Accueil » Actualité » AMD s’attèle à déployer sa technologie SmartShift sur Linux

AMD s’attèle à déployer sa technologie SmartShift sur Linux

Une technologie qui booste les performances des PC portables armés d’une paire CPU / GPU AMD.

En plus du DLSS de NVIDIA, les utilisateurs de systèmes Linux pourraient bientôt être éligibles à une autre technologie destinée à améliorer les performances de leur PC (en l’occurrence de leur PC portable), mais cette fois du côté d’AMD : le SmartShift. En effet, Phoronix rapporte qu’AMD ambitionne d’étendre la prise en charge de son écosystème SmartShift à des systèmes d’exploitation autres que Windows 10, à commencer par Linux. La société a publié plusieurs patchs préliminaires ces derniers jours.

Pour vous rafraîchir la mémoire sur cette fonctionnalité AMD SmartShift, elle « transfère dynamiquement la puissance dans votre ordinateur portable pour améliorer les performances de gaming, de montage vidéo, de rendu 3D, de création de contenu et de productivité ». AMD décrit son principe de fonctionnement en ces termes : « Les ordinateurs portables compatibles AMD SmartShift disposent d’une interface de renforcement du matériel entre le processeur et le système graphique, avec des algorithmes d’apprentissage machine pour augmenter automatiquement les performances selon les exigences des charges de travail. Cette interface relie les blocs communs Infinity Control Fabric afin que le CPU et le GPU réagissent rapidement aux différentes charges de travail ». En pratique, sur une machine équipée d’un processeur Ryzen 7 4800H et d’une Radeon RX 5600M, AMD allègue une hausse des performances de 14 %.

Les APU Ryzen 7 5700G et 5600G débarqueront finalement sur le marché DIY en août

Encore peu de machines Windows compatibles

AMD a introduit son SmartShift l’année dernière. À l’époque, il n’y avait qu’une seule machine compatible, le Dell G5 15 SE. Cependant, lors du Computex 2021, parallèlement au lancement des Radeon RX 6000M, la firme a annoncé une nouvelle fournée de PC portables prenant en charge cette technologie, le ROG Strix G15 Advantage par exemple. Ces nouveaux produits et la portabilité vers Linux prouvent qu’AMD souhaite accélérer le déploiement de sa technologie, susceptible d’aider les PC portables équipés de puces AMD à rivaliser avec ceux munis de puces Intel.

Image 1 : AMD s’attèle à déployer sa technologie SmartShift sur Linux