Accueil » Actualité » Intel fixe le cap jusqu’en 2024 / 2025 pour les processeurs Core et Xeon

Intel fixe le cap jusqu’en 2024 / 2025 pour les processeurs Core et Xeon

Raptor Lake, Meteor Lake, Arrow Lake puis Lunar Lake ; du côté des Xeon, des Sierra Forrest dotés exclusivement d’E-cores sont attendus en 2024.

Toujours dans le cadre de l’Investors Meeting 2022, Intel a dévoilé ses feuilles de route en matière de processeurs grand public mais également pour serveurs. Au sujet des premiers, l’entreprise a mentionné la quinzième génération, Arrow Lake. Celle-ci succédera logiquement à la quatorzième, à savoir Meteor Lake. Cette série est attendue en 2024. Viendra ensuite Lunar Lake.

Image 1 : Intel fixe le cap jusqu'en 2024 / 2025 pour les processeurs Core et Xeon

Sur le secteur des processeurs serveurs, Intel souhaite scinder son portefeuille en deux à partir de 2024. L’entreprise proposera alors des solutions armées exclusivement de cœurs « haute performance », P-cores ; d’autres de cœurs à « haute efficacité énergétique », E-cores. Cette distinction sera effective à partir des séries Granite Rapids et Sierra Forest.

Arrow Lake, une 15e génération prévue en 2024

C’est la première fois qu’Intel confirme les appellations Arrow Lake et Lunar Lake. Au passage, comme le montre bien la feuille de route, la société projette désormais un rythme de lancement annuel.

Les processeurs de quinzième génération doivent ainsi faire leur apparition en 2024. Ils utiliseront probablement la même plateforme que la quatorzième, Meteor Lake. Comme ces derniers, ils seront fabriqués à partir de différents nœuds de gravure : l’Intel 4 (7 nm), l’Intel A20 mais aussi un N3 externe, possiblement de TSMC.

Les générations suivantes seront Lunar Lake et Nova Lake (Intel n’a pas encore mentionné cette dernière). Ces processeurs seraient élaborés à partir du nœud de gravure Intel 18A et d’un nœud externe non connu pour le moment.

Image 2 : Intel fixe le cap jusqu'en 2024 / 2025 pour les processeurs Core et Xeon
GénérationAlder LakeRaptor LakeMeteor LakeArrow LakeLunar LakeNova Lake
Séries Intel Core12e génération13e génération14e génération15e génération16e génération17e génération
Date de lancementT4 2021T4 2022T2 202320242024+2026 (?)
Nœud de fabricationIntel 7Intel 7Intel 4 & 20A / N3 externeIntel 4 & 20A / N3 externeIntel 18AÀ déterminer
Architecture P-coreGolden CoveRaptor CoveRedwood CoveÀ déterminerLion CovePanther Cove
Architecture E-core GracemontGracemontCrestmontÀ déterminerSkymontDarkmont
Architecture graphiqueGen12.2Gen12.2Gen 12.7À déterminerGen 13À déterminer
Nombre maximal de cœurs CPU16 (8C+8c)24 (8C+16c)À déterminer40 (8C+32c)À déterminerÀ déterminer
SocketLGA1700LGA1700À déterminerÀ déterminerÀ déterminerÀ déterminer
Support mémoireDDR4/DDR5-4800DDR4/DDR5-5600DDR5À déterminerÀ déterminerÀ déterminer
PCIe GenPCIe 5.0PCIe 5.0PCIe 5.0À déterminerÀ déterminerÀ déterminer

Raptor Lake : Intel confirme les 24 cœurs / 32 threads pour ses processeurs Core Gen13

Granite Rapids et Sierra Forest

Concernant les processeurs pour serveurs, les Xeon Granite Rapids, dotés de P-cores et fabriqués à partir du nœud Intel 3 (4 nm), succéderont aux puces Emerald Rapids (Intel 7). En même temps, Intel lancera des processeurs Sierra Forest mobilisant uniquement des E-cores.

Image 3 : Intel fixe le cap jusqu'en 2024 / 2025 pour les processeurs Core et Xeon

Contrairement aux processeurs grand public, les Xeon n’adopteront donc pas une architecture hybride mélangeant deux types de cœurs CPU au sein d’une même puce ; ils seront plutôt segmentés en deux branches en fonction de leur type de cœurs. De fait, AMD adoptera une approche similaire avec ses EPYC Genoa / Bergamo : les premiers auront des cœurs CPU Zen 4, les seconds des cœurs CPU Zen 4c.