Accueil » Actualité » Phison présente son contrôleur E26 pour les SSD en PCIe 5.0

Phison présente son contrôleur E26 pour les SSD en PCIe 5.0

Pour des SSD commercialisés à partir du second semestre 2022.

Nous connaissons les contrôleurs Phison E16 et E18 pour les SSD PCIe 4.0, il va maintenant falloir s’habituer au contrôleur Phison E26 pour les SSD PCIe 5.0. Cette série E26 permettra théoriquement de doubler les débits, puisque le PCIe Gen 5 autorise du 32 Gbit/s par ligne contre 16 Gbit/s par ligne pour le PCIe Gen 4.

Image 1 : Phison présente son contrôleur E26 pour les SSD en PCIe 5.0

Selon l’entreprise, les premiers SSD équipés d’un contrôleur E26 arriveront au cours du second semestre 2022 pour les phases de test, en vue d’une commercialisation fin 2022. Ils cibleront essentiellement les clients professionnels dans un premier temps. Jeff Janukowicz, vice-président de recherche chez IDC, déclare : « Alors que les expéditions de SSD PCIe Gen 4 sont encore en phase d’accélération, de nombreux clients de serveurs et de stockage voudront passer à PCIe Gen 5 dès que cette technologie sera disponible. En contribuant à la mise en place d’un écosystème, le SSD E26 personnalisable de Phison est à l’avant-garde des introductions de PCIe Gen 5 et facilitera la transition pour les clients des centres de données qui cherchent à bénéficier des performances accrues de cette technologie. »

Kioxia présente un SSD PCIe 5.0 qui atteint 14 Go/s en lecture séquentielle

Cœurs Cortex-R5

Le contrôleur E26 de Phison est bâti sur un procédé 12 nm. Il embarque des cœurs CPU Cortex-R5 ARM à faible consommation d’énergie et un ensemble de technologies CoXProcessor 2.0 à très faible consommation. La plateforme SSD E26 sera disponible dans les facteurs de forme M.2, U.3, E1.S et E3.S. Elle prend en charge tous les types de mémoire 3D NAND modernes et à venir, les interfaces ONFI 5.x et Toggle 5.x, à des vitesses de transfert de données pouvant atteindre 2 400 MT/s. Pour répondre aux exigences des entreprises, le contrôleur E26 de Phison supporte également la connectivité PCIe Dual Port pour les disques U.3, la virtualisation d’entrée/sortie à racine unique (SR-IOV) et la fonctionnalité Zoned NameSpaces (ZNS).

Rappelons que les processeurs AMD EPYC Genoa et Intel Sapphire Rapids gérant le PCIe 5.0 doivent eux aussi débarquer l’année prochaine.

Source : Phison