Accueil » Actualité » 11,8 milliards de transistors pour l’A14 Bionic d’Apple

11,8 milliards de transistors pour l’A14 Bionic d’Apple

L’A13 en comptait 8,5 milliards ; c’est donc une augmentation de presque 39 %.

L’A14 Bionic d’Apple est le premier SoC de la marque à la pomme à bénéficie d’une gravure en 5 nm (N5) par TSMC ; ses ancêtres, les A13 et A12, étaient pour leur part en N7. Outre cette nouvelle finesse de gravure, ce SoC suscite la curiosité puisqu’on pourrait le retrouver, sous une autre forme, dans certains Mac Apple Silicon. On en connait désormais un peu plus sur cette puce, qui offre une densité de transistors de 134,09 millions par millimètre carré.

Image 1 : 11,8 milliards de transistors pour l’A14 Bionic d’Apple

C’est le chiffre rapporté par SemiAnalysis ; il représente une belle hausse par rapport à l’A13, puisque ce dernier a une densité de 89,97 millions de transistors par millimètre carré. La surface du die de l’A14 est légèrement inférieur à celle de l’A13 : 88 mm2 contre 98,48 mm2. Naturellement, avec sa densité plus élevée, il contient malgré tout plus de transistors : 11,8 milliards au lieu de 8,5 milliards. Néanmoins, par rapport à la densité théorique offerte par le N5, l’A14 a encore de la marge ; il n’exploite que 78,28 % de celle-ci, contre 98,65 % pour son prédécesseur. Le N5 étant un process très récent, on peut supposer que l’A15 fera mieux.

Apple travaillerait sur des GPU 5 nm maison

Un SoC porté sur Mac ?

Au niveau de sa structure, le SoC se compose de six cœurs CPU polyvalents, dont deux cœurs haute performance FireStorm et quatre cœurs économes en énergie IceStorm ; 16 cœurs neuraux délivrant une puissance de 11 TOPS sont présents, ainsi que 4 clusters GPU.

Image 2 : 11,8 milliards de transistors pour l’A14 Bionic d’Apple

Le SoC présenté ici se destine aux smartphones. Si l’on se fie à l’image ci-dessus, il y a de quoi adapter cette puce à des Mac en augmentant le nombre de cœurs CPU et de clusters GPU, sans pour autant la rendre trop imposante ; une pratique couramment utilisée par Apple lorsqu’elle souhaite porter ses SoC pour smartphones à des appareils qui autorisent et nécessitent plus de puissance. Cependant, pour le moment, l’entreprise n’a jamais confirmé qu’elle déclinerait ses SoC smartphones dans ses Mac. Par conséquent, ceci n’est qu’une supposition.

Image 3 : 11,8 milliards de transistors pour l’A14 Bionic d’Apple