Accueil » Actualité » Intel présente son GPU Iris Xe MAX pour les PC portables

Intel présente son GPU Iris Xe MAX pour les PC portables

Une carte conçue pour coopérer avec un processeur Tiger Lake.

Intel a dévoilé officiellement sa carte graphique Iris Xe MAX, gravée en 10 nm SuperFin. Pour le moment, elle est présente dans trois PC portables : L’Asus VivoBook Flip TP470, l’Acer Swift 3x et le Dell Inspiron 15 7000. La carte graphique embarque 96 unités d’exécution (UE) ; elle se borne à 4 Go de mémoire LPDDR4x, non GDDR6 comme une fuite le laissait penser, sur une interface de 128 bits. La fréquence GPU est de 1,65 GHz.

Vous le constatez, en elle-même, la carte n’a pas vraiment des caractéristiques très alléchantes. Sa réelle plus-value réside dans sa capacité à collaborer efficacement avec un processeur Tiger Lake afin d’améliorer les performances.

Un processeur Rocket Lake-S réalise des scores très prometteurs sur UserBenchmark

Deep Link, mais pas de multi-GPU

En pratique, l’Iris Xe Graphics MAX bénéficie d’une fonctionnalité Deep Link. Celle-ci est synonyme de partage dynamique de la puissance entre CPU et GPU ainsi que des instructions DP4a et des encodeurs médias Xe ; cela n’est pas s’en rappeler l’AMD SmartShift. Cependant, contrairement à ce qu’un système Intel à double GPU avec 192 UE pouvait le laisser croire, il n’est pas question de multi-GPU ; les ordinateurs portables Iris Xe Graphics MAX basculent entre l’iGPU et la carte graphique dédiée selon le scénario, mais ne combinent pas les deux.

Unités d’exécution96
Fréquence max1,65 GHz
Finesse de gravure10 nm Superfin
Type mémoireLPDDR4x
Bande passante mémoire68 Go/s
PCI ExpressGen4
Media2 Multi-Format Codec (MFX)
Affichages supportés4
Fonctionnalités graphiquesVariable rate shading, adaptive sync, Async compute (Beta)
Support DirectX12.1
Support OpenGL4.6
Support OpenCL2

Performances

Selon Intel, Deep Link garantit un encodage 1,78x supérieur par rapport à une RTX 2080. Pour le moment, Deep Link prend en charge HandBrake, OBS, Topaz Gigabpixel, XSplit ; des logiciels comme Blender et CyberLink seront ajoutés prochainement.

Image 25 : Intel présente son GPU Iris Xe MAX pour les PC portables

La principale cible de l’entreprise reste la GeForce MX350 de NVIDIA : Intel livre toute une série de résultats, autant en applicatif qu’en jeu, qui comparent sa solution à celle de NVIDIA.

Image 26 : Intel présente son GPU Iris Xe MAX pour les PC portables

Ainsi, sur Adobe Lightroom, un Notebook Intel Iris Xe MAX surpasse de 40 %, en performance relative, un Notebook armé d’une MX350 et d’un processeur Core i7 de 10e génération. Pour le jeu vidéo, un PC équipé de la carte Intel offre plus d’images par seconde sur des titres comme GRID 2019, The Witcher 3 ou Metro Exodus ; en revanche, la MX350 l’emporte dans Borderlands 3 et Gears Tactics. Par ailleurs, sur DOTA 2, l’Iris Xe MAX rencontre un problème dans le choix du GPU à utiliser ; Intel a indiqué travailler à sa résolution.

Image 27 : Intel présente son GPU Iris Xe MAX pour les PC portables

Intel a précisé à nos confrères de Tom’s Hardware US que les cartes dédiées Iris Xe Graphics, anciennement DG1, débarqueraient aussi sur PC fixes, l’année prochaine. Elles intégreront des machines OEM d’entrée / milieu de gamme. Pour voir des cartes graphiques dédiées Intel sur le marché DIY, il faudra patienter jusqu’au lancement des solutions Xe HPG (High Performance Gaming) ; elles aussi prévues pour 2021, mais un peu plus tard que les DG1.

Sources : Intel, Tom’s Hardware US