Accueil » Actualité » Incursion dans une forêt tropicale cultivée dans l’Unreal Engine 5

Incursion dans une forêt tropicale cultivée dans l’Unreal Engine 5

Une GeForce RTX 3070 fait tourner la scène à 40/50 IPS selon le développeur.

L’Unreal Engine 5 est disponible depuis un mois en accès anticipé et régulièrement, des développeurs illustrent ses possibilités en partageant des vidéos. Fin mai, l’un d’eux nous avait immergés dans une forêt plus vraie que nature ; en voici une nouvelle, tropicale cette fois, à découvrir en compagnie d’un certain Melhem Sfeir.

Comme la précédente, cette démonstration technique met avant deux outils de l’Unreal Engine 5, Nanite et Lumen. Pour rappel, le premier est le nouveau système de géométrie virtualisée du moteur tandis que le second concerne l’illumination globale et les réflexions.

Test Lego’s Builder Journey : quand le RTX casse des briques

40/50 IPS avec une GeForce RTX 3070

Dans le descriptif, Melhem Sfeir indique que l’heure du jour est réglable et que le son est binaural. Au sujet de la configuration requise, il ne précise pas le processeur utilisé mais affirme qu’une carte graphique NVIDIA GeForce RTX 3070 fait fonctionner sa démo à une fréquence d’images comprises entre 40 et 50 IPS, sans doute en Full HD ; gageons qu’une GeForce RTX 3080 Ti soit en mesure d’atteindre le seuil des 60 ips, même sans l’aide du DLSS 2.0 récemment ajouté à l’Unreal Engine 5.

Pour élaborer sa carte, Melhem Sfeir a utilisé le pack tropical disponible sur le marketplace Unreal Engine 5, ainsi que les Megascans de Quixel, la bibliothèque d’images photogrammétriques acquise par Epic Games en novembre 2019. Bref, finalement, il ne manquerait que Nomad à cette forêt, en supposant qu’il abandonne un jour son CryEngine.

Source : DSOGaming