Accueil » Actualité » Un Core i5-12400, simulé à partir d’un Core i5-12600K, testé sur une dizaine de jeux

Un Core i5-12400, simulé à partir d’un Core i5-12600K, testé sur une dizaine de jeux

Un pur 6 cœurs / 12 threads, « à l’ancienne », offrant une consommation moyenne par IPS très maîtrisée.

Le processeur Intel Core i5-12400 sera commercialisé en début d’année prochaine, tout comme bon nombre de puces Alder Lake-S non-K. Nous avons déjà relayé quelques tests de ce modèle. Cependant, ceux-là se basaient sur des échantillons d’ingénierie ou de qualification ; autrement dit, des puces non finalisées. Pour évaluer les performances du nouveau venu en évitant cet écueil et sans enfreindre l’embargo imposé par Intel, il existe une autre méthode : faire d’un Core i5-12600K un Core i5-12400. C’est ce que nous avons réalisé en partenariat avec l’Igor’s Lab. Nous finalisons actuellement notre dossier complet, mais en voici un petit avant-goût.

Image 1 : Un Core i5-12400, simulé à partir d'un Core i5-12600K, testé sur une dizaine de jeux

Le Core i5-12600K est un 10 cœurs (6P+4E) / 16 threads à 125 W de TDP ; le Core i5-12400 un 6 cœurs (6P) / 12 threads à 65 W. L’opération de travestissement consiste donc à désactiver les E-cores et abaisser les fréquences / limites de puissance du Core i5-12600K. Une fois ces paramètres réglés, la seule différence entre les deux puces réside dans la quantité de cache légèrement différente. Néanmoins, lorsque nous comparons les résultats obtenus avec ceux d’un Core i5-12400 QYHX, autrement dit une puce retail, l’incidence sur les performances est négligeable. Notre confrère Igor résume : « J’ai pris la liberté de vérifier la plausibilité de certains des résultats avec ceux d’un QYHX afin de m’assurer qu’ils coïncidaient bien ».

Par ailleurs, afin de mieux coller à la réalité du marché, nous avons associé notre « faux » Core i5-12400 à de la mémoire DDR4 plutôt que DDR5. En effet, la majorité des clients qui achèteront ce processeur plutôt qu’un meilleur Core i5 ou un Core i7/i9 le feront certainement pour des considérations budgétaires. Ainsi, nous avons estimé que la plupart d’entre eux opteront pour une carte mère DDR4 plutôt que DDR5, moins onéreuse.

Un excellent rapport watt / IPS

Nous avons mis à l’épreuve plusieurs processeurs Intel et AMD sur dix jeux, parmi lesquels Anno 1800, Borderlands 3 et Watch Dogs Legion, en 720p, 1080p et 1440p. Nous relayons pour l’instant les résultats obtenus sur ces trois titres mais publieront très prochainement l’intégralité de nos mesures dans un dossier complet.

Image 2 : Un Core i5-12400, simulé à partir d'un Core i5-12600K, testé sur une dizaine de jeux
Image 3 : Un Core i5-12400, simulé à partir d'un Core i5-12600K, testé sur une dizaine de jeux
Image 4 : Un Core i5-12400, simulé à partir d'un Core i5-12600K, testé sur une dizaine de jeux
Image 5 : Un Core i5-12400, simulé à partir d'un Core i5-12600K, testé sur une dizaine de jeux
Image 6 : Un Core i5-12400, simulé à partir d'un Core i5-12600K, testé sur une dizaine de jeux
Image 7 : Un Core i5-12400, simulé à partir d'un Core i5-12600K, testé sur une dizaine de jeux
Image 8 : Un Core i5-12400, simulé à partir d'un Core i5-12600K, testé sur une dizaine de jeux

Inutile d’essayer d’instiller un faux suspense : le Core i5-12400 devrait offrir de très bonnes performances et jouir d’un excellent rapport watt / IPS. En conséquence, comme le suggère Igor, le « prochain Core i5-12400 aura tout ce qu’il faut pour s’imposer dans sa gamme de prix » et s’annonce « très intéressant pour les mises à niveau et les nouveaux arrivants ». Pour ces derniers, nous ajouterons pour notre part « sous réserve qu’ils puissent également dénicher une carte graphique sans se ruiner », même si c’est là un autre sujet.