Le comparatif ultime de 87 pâtes thermiques sur CPU et GPU

2 : Pourquoi la pâte thermique ? 3 : Les détails à ne pas négliger 4 : Choisir la pâte thermique adaptée 5 : Bien appliquer la pâte thermique 6 : Protocole : quatre tests différents 7 : Résultats de test sur CPU watercooling 8 : Résultats de test sur CPU aircooling 9 : Résultats de test sur GPU aircooling 10 : Viscosité et facilité d'application

Intro, et sélection des 3 meilleures pâtes thermiques

Pour cette mise à jour, nous avons ajouté plusieurs pâtes thermiques, dont la nouvelle Kingpin Cooling KPx du célèbre overclockeur. Une pâte très performante, mais si visqueuse qu’il nous a fallu la placer dans un bain-marie à 50°C pour la fluidifier afin de l’appliquer plus facilement !

La pâte thermique KPx de l’overclockeur Kingpin, conçu aussi et surtout pour l’azote liquide.

Les autres pâtes thermiques ajoutées sont les suivantes :
– Junpus D9000
– Junpus DX1
– Pâte bundle dissipateur Alphacool
– Pâte bundle dissipateur Alseye

On vous laisse découvrir les championnes du transfert de chaleur !

Quelle pâte thermique utiliser ? C’est à cette difficile question que nous nous sommes attaqués via ce comparatif complexe qui nous aura demandé de nombreux mois de préparation afin de mettre sur pieds un protocole de tests rigoureux, pour ne pas fausser les résultats. Que ce soit pour votre processeur ou votre GPU, découvrez à quoi sert la pâte thermique, tous les détails permettant une application optimale.

Notre sélection des meilleures pâtes thermiques du marché

Un guide, et des tests

Dans ce dossier, nous commençons avec les propriétés thermiques des processeurs, les différents types de surface, des informations relatives aux différentes pâtes thermiques et méthodes d’application. Ajoutons à cela deux différents types de dissipateurs (air/eau) et enfin les problèmes relatifs à la pression exercée par ces derniers : une pâte thermique peut se montrer satisfaisante avec un dissipateur et mauvaise avec un modèle différent. C’est précisément pour cette raison que les tests ont été effectués sur des processeurs Intel et AMD, avec un watercooling intégré, un dissipateur haut de gamme et enfin un dissipateur entrée de gamme représentatif des modèles livrés en kit avec un CPU.

Parallèlement aux processeurs, nous avons également évalué l’efficacité des pâtes thermiques pour le refroidissement d’un GPU. Puis nous avons jugé leur viscosité et la facilité avec laquelle elles s’appliquent. Commençons cependant par les bases : en quoi la pâte thermique joue-t-elle un rôle primordial ?

Sommaire :

  1. Intro, et sélection des 3 meilleures pâtes thermiques
  2. Pourquoi la pâte thermique ?
  3. Les détails à ne pas négliger
  4. Choisir la pâte thermique adaptée
  5. Bien appliquer la pâte thermique
  6. Protocole : quatre tests différents
  7. Résultats de test sur CPU watercooling
  8. Résultats de test sur CPU aircooling
  9. Résultats de test sur GPU aircooling
  10. Viscosité et facilité d'application