Accueil » Comparatif » Comparatif des meilleurs fauteuils gaming : lequel acheter ?

Comparatif des meilleurs fauteuils gaming : lequel acheter ?

Vous hésitez pour choisir votre futur fauteuil gaming ? Voici notre sélection comparative des meilleurs modèles sur le marché.

Logitech G Embody
Logitech G Embody – Crédit : Logitech

Il y a encore quelques années, choisir un fauteuil spécifiquement pour le jeu vidéo pouvait sembler superflu. En réalité, bien des usagers regardaient déjà les fauteuils de bureau pour être plus confortable devant leur PC et peu importe s’il s’agissait de traquer du zombie plutôt que de remplir des feuilles de calcul Excel. Aujourd’hui, le marché du fauteuil gaming n’est plus du tout anecdotique.

Guide d’achat : les meilleurs PC gaming, quel modèle acheter en 2022 ?

Tous les mois de nouveaux produits sortent, de nouvelles idées émergent et il n’est pas simple de s’y retrouver. On essaye évidemment de repérer les produits qui paraissent les plus intéressants, mais on a toujours peur de se tromper. Un fauteuil étant intimement lié au confort de son usager, nous ne prétendrons pas avoir réponse à tout, mais notre sélection devrait déjà vous aider à y voir plus clair avec des produits de qualité sur plusieurs niveaux de prix.

Aucun changement majeur pour cette mise à jour automnale et les prix restent étonnamment stables. Seule augmentation à signaler, celle du très cher mais très haut de gamme fauteuil gaming fruit de l’association entre Herman Miller et Logitech G Gaming Embody. Son prix augmente d’un peu plus de 100€ pour atteindre les 1730€. A ce prix là, on n’est plus à 100€ près…

Notre sélection des meilleurs fauteuils gaming

The G-Lab K-Seat Rhodium Atom

The G-Lab K-Seat Rhodium Atom

Un premier prix « confort »

On aime
  • Prix intéressant
  • Design plutôt sobre et élégant
  • Simple à monter / démonter
  • Revêtement tissu bien agréable
On n’aime pas
  • Accoudoirs relativement simplistes
  • Légers grincements lors de l’inclinaison
  • Pas de rembourrage nuque / dos

Spécialiste des périphériques gaming accessibles, The G-Lab ne pouvait manquer de proposer des fauteuils à destination des joueurs. Son K-Seat Rhoduim Atom ne peut se comparer aux ténors du secteur, mais il assure l’essentiel et ne souffre d’aucun défaut véritable alors que son prix reste raisonnable. On est loin de l’inflation que connaît le secteur.

L’utilisation de tissu maillé pour le revêtement du dossier est évidemment un moyen de baisser le prix, mais c’est aussi une excellente idée pour éviter le similicuir de piètre qualité afin de garder quelque chose de plutôt endurant. Autres avantages : on respire mieux et cela allège le fauteuil. Le design général est certes assez quelconque, mais sans rien d’effrayant et le montage est d’une grande simplicité : notez au passage que le démontage est lui aussi très simple. Ce n’est pas toujours le cas. En définitive, ce modèle fait largement le job et permet de bien s’équiper sans se ruiner.

Ikea Markus

Ikea Markus

Le Suédois sait aussi être joueur

On aime
  • Simple et élégant
  • Plutôt bon marché, sans être au rabais
  • Tissu maillé très confortable dans le dos
  • Blocage des roues quand on se lève
On n’aime pas
  • Accoudoirs fixes et à améliorer
  • Roulettes peut-être pas assez mobiles
  • Encombrement relativement important

Dès lors qu’il est question de mobilier bon marché, la marque suédoise n’est plus à présenter. Le fauteuil Markus signé Ikea n’est pas à proprement parler un produit gaming, mais comme nous le disions précédemment certains modèles « de bureau » peuvent parfaitement convenir au jeu vidéo. C’est clairement le cas ici. D’emblée, on est charmé par le design d’un produit qui sait garder une certaine tenue : on est très loin des fauteuils m’as-tu vu que l’on associe trop souvent au profil du joueur.

Pour ne rien gâcher, Ikea laisse pas mal de choix en proposant quatre coloris et il est à noter que les accoudoirs sont bien sûr aisément escamotables si on les trouve superflus. C’est d’ailleurs ici l’un des points faibles de ce modèle : une fois en place, les accoudoirs ne peuvent être ajustés dans quelque sens que ce soit. Heureusement, sur tout le reste, Ikea assure à chaque fois l’essentiel : un dossier confortable qui, même sans coussin, offre un certain maintien du dos, des roulettes plutôt mobiles qui se bloquent quand on se lève du siège, une assise large et agréable malgré l’absence de mémoire de forme… Au bout du bout, ce Markus n’est certainement pas le meilleur fauteuil sur le marché, mais à l’image des produits Ikea, il remplit parfaitement le cahier des charges.

REKT ULTIM8-RS

REKT ULTIM8-RS

Confort, robustesse et précision sans se ruiner

On aime
  • Confort assez remarquable
  • Coussins pour la nuque et les lombaires bien pratiques
  • Larges fonctionnalités d’inclinaison / bascule
  • Pas moins de 7 coloris au choix
  • Fiable, robuste et facile à monter
On n’aime pas
  • Pas de mousse à mémoire de forme dans les coussins
  • Quelques détails à revoir (blocage des roues, poignée de contrôle)

Avec la jeune marque française REKT, il n’y a clairement pas d’ambiguïté : ses fauteuils sont pensés par des joueurs et prévus pour les joueurs. L’ULTIM8-RS n’est d’ailleurs qu’un des nombreux représentants de son catalogue en général et de cette gamme en particulier. C’est aussi et surtout le moins onéreux des ULTIM8 ce qui le place tout de suite dans une excellente position pour s’attirer les faveurs des joueurs : à tarif équivalent, il est effectivement très difficile de trouver aussi bon produit.

Au premier coup d’œil, on tombe sous le charme d’un produit certes encombrants, mais qui garde une certaine mesure. Pour autant, le dossier est confortable et l’assise, ample, ne l’est pas moins. On se sent très vite à son aise d’autant que les mousses – hélas pas à mémoire de forme – sont bien denses. Deux coussins sont prévus pour la nuque et le dos de sorte que tout un chacun devrait y trouver son compte. Le revêtement tissu a peut-être le défaut de ne pas être maillé, mais on y respire malgré tout plutôt bien. Reste que le plus important est le confort ressenti une fois en pleine partie : nous avons déjà évoqué le dossier ou l’assise, il nous faut évoquer les accoudoirs, 4D, simples à régler ainsi que les nombreuses positions d’inclinaison toujours très agréables. À ce niveau de prix, vraiment difficile de faire mieux.

REKT RGo

REKT RGo

Un siège ergonomique accessible et qui « respire »

On aime
  • Structure qui semble fiable, facile à monter
  • Revêtement maillé idéal pour éviter la transpiration
  • Ergonomie qui n’est pas un vain mot : appuie-tête réglable, accoudoirs 4D
  • Semble robuste : à juger sur la durée bien sûr
  • Relativement compact
On n’aime pas
  • Seulement quatre coloris au choix ?
  • On aurait aimé une inclinaison à 180°
  • Tout de même un peu cher

Dans la vaste gamme des produits REKT, nous retenons aussi le RGo qui se pose davantage comme fauteuil ergonomique que comme un siège « typiquement » gaming. De fait, son design fait davantage penser à celui d’autres fauteuils portés sur le bien-être et délaisse les standards du jeu. Il en ressort un produit plutôt élégant, sobre et doté d’un revêtement maillé du plus bel effet. Ce dernier est souvent associé aux produits ergonomiques dans la mesure où il est généralement plus à même de pousser à adopter une bonne posture.

Sur le RGo, on a effectivement moins tendance à « se laisser aller » dans le siège d’autant que la cambrure au niveau du dos est assez marquée. Il s’agit d’ailleurs d’un point sur lequel faire attention : cela ne conviendra pas à tout le monde et si on peut ajuster sa position en hauteur de 5 cm, il n’est pas question d’un coussin lombaire que l’on peut déplacer, voire retirer. C’est un peu différent pour la nuque où REKT fait ici confiance à un appuie-tête largement réglable et vraiment très efficace dans sa « gestion » de nos cervicales. Impeccable. Pour le reste, on sent une montée en gamme par rapport à l’ULTIM8-RS sans toutefois d’éléments révolutionnaires. Les accoudoirs, par exemple, sont un peu mieux dessinés, mais disposent globalement des mêmes fonctions. On apprécie tout de même la justesse des commandes de contrôle ou la possibilité d’ajuster l’assise en profondeur. Cela aide encore à trouver LA position idéale.

Herman Miller x Logitech G Gaming Embody

Herman Miller x Logitech G Gaming Embody

Le nec plus ultra au prix indécent

On aime
  • Confort remarquable peu importe la longueur des sessions
  • Conception solide qui inspire confiance…
  • … il dispose d’ailleurs d’une garantie de 12 ans
  • Assise très agréable, bien large et réglable
  • De multiples autres réglages, toujours très précis
On n’aime pas
  • Le prix, forcément
  • Ajustement un chouia limité des accoudoirs
  • On aurait aimé un repose-pieds à ce niveau de prix

Spécialiste du jeu vidéo, Logitech a cherché un partenaire de renom pour concevoir un fauteuil gaming d’exception. Il s’est logiquement associé à Herman Miller dont la qualité du mobilier ne suscite guère de polémique… au contraire de ses tarifs. Forcément, quand on veut un produit remarquable, il faut être prêt à en payer le prix, mais il est clair que ce fauteuil ne se retrouvera pas chez beaucoup de joueurs et c’est bien dommage compte tenu de ses remarquables qualités.

En effet, malgré tout le bien que l’on peut penser des autres modèles de notre sélection, ils sont loin, très loin d’arriver ne serait-ce qu’à la cheville du Herman Miller x Logitech G Gaming Embody. Tout, absolument tout a été pensé pour assurer une position parfaite, confortable et surtout saine peu importe les circonstances. Le maintien de la colonne vertébrale a été particulièrement étudié afin d’éviter au maximum l’accumulation de la tension. Une mousse thermo-régulée est utilisée dans l’assise pour que, malgré le revêtement en apparence peu aéré, la fraîcheur reste optimale. Pour ne rien gâcher un soin tout particulier a été porté sur les accoudoirs dont on peut même régler l’écartement. De manière assez surprenante, il n’y a pas d’appuie-tête sur ce modèle : Herman Miller se justifie en expliquant que si le dos est bien positionné, il n’est pas nécessaire de soutenir la tête. En revanche, on peut regretter qu’à ce niveau de prix, on ne puisse pas compter sur un repose-pieds qui aurait parfait le tableau. Peut-être pour une V2 ?

Choisir son fauteuil pour le jeu vidéo : dédié au jeu ou un simple « siège de bureau » ?

Nous débutons nos quelques conseils par ce que l’on pourrait appeler une « question existentielle ». En effet et c’est de plus en plus vrai avec les années, les fauteuils dits « gaming » et les sièges de bureau plus classiques ont tendance à se rapprocher. Pour autant, ces derniers sont plus largement installés dans le monde du mobilier et les références, plus nombreuses, permettent souvent de trouver quelque chose plus conforme à notre morphologie.

Guide d’achat : les meilleurs volants pour les simulations de voiture

En revanche, attention, s’il existe aussi des fauteuils gaming de mauvaise qualité, on trouve bien plus de sièges de bureau « au rabais », des modèles qui ne devraient figurer sur aucun catalogue : très inconfortables ou d’une fragilité à peine croyable, ils vous feront gâcher votre argent. Plus encore que pour un fauteuil gaming, nous ne saurions trop vous conseiller d’essayer un siège de bureau avant d’en faire l’acquisition et, comme toujours, attention aux affaires trop bonnes pour être honnêtes.

Fauteuil gaming : morphologie, ergonomie et confort

Trois termes, trois qualificatifs souvent utilisés par les fabricants de fauteuils gaming preuve de leur importance aux yeux des joueurs. Là, pas d’erreur, à nos yeux, ce sont effectivement les trois critères principaux au moment de s’offrir un tel accessoire et aucun de ces trois termes n’a vraiment plus d’importance que les deux autres. En réalité, ils sont intimement liés.

Herman Miller x Logitech G Gaming Embody
Herman Miller x Logitech G Gaming Embody

Bien sûr, on évacuera assez rapidement les questions de taille et de poids. Les constructeurs les plus sérieux fournissent des informations relatives à ces points et il convient de faire très attention à ne pas prendre un fauteuil un peu limite : un poids trop important par rapport à la charge acceptée risquerait d’endommager la mécanique alors qu’un dossier trop petit ne serait évidemment pas très utilisables. On pense un peu moins souvent à la taille de l’assise – qui a dit que j’avais de grosses fesses ? – ou à la position des coussins ergonomiques.

Comparatif : quel est le meilleur clavier gamer ?

De plus en plus à la mode ces derniers prennent généralement la forme de deux coussins à placer au niveau de la nuque et des lombaires. Il faut bien sûr vérifier qu’ils correspondent à la forme de votre dos et, dans l’idéal, qu’ils soient escamotables / ajustables. Vérifier également qu’ils ne bougent pas trop facilement une fois placés et assurez-vous, enfin, qu’ils restent suffisamment confortables : ils sont placés à des endroits sensibles.

Le revêtement, un autre aspect du confort d’un fauteuil gaming

Nous venons d’évoquer la présence d’éléments ergonomiques sur certains fauteuils et, avec eux, du rembourrage intégré par les fabricants. Bien sûr, tout cela aura une incidence très importante sur le confort ressenti à l’usage : sachant que l’on peut être posé des heures durant sur son siège, ce sont des aspects à ne surtout pas négliger.

Autre élément clé dans le choix d’un fauteuil gaming : le revêtement. Celui-ci aura bien sûr un impact esthétique : on peut préférer du vrai cuir ou du tissu pour des questions purement cosmétique. Cependant, le revêtement a aussi un vrai impact sur le confort ressenti. Vous savez évidemment qu’on ne se ressent pas la même chose – en particulier si les cuisses sont nues – au contact du cuir qu’au contact du tissu. Sur ce point, ce n’est clairement pas à nous de vous donner des conseils. Question de goûts.

Ikea Markus
Ikea Markus

En revanche, il ne faut pas oublier que le cuir véritable est onéreux : un fauteuil bon marché aura donc souvent tendance à employer du similicuir, peut-être pas aussi confortable et sûrement pas aussi résistant. Notez au passage que la cause vegan tend à convaincre de plus en plus de gamer et des fauteuils ainsi équipés pourraient bien arriver très prochainement. Pour l’heure, ils sont rarissimes.

Enfin, le choix cuir / tissu se pose aussi par rapport à vos sessions de jeu. Là encore, il nous sera difficile de choisir pour vous, tant il s’agit de points personnels. Nous vous rappellerons simplement que le cuir entraîne généralement une sudation plus importante et que cette dernière est généralement moins confortable que sur du tissu. Ce dernier revêtement, du fait des nombreuses aérations, est souvent plus agréable pour la respiration du dos et alors que les étés sont de plus en plus chauds, ce n’est clairement pas à négliger.

Quelques points à ne pas oublier pour choisir son fauteuil gaming

Nous avons pour le moment abordé les points essentiels, ceux qui font qu’un fauteuil gaming fera un bon siège au sens basique du terme. Pour autant, les fabricants usent – et abusent parfois – d’accessoires ou de fonctionnalités supplémentaires pour nous convaincre.

La première que nous évoquerons aurait aisément pu être rangée avec les questions d’ergonomie : il s’agit de la possibilité d’incliner ou non le dossier. Sachez à ce niveau que les meilleurs fauteuils peuvent aller jusqu’à une inclinaison complète sur 180°… la position allongée quoi ! Sachez aussi que selon les modèles, il existe – ou non – un système de blocage de l’inclinaison : soit cela permet au fauteuil de retrouver cette position de blocage dès lors que l’on n’imprime plus de force avec le dos, soit cela permet de le bloquer constamment à une inclinaison donnée.

Certains fauteuils – ils sont encore relativement rares – disposent aussi d’une petite fonctionnalité bien agréable dite de « basculement ». Également connue sous le nom de rocking chair, elle prend la forme d’une espèce de fonction de balancier qui permet de se balancer pour un confort toujours supérieur. Là encore, certains modèles permettent le verrouillage de cette fonctionnalité sur un angle maximal de bascule.

Comparatif : quel est le meilleur moniteur gamer ?

La question du rembourrage a déjà été évoquée, mais nous y revenons ici pour évoquer deux points qui peuvent avoir une certaine importance. Tout d’abord, certains fabricants permettent l’ouverture des coussins et de l’assise afin que l’on puisse changer le rembourrage nous-mêmes. Par ailleurs, il est aussi possible de trouver des fauteuils avec mousse à mémoire de forme : bien sûr, cela permet de mieux épouser la forme de votre dos.

Enfin, terminons avec la question des accoudoirs. Depuis les bêtes accoudoirs parfaitement immobiles, les choses ont bien évolué et on parle aujourd’hui d’accoudoirs 4D voire 5D pour signifier les options de placement. On peut ainsi en modifier la hauteur, l’inclinaison, l’angle la position avant/arrière et même la position latérale. L’idée est évidemment de trouver la position parfaite pour être bien calé, souris en main.