Microsoft explore le déchiffrement oculaire, la confidentialité des données à portée de vue

Microsoft développerait une technologie de confidentialité qui utilise le suivi oculaire pour déchiffrer les documents en temps réel, en fonction de l’endroit où l’utilisateur regarde. Cela rendrait un document illisible à toute personne, sauf au propriétaire du document.

microsoft brevet dechiffrement document yeux
©Microsoft

Dans un monde où la confidentialité numérique est constamment menacée, Microsoft explore des technologies innovantes pour protéger les informations sensibles des regards indiscrets. Le géant de la technologie a récemment déposé un brevet pour une nouvelle technologie de confidentialité qui vise à révolutionner la façon dont nous visualisons et protégeons l’accès à nos documents dans les espaces publics.

Ce système, encore en phase de développement, utilise une combinaison de suivi oculaire, de chiffrement et d’algorithmes intelligents pour garantir que seul l’utilisateur autorisé puisse lire le contenu affiché à l’écran. en pratique, l’algorithme analyse le document et remplace les lettres et les mots par d’autres caractères, tout en conservant la structure générale du texte. Les images et graphiques sont de leur côté floutées jusqu’au moment où les yeux se posent sur eux.

Au-delà d’un simple voile numérique

Le principe de base est simple mais ingénieux. Le document est entièrement chiffré, le rendant illisible à quiconque, sauf à l’utilisateur légitime. Une webcam ou un autre dispositif de suivi oculaire suit en temps réel le regard de l’utilisateur sur l’écran. Le système détermine la zone précise sur laquelle l’utilisateur se concentre et génère un “masque” de mélange alpha permettant de déchiffrer uniquement cette partie du document.

Le reste du texte demeure ainsi inintelligible pour toute personne regardant l’écran. Au fur et à mesure que l’utilisateur parcourt le document, le masque se déplace en synchronisation avec son regard, garantissant une lecture fluide et ininterrompue.

A lire aussi : Windows 11 : l’IA va surveiller et enregistrer le moindre de vos faits et gestes

Une meilleure protection que les filtres physiques

Contrairement aux solutions de confidentialité traditionnelles, comme les filtres de confidentialité physiques qui limitent l’angle de vision, la technologie de Microsoft offre une protection accrue en chiffrant le contenu lui-même. Elle se distingue également des logiciels comme AMD Privacy View, qui se contentent de diminuer la luminosité des zones non regardées, en offrant un véritable chiffrement des informations sensibles.

filtre confidentialité
Un filtre de confidentialité classique, peu efficace

L’algorithme de Microsoft prend par ailleurs en compte la vision périphérique de l’utilisateur : plutôt que de créer une transition brutale entre le texte chiffré et le texte lisible, le masque applique un dégradé progressif, offrant une lecture naturelle et confortable.

Le système s’adapte également aux mouvements oculaires, par définition rapides et saccadés, pour une expérience utilisateur optimale. Des méthodes statistiques sont ainsi utilisées pour prédire le prochain point de fixation du regard, ce qui permet d’anticiper le déchiffrage et de réduire la latence.

A lire aussi : Windows 11 : l’IA se doterait d’options de sécurité, à votre tour de la surveiller

Des défis persistent malgré l’innovation

Malgré son caractère prometteur, cette technologie n’est pas sans faille. L’un des principaux défis réside dans la possibilité pour une personne malveillante de photographier l’écran lorsque le document est partiellement déchiffré, en suivant attentivement les mouvements oculaires de l’utilisateur. Le système nécessite également une webcam ou un dispositif de suivi oculaire compatible, ce qui pourrait limiter son adoption sur certains appareils.

La technologie de confidentialité de Microsoft, bien qu’imparfaite et encore au stade de brevet, représente tout de même un pas en avant significatif dans la protection des informations sensibles. Elle témoigne d’une volonté de repousser les limites de la sécurité numérique et d’offrir aux utilisateurs des outils toujours plus performants pour préserver leur vie privée.

  • Microsoft a breveté une technologie de confidentialité qui déchiffre des documents en utilisant le suivi oculaire.
  • Cette solution permettrait de protégrer les informations sensibles des regards indiscrets.
  • Encore à l’état de brevet, cette technologie serait plus efficace que les solutions logicielles et matérielles actuelles.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !