Accueil » Actualité » Playdate : ouverture des précommandes

Playdate : ouverture des précommandes

Les précommandes pour la mini-console à manivelle, au look vintage et rétro, ouvrent aujourd’hui.

En marge des surpuissantes consoles de dernière génération comme la PS5 et la Xbox Series X/S, et même à des encâblures des machines portables ou hybrides comme la Switch OLED ou le Steam Deck, la Playdate est une alternative originale célébrant le minimalisme, l’originalité et la scène de développement indépendante.

Image 1 : Playdate : ouverture des précommandes

Annoncée il y a près de deux ans déjà, cette console rétro au look diablement original, avec sa manivelle sur le flanc droit, est le fruit de la collaboration entre Panic (le studio de développement de quelques pépites du jeu indépendant, comme Firewatch et Untitled Goose Game) et une startup spécialisée dans le hardware, Teenage Engineering. Un écran noir et blanc (non rétroéclairé) de 400 x 240 pixels, un SoC basique Cortex M7 cadencé à 180 MHz, 16 Mo de RAM, 4 Go de mémoire interne, le support du Wi-Fi et du Bluetooth, une croix directionnelle, un bouton A et B, cette emblématique manivelle et une robe jaune canari : la petite machine tient dans la paume (76 x 74 x 9 mm) et garantit une bonne dose de fun.

Une console atypique, au catalogue et à la distribution de jeux eux aussi exotiques

Les précommandes ouvrent ce jeudi 29 juillet à 19h00 (heure française), sur le site officiel de Playdate. Il vous faudra tout de même débourser 179 dollars pour obtenir une console issue du premier lot, Panic ayant promis que les commandes « resteraient ouvertes » afin de ne pas jouer le jeu de la pénurie et des spéculateurs, mais avec des livraisons suivantes qui ne débuteront pas avant 2022. Seuls 20 000 premiers lots seront ainsi disponibles pour l’année de lancement.

Image 2 : Playdate : ouverture des précommandes

A console atypique, distribution de jeux également peu orthodoxe : la Playdate va suivre un rythme de « saisons », avec les 24 premiers titres de la saison inaugurale « offerts » avec la machine. Et ce, au rythme de deux nouveaux titres tous les quinze jours, à douze reprises. De grands noms de la scène indépendante font partie de ces premiers projets, notamment Bennett Foddy (QWOP, Getting Over it with Bennett Foddy…), Shaun Inman (Retro Game Crunch, The Last Rocket…), Zach Gage (SpellTower, Typeshift…) ou encore Lucas Pope (Papers, Please, Return of the Obra Dinn…).

Image 3 : Playdate : ouverture des précommandes

D’autres développeurs de renom, comme Keita Takahashi, le créateur de Katamari Damacy, figurent déjà dans le premier lot de titres avec Crankin’s Time Travel Adventure, où vous devrez utiliser la manivelle pour ralentir ou accélérer le temps. On ignore à l’heure actuelle le montant du pack de la « saison 2 », mais on sait d’ores et déjà que les concepteurs vont rapidement mettre à disposition un kit de développement wysiwyg, à manipuler à travers un navigateur web. Et donc accessible à tous, sans connaissances techniques particulières. De là à imaginer que vos propres créations figureraient dans une future saison officielle, avec des gains hypothétiques à la clé, il n’y a qu’un tour de manivelle, que votre créativité pourrait bien actionner.

Image 4 : Playdate : ouverture des précommandes
Image 5 : Playdate : ouverture des précommandes

Outre la console, deux accessoires sont déjà évoqués. En premier lieu, l’évidente coque de protection, le « Playdate cover », disponible dès le lancement pour 29 dollars. Et dans un second temps le « Playdate Stereo Dock », un haut-parleur Bluetooth dans lequel vous enficherez la machine afin de profiter d’une meilleure qualité audio ou de streamer la musique de votre choix, à l’aide d’une application « Poolsuite Fm » intégrée. Son tarif n’a pas encore été annoncé.