Test : Asus ROG Strix Vega 64 OC, se chauffer pour l'hiver

Nuisances sonores

Le mode semi passif est assuré par un contrôleur dédié communiquant la vitesse exacte des ventilateurs, alors que WattMan se base sur les valeurs PWM des ventilateurs inscrites dans le BIOS. L’évolution des courbes montre que la cible de température pour le GPU s’élève à 75°C. En début de parcours, on observe un démarrage puissant avant de baisser progressivement. Asus doit en effet se conformer aux directives AMD qui prévoient un tel profil. 

Après ce démarrage en trombe en phase d'échauffement, les ventilateurs baissent de régime. Asus a voulu un peu trop bien faire en limitant le plus possible les nuisances sonores. Mais la vitesse des ventilateurs commence alors à osciller, ce qui pourrait être agaçant pour certains. Asus aurait dû appliquer une vitesse légèrement supérieure, mais constante, d'autant plus que les températures en profiteraient aussi. 

On constate également à quel point la carte est sensible à l'environnement dans lequel elle évolue : boîtier fermé, les ventilateurs tournent beaucoup plus vite que sur banc de test. Ce différentiel est nettement plus important que celui observé sur les autres cartes partenaires. La raison de cette sensibilité est sûrement à aller chercher du côté des convertisseurs de tension mal refroidis et dont le réchauffement irradie jusque sous le package. 

Comportement similaire en test de torture. La carte avec ses trois ventilateurs parvient à maintenir les composants à des températures acceptables, mais devrait revoir à la hausse la vitesse des ventilateurs et ajouter un refroidissement passif au niveau des VRM pour réduire leur température.

La carte ne possède donc pas de réserves pour réduire les nuisances sonores, au contraire, il serait sage de les augmenter légèrement. Boîtier fermé, la carte, qui se veut silencieuse, ne parvient cependant pas vraiment à remplir son contrat, comme on le voit dans ce tableau récapitulatif :

Vitesse des ventilateurs et nuisances sonores
Vitesse max. des ventilateurs sur banc de test
1847 tpm 
Vitesse moy. des ventilateurs sur banc de test
1280 tpm 
Vitesse max. des ventilateurs boitier fermé2119 tpm 
Vitesse moy. des ventilateurs boitier fermé1666 tpm
Nuisances sonores (plage)
33,2 (minimum) à 44.5 dB (en phase d'échauffement)
Nuisances sonores moyennes
34,8 dB (chaude sur banc de test)
38,3 dB (chaude, boitier fermé)
Nuisances sonores au repos
0 dB
Impressions subjectives /
Caractéristiques du son
peu de bruits de roulement
légers bruits du moteur aux environs de 1 KHz
bruit du brassage d'air modéré
crissement des bobines quasi imperceptible

Le graphique ci-dessous effectué dans notre laboratoire montre le spectre sonore de la carte. La mesure débute avec le puissant démarrage des ventilateurs et se termine après stabilisation. Il vient compléter nos impressions subjectives. On observe clairement la baisse progressive de la vitesse des ventilateurs qui se traduit par une variation de la signature sonore de la carte.

Si on ne considère que le spectre sonore une fois la carte chaude, la signature sonore est beaucoup plus régulière. La carte n'émet que 34,8 dB sur banc de test, un bon résultat que la plupart des testeurs ont mis en avant. Placée dans un boitier fermé, c'est cependant une autre histoire puisque la carte dépasse alors 38 dB. Nous ne montrons pas le spectre sonore effectué dans ces conditions puisqu'il n'est pas directement comparable avec les deux autres. 

Avec cette carte, il faudra donc plus que jamais s'assurer que le flux d'air au sein de son boîtier est correctement dimensionné, afin éviter que les trois ventilateurs de la carte ne donnent inutilement de la voix. Quand ils comment à ne brasser que de l'air chaud, cela s'entend...

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire