Test Ultrabook : comparatif de 24 PC ultraportables

HP Spectre x360 (13-ac000nf)


Sans bezel, la fête est plus belle

Depuis sa sortie, le XPS 13 de Dell s'est imposé comme une référence parmi les Ultrabook, à la fois par ses performances, mais surtout par son design. Il fut le premier à adopter un écran quasiment sans bordure. Deux ans après son frère ennemi, HP s'y résout enfin, et dote son Spectre X360 d'un tel écran. Le bénéfice est évident : à diagonale d'image identique, le PC peut être beaucoup plus compact (2 cm gagnés en largeur) et donc léger (150 g de moins).

Cette compacité a un défaut : elle réduit la place disponible pour les connecteurs. Par rapport à la version précédente, le nouveau Spectre X360 perd ainsi son lecteur de cartes SD et deux sorties vidéo mini DisplayPort et HDMI. Le premier devra être remplacé par un gadget externe. Pour les sorties vidéo, la solution repose sur un des deux ports USB-C prévus par HP (hé oui, un seul des deux malheureusement). Un adaptateur - non fourni - sera nécessaire, sauf pour les chanceux disposant déjà d'un écran USB-C.

La construction du HP Spectre x360, tout en aluminium, est d'excellente facture. Nous décernerons également des bons points ergonomiques au clavier et au trackpad. Le premier offre des touches larges, bien espacées et fermes sous les doigts. Petite particularité : HP a conservé une colonne de touches de raccourcis à gauche du bloc des lettres traditionnelles. Les lettres s'en trouvent décentrées, ce qui demande un temps d'adaptation.

Kaby Lake, et un vrai SSD !

En bon PC portable de l'an 2017, le dernier HP Spectre X360 embarque un processeur Intel Kaby Lake, plus précisément un Core i5-7200U sur le modèle que nous avons testé. Classique, cette puce offre des performances sans surprise. Toutefois, ce n'est pas un problème, ce sont dans l'absolu d'excellentes performances et le Spectre x360 2017 fait mieux que le Spectre x360 2016 à Core i7 6500U. Plus généralement il se place au niveau d'un Dell XPS 13 9350, et de beaucoup d'autres Ultrabook génération Skylake ou Kaby Lake. De même, les performances graphiques sont dans la bonne moyenne, mais n'espérez pas de miracle du GPU Intel intégré.

Là où le Spectre X360 creuse l'écart, c'est aux épreuves de stockage. HP a fait appel à Samsung qui fournit un de ses très bons SSD PM961 (la version OEM du 960 EVO, que nous avons testée) en capacité 256 Go. Avec des débits maximaux de 500 Mo/s dans nos tests de copie, il figure dans la tête du peloton.

Retrouvez tous résultats des ultrabooks comparés en page 3 (autonomie, performances, nuisances sonores, etc.)

HP doit apprendre à étalonner

Le Spectre X360 est muni, comme la plupart de ses pairs, d'un écran LCD IPS. D'une diagonale de 13,3 pouces et d'une définition Full HD, il est recouvert d'une dalle de verre et tactile. Rien d'original jusque là. Sous notre sonde, cette dalle se révèle bien contrastée (1243:1) et lumineuse (343 cd/m2). Jusque là, tout va bien.

Les tests de fidélité colorimétrique sont une vraie déception. Le deltaE 94 moyen monte à 5,50 et certaines teintes dépassent 10. La courbe de gamma laisse également à désirer. Dommage, les précédents Ultrabook HP que nous avions testés s'étaient montrés bien meilleurs à cet exercice.

Autonomie : merci !

Plus petit, plus léger, plus rapide, le Spectre X360 2017 serait-il aussi plus endurant ? Oui ! HP réussit la quadrature du cercle : le Spectre X360 a résisté 472 minutes à notre test d'autonomie, soit un cheveu de moins que 8 h. Merci HP !

Plus puissant, moins bruyant

En révisant le châssis du Spectre X360, HP a également revu la ventilation. Elle était déjà plutôt satisfaisante sur les précédents modèles, elle est encore meilleure sur le nouveau. En charge, le sonomètre ne détecte pas plus que 40,3 dBA - à l'oreille, il reste très discret.

Pas de surchauffe

Terminons notre analyse avec la montée en température, et terminons par un dernier satisfecit accordé à HP. Le Spectre X360 ne sera jamais gênant à l'usage, son châssis métallique demeurant sous les 45 °C.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • delwyn.pelissier
    LENOVO 900 = ARNAQUE

    J'ai commandé un Lenovo 900 en I7, donc ai payé le prix.... après un petit moment et suite à des lenteurs, je vérifie mon processeur... et qu'est ce que je vois ?? je n'ai pas un processeur I7 comme je le vois sur l'étiquette de l'ordinateur, sur la facture et sur le site internet.... mais un I5 !!!!

    Je contacte Lenovo SAV qui comprend bien le problème... mais seulement LENOVO Boutique peut faire quelque chose...... je les contacte... et ils font la sourde oreille.
    ça fait maintenant 3 mois qu'ils me disent qu'il prennent au sérieux mon problème et qu'ils recherchent une solution à mon problème ! en clair, ils m'ont fait comprendre que c'était de ma faute parce que je n'ai pas vu le problème dans les 14 jours qui suivent la livraison!! Je suis désolé mais une faute telle que celle là est clairement une arnaque de la part de Lenovo !! et en plus, ils ne le reconnaissent pas !

    Donc attention, ne vous faites pas avoir comme moi !

    Produit litigieux.... chauffe énormément.... présente des problèmes.... écrans qui se fendent...... et un intérieur non conforme à votre commande ! et ça, Lenovo vous dira que c'est de votre faute !

    Bonne journée
    0
  • cartierem
    Solution : LARA à l'entreprise (avec mention d'une date buttoir à partir de laquelle vous actionnerez une action en justice - 1 mois) et action le cas échéant devant le TGI dont dépend votre lieu de résidence principale. Fondement : "dol" , "erreur sur les qualités substantielles de la chose", le tout étant par ailleurs aussi susceptible d'une qualification pénale (fraude) mais c'est une autre action. Il s'agit d'une simple déclaration simplifiée au greffe du TGI pour laquelle le formulaire est téléchargeable :https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1783
    A la réception de votre courrier (LRAR) l'entreprise devrait se bouger et vous proposer une solution. Il se peut qu'elle bouge aussi à la réception de l'assignation par le juge. Je vous dis cela sous réserve de la connaissance pleine et entière du dossier et de la qualité des pièces que vous pourrez produire devant le juge pour justifier vos dires. Il est important de ne pas laisser se produire ce genre de pratique qui sont malheureusement trop fréquentes lors de ventes sur internet. Bon courage. Cordialement. Emmanuel
    0