressable Market) des semi-conducteurs pour le secteur de l’automobile pèsera 115 milliards de dollars en 2030, et représentera ainsi 11 % de l’ensemble du TAM des semi-conducteurs. Tout ceci relève d’un processus que le PDG d’Intel qualifie de « digitization of everything », une expression que l’on peut traduire par « transformation numérique du monde ». Quatre éléments clefs « imprègnent les industries de l’automobile et de la mobilité » selon Pat Gelsinger : l’informatisation globale, la connectivité, les infrastructures cloud-to-edge et l’IA.

Naturellement, le PDG d’Intel voit surtout dans ce phénomène une opportunité pour l’entreprise qu’il dirige, notamment grâce à MobilEye, une société israélienne spécialisée dans les technologies de conduite autonome et rachetée 15 milliards de dollars par Intel en février 2017. Il déclare : « Cette nouvelle ère de demande soutenue de semi-conducteurs nécessite une réflexion audacieuse et ambitieuse. En tant que PDG d’Intel, j’ai le grand privilège d’être en mesure de rassembler les énergies de 116 000 employés et d’un énorme écosystème de conception et de fabrication de puces pour répondre à la demande ».

Sources : Intel, Mecalux