Accueil » Test » AMD vs Intel : 2 PC portables identiques comparés, quel CPU sort vainqueur ?

AMD vs Intel : 2 PC portables identiques comparés, quel CPU sort vainqueur ?

Faut-il plutôt choisir un processeur Intel ou un CPU AMD dans son ordinateur portable à tarif et châssis équivalents ? C’est LA question qui revient continuellement depuis des années…

Loin des a priori propres aux aficionados de chaque marque, nous avons voulu de manière objective tenter de répondre à cette interrogation. Pour ce faire, nous avons sélectionné un modèle de notebook disponible en version AMD et Intel (et ce ne fut pas une mince affaire), à savoir l’Acer Swift 3. Abordable, cet ordinateur portable bureautique présente la particularité de partir du même châssis pour offrir ces deux versions, réduisant au maximum toutes les variables pouvant interférer avec nos mesures et donc notre analyse. Le tarif public conseillé identique (900 euros) entre les modèles AMD et Intel permet bien entendu de comparer équitablement les deux plateformes.

intel vs amd mobile acer swift 3
Acer Swift 3 en versions Intel et AMD – Crédit : Galaxie Media

Note : En l’absence de version équipée de CPU Intel Alder Lake (Gen12) disponible au moment des tests, nous avons dû utiliser un Swift 3 embarquant un processeur de la génération précédente. Ce dossier sera mis à jour lorsque les nouveaux CPU mobiles d’Intel seront disponibles en masse. De plus, ce match n’est par définition pas parfait étant donné qu’il n’existe plus, depuis des dizaines d’années, de plateforme unique partagée entre les deux grands acteurs du marché (les nostalgiques se souviendront du Socket 7). Notre protocole de test se veut toutefois le plus proche possible d’une opposition totalement équitable.

A lire aussi > Processeurs mobiles Alder Lake : jusqu’à 14 cœurs et 5 GHz

Des plateformes quasi-identiques pour AMD et Intel

Concrètement, le Swift 3 en version « Intel » embarque un Core i5-1135G7, un modèle quad-core avec Hyper-threading, cadencé à une fréquence de base de 2,4 GHz avec un Boost maximal de 4,2 GHz. Gravé en 10nm, ce processeur Tiger Lake embarque également 8 Mo de cache L3 et un iGP Iris Xe à 1,3 GHz, le tout pour un TDP de 28 watts. De son côté, le Swift 3 version « AMD » utilise un Ryzen 5 5500U (« Lucienne ») gravé en 7nm, un processeur hexacore avec SMT (soit 12 threads simultanés) cadencé à 2,1 GHz mais avec une fréquence Boost qui peut monter jusqu’à 4,0 GHz. Il est lui aussi doté de 8 Mo de cache L3, et embarque également une partie graphique Radeon Graphics tournant à 1800 MHz, pour un TDP de 15W.

Image 1 : AMD vs Intel : 2 PC portables identiques comparés, quel CPU sort vainqueur ?
Le CPU de l’Acer Swift 3 version Intel
Image 2 : AMD vs Intel : 2 PC portables identiques comparés, quel CPU sort vainqueur ?
Le CPU de l’Acer Swift 3 version AMD

Le reste des configurations est quasi-identique : on retrouve ainsi dans chaque cas 16 Go de mémoire vive LPDDR4-4266, mais avec des réglages légèrement différents. Le modèle « Intel » profite ainsi de quatre canaux DRAM et de timings tCAS-tRCD-tRP-tRAS de 36-39-39-90, tandis que la version « AMD » doit se contenter de deux canaux mémoire avec des timings de 40-39-45-90. On trouve également un SSD de 512 Go en NVMe, les indispensables contrôleurs WiFi, Bluetooth et audio ainsi qu’une batterie à la capacité identique (53 Wh, 13V) et un châssis équivalent. L’ensemble fonctionne sous Windows 11 Famille.

A lire aussi > AMD dévoile ses processeurs Ryzen 6000 mobiles : le mariage des architectures Zen 3+ et RDNA 2

Protocole de test

Afin d’obtenir une vision la plus complète possible des performances de chaque plateforme, les deux machines ont été testées dans un environnement identique, en particulier au niveau de la température ambiante (19°C). Les pilotes installés étaient dans tous les cas les plus récents disponibles au public. Les mesures des performances du processeur et de sa partie graphique ont été réalisées avec une sélection d’applications et de benchmarks synthétiques allant de 3DMark à Cinebench en passant par Maya, Catia, 7Zip ou encore LuxRender, le tout avec les notebooks reliés au secteur afin de ne souffrir d’aucune limitation de consommation.

Bureautique– PCMark 10
Multimédia et 3D– Cinebench R20 ST
– Cinebench R20 MT
– Blender
– Handbrake
– LuxRender
CAO– CalculiX
– WPCcfd
– Rodinia (CFD)
Applications scientifiques– LAMMPS
– NAMD
– Rodinia (heartwall, lavamd, hotspot, srad)
– Convolution
– FFTW
– Kirchhoff Migration
– Poisson (OpenMP)
– SRMP
Développement– 7zip
– Octave
– Python 3.6
Benchs CPU
Jeu Vidéo– 3DMark FireStrike
– 3DMark FireStrike Extreme
– 3DMark FireStrike Ultra
– 3DMark Timespy
– 3DMark Timespy Extreme
Multimédia et 3D– Maya
– 3ds Max
CAO– CATIA
– Creo
– NX
– Solidworks
– Showcase
Benchs GPU

Les mesures obtenues ont ensuite été rapportées à un indice 100 et regroupées selon le type de logiciel (Multimédia et 3D, Développement, Applications scientifiques…) afin de simplifier la comparaison entre les deux plateformes. Enfin, un indice global permet de synthétiser toutes les mesures réalisées.

Performances CPU

Les différences entre les deux plateformes varient grandement selon le bench ou le logiciel utilisé, mais l’indice global regroupant de manière synthétique la totalité des mesures de performances CPU nous indique un écart de 24% environ entre la plateforme basée sur un Core i5 et celle embarquant un Ryzen.

C’est assez compréhensible étant donné que la majorité des logiciels de test profitent du nombre de coeurs plus important sur le processeur d’AMD. A contrario, lorsque le logiciel ou la suite de test utilise peu de cœurs simultanément, le Core i5-1135G7 d’Intel reprend du poil de la bête grâce à son IPC et sa fréquence Boost plus élevés, même si cela ne suffit pas pour rejoindre totalement les performances du Ryzen 5 5500U.

Image 3 : AMD vs Intel : 2 PC portables identiques comparés, quel CPU sort vainqueur ?

Parmi les points de détail intéressants, on notera que les scores PCMark 10 des plateformes Intel et AMD sont très proches (respectivement 4744 et 4869 points) : avec un écart de seulement 2,5%, la différence de performances sera quasi imperceptible dans un tel usage de pure bureautique.

Le modèle avec CPU AMD est presque toujours plus rapide que celui avec processeur Intel, les seules exceptions étant le test single-thread de Cinebench R20 (grâce au nombre d’IPC et à la fréquence Boost plus élevée côté Intel) et le test FFTW. Le Core i5-1135G7 se montre plus rapide que le Ryzen 5 5500U de respectivement 12% et 13% dans ces deux tests. A contrario, certains logiciels privilégient très fortement la plateforme AMD : on atteint ainsi +78% (!) avec Octave ou +44% avec NAMD.

Performances 3D

Image 4 : AMD vs Intel : 2 PC portables identiques comparés, quel CPU sort vainqueur ?

Les benchs et logiciels utilisant la partie graphique de ces deux processeurs mettent en avant une différence moyenne de 15% en matière de performances, à l’avantage une fois encore du Ryzen, avec toutefois de grandes disparités selon les applications. Solidworks sera par exemple 42% plus rapide sur la plateforme AMD, Creo deux fois plus performant. Les seules exceptions sont Showcase qui se montre plus rapide de 10% environ sur la plateforme Intel, et surtout la partie jeux vidéo. Le Core i5-1135G7 et son Iris Xe intégré dominent dans les tous les tests 3DMark réalisés, avec une avance moyenne de 23% environ. Dans l’absolu, les performances graphiques de ces deux puces se montreront insuffisantes pour profiter agréablement des derniers titres AAA, mais ce n’est de toute façon pas le marché visé.

Autonomie

Le châssis et la batterie identiques entre ces deux versions de l’Acer Swift 3 permettent de mesurer leur autonomie de manière parfaitement équitable. La différence de consommation permettra de vérifier quelle plateforme consomme le plus. Pour réaliser ce test, nous avons utilisé le benchmark PCMark 10 Battery, avec une luminosité des dalles réglée à 200 cd/m² et une gestion de l’énergie configurée sur « normale » dans Windows.

Image 5 : AMD vs Intel : 2 PC portables identiques comparés, quel CPU sort vainqueur ?

La différence d’autonomie entre les deux plateformes est importante puisqu’on passe de 8h25 avec la plateforme Intel, une mesure déjà honorable, à quasiment 11 heures avec le Ryzen ! C’est presque 30% de plus, ce qui est loin d’être négligeable. On peut supposer que cette différence vient d’une consommation plus faible du Ryzen par rapport au Core i5, en partie grâce à sa meilleure finesse de gravure. Mais le score de ce test montre un autre élément important : les performances de la plateforme Intel semblent meilleures sur batterie que celles du modèle équipé d’un CPU AMD.

Températures, consommation et nuisances sonores

Pour stresser les plateformes et voir comment se comportent le processeur, nous utilisons le jeu The Witcher 3 pendant une session de 30 minutes, en Full HD avec les options poussées au maximum.

Image 6 : AMD vs Intel : 2 PC portables identiques comparés, quel CPU sort vainqueur ?

Les processeurs d’Intel et d’AMD se comportent visiblement différemment en charge. Le Core i5 voit sa fréquence et sa température fluctuer régulièrement, alors que le Ryzen d’AMD monte progressivement en température avec une fréquence plus basse et bien plus stable. On remarque au passage que le CPU Intel grimpe plus haut en température : il atteint au maximum 71°C, contre seulement 63°C pour le Ryzen 5 5500U. Les deux processeurs restent tout de même loin de leurs limites de température de fonctionnement.

Le comportement du Ryzen est également assez intéressant après 20 minutes : il voit sa fréquence chuter de manière sensible, passant de 2,4 GHz environ à 1,6 GHz. Pourtant, la température reste raisonnable et loin de ce que le Ryzen peut supporter, et les limites EDC et TDC ne se pas atteintes. Difficile à dire ce qui cause ce comportement, si ce n’est qu’il s’agit forcément d’une limite (de consommation ou de température) qui est atteinte quelque part, peut-être du côté de l’étage d’alimentation de la plateforme.

Image 7 : AMD vs Intel : 2 PC portables identiques comparés, quel CPU sort vainqueur ?

La consommation de la plateforme Intel varie dans le temps de la même façon que la fréquence du processeur ou sa température. L’oscillation vient de la limite de consommation PL4 (c’est à dire de la plateforme dans son ensemble) qui est atteinte, forçant le processeur à baisser régulièrement sa consommation et donc sa fréquence. Du côté d’AMD, la courbe est plus stable, avec le décrochage vers les 20 minutes que le retrouve ici aussi.

Image 8 : AMD vs Intel : 2 PC portables identiques comparés, quel CPU sort vainqueur ?

Côté nuisances sonores, le modèle équipé d’un Core i5-1135G7 se montre de manière surprenante légèrement moins bruyant, alors que son TDP est plus élevé et que l’on s’attendrait plutôt à un effort plus prononcé du système de refroidissement. La différence entre les deux modèles est en pratique assez minime, et dans les deux cas les nuisances sonores restent très acceptables.

Alors, plutôt Intel ou AMD ?

Difficile de répondre de manière définitive et univoque à cette question. Si l’on se fie à nos mesures, on remarque tout de même qu’à tarif égal, une plateforme AMD se montrera globalement plus rapide qu’une plateforme Intel dans le même châssis, sauf exceptions. Par exemple sous 3DMark, c’est la plateforme Intel avec son iGP Iris Xe qui prend le dessus sur la Radeon Graphics du Ryzen 5 5500U.

En pratique, si vous vous contentez de tâches bureautiques classiques (simulées par le bench PCMark 10), les différences de performances entre les plateformes AMD et Intel sont quasi inexistantes. Les différences apparaissent vraiment avec les applications professionnelles (CAO, développement, modélisation 3D…) ou le Ryzen 5 5500U prend alors le dessus.

intel vs amd mobile acer swift 3
Acer Swift 3 en versions Intel et AMD – Crédit : Galaxie Media

Notons que la plateforme AMD sort gagnante du test d’autonomie, mais avec un bémol : elle offre sur batterie des performances inférieures à celles permises par la plateforme Intel. En d’autres termes, il faudra vous tourner vers AMD si vous souhaitez coûte que coûte obtenir la meilleure autonomie, mais le choix sera plus cornélien si les performances en mobilité sont également importantes pour vous.

Enfin, un dernier détail est à prendre en compte : la comparaison des deux plateformes n’est pertinente que si leur tarif est équivalent et reste valable tant que les constructeurs de processeurs conservent leur grille tarifaire actuelle.