Accueil » Actualité » Steam Deck : l’activation du limiteur d’IPS ajoute une latence d’entrée substantielle

Steam Deck : l’activation du limiteur d’IPS ajoute une latence d’entrée substantielle

De 31,8 ms sans limiteur, la latence bondit à 145,9 ms avec une limite fixée à 30 IPS.

Le Steam Deck de Valve intègre un limiteur d’images par seconde permettant de préserver la batterie. Toutefois, à en croire des mesures effectuées par un utilisateur Reddit, ce limiteur augmente fortement la latence.

Image 1 : Steam Deck : l'activation du limiteur d'IPS ajoute une latence d'entrée substantielle

Le dénommé Dacvak explique : « J’ai entrepris de réaliser des tests de latence sur le Steam Deck (initialement pour mesurer la latence lorsqu’il est connecté à un téléviseur avec une manette PS5 sans fil – d’ailleurs, sur mon écran, il a ajouté une latence d’entrée de seulement 12 ms), mais en faisant mes tests, j’ai découvert quelque chose d’intéressant. L’activation du limiteur de framerate dans le menu Performance induit une quantité énorme de latence d’entrée, laquelle s’échelonne de manière assez linéaire. Ces mesures ont été faites avec le Steam Deck en mode portable ». Dacvak a effectué ses mesures sur le jeu Rogue Legacy 2.

De la Microvision au Steam Deck de Valve : plus de 40 ans de consoles portables en images

Les résultats

De base, la latence d’entrée est de 31,8 ms. Fixer une limite de 30 IPS la fait bondir à 145,9 ms. D’après les résultats obtenus par Dacvak, la configuration la plus délétère est 40 Hz / 20 IPS.

RéglageLatence d’entrée
Uncapped31,8 ms
60 FPS cap75,8 ms
30 FPS cap145,9 ms
50 Hz / Uncapped32,5 ms
50 Hz / 50 FPS cap94,2 ms
50 Hz / 25 FPS cap186,1 ms
40 Hz / Uncapped34,2 ms
40 Hz / 40 FPS cap121,1 ms
40 Hz / 20 FPS cap232,0 ms

Concernant la méthodologie de test, Dacvak indique avoir eu recours à l’application iOS appelée « Is It Snappy ? » ; il a réalisé cinq chronométrages à chaque fois et mentionne une marge d’erreur de 4 ms.

Il bricole son Steam Deck pour lui brancher un GPU externe

Moins de latence sur des jeux avec limiteur d’IPS intégré

Dacvak a poursuivi ses investigations sur Rocket League. Ce jeu possède son propre limiteur d’IPS. L’utilisateur rapport avoir constaté une « augmentation minime, voire nulle, de la latence d’entrée, ce qui en fait la solution la plus viable pour limiter le nombre d’images par seconde pour des raisons de performances et d’autonomie ». Cependant, comme il le souligne dans sa publication, cette méthode ne peut logiquement s’appliquer qu’aux titres intégrant un limiteur.

Le post a été publié il y a deux jours et relayé par plusieurs sites. Gageons que Valve publiera un correctif prochainement.

Source : Reddit via WCCFTech