Test : ventilateur Noctua NF-A12x25, la turbine miracle

Ca fait longtemps que nous n’avons pas été émerveillés par un nouveau produit, mais avec ce ventilateur, c’est bien le cas.

2 : Ventilateur en détail et bundle 3 : Tests à 800 tours/minute 4 : Tests à 1200 tours/minute 5 : Tests à 1600 tours/minute 6 : Vibrations, Min/Max/Stop 7 : Perfs moyennes et conclusion

Intro, caractéristiques et méthode de test

Le nouveau ventilateur de Noctua A12x25 promet la Lune, avec de toutes nouvelles innovations pour asseoir la domination de la marque autrichienne dans le secteur. Inutile de faire durer le suspens, cette nouvelle turbine est une petite merveille du genre, et nous allons vous montrer pourquoi lors de nos tests.

Des vraies idées, sans RGB

Le secteur de la ventilation est assez pauvre en innovations, et nous le verrons, beaucoup de marques ont tendance à décevoir, avec des produits plutôt moyens, voire mauvais. Mais Noctua devait rester fidèle à sa réputation en sortant ce A12x25, après plusieurs années de recherches. Nouveau moteur, nouveau design de pale très proche du cadre, et un nouveau matériaux (le Sterrox) qui permet au pales de ne pas s’étirer au fil du temps, afin d’éviter de toucher le cadre. Conclusion : Noctua promet un meilleur flux d’air, plus de silence, et une pression statique exemplaire dans tous les cas de figure. Une interview chez Noctua permet de plonger plus en détail dans la conception de ce ventilateur.

Plateforme et méthode de test

Il nous fallait donc tester ça. Et pour ce faire, nous avons monté une plateforme de test spéciale pour les ventilateurs 120 mm. L’idée était de voir le réel impact d’une turbine sur le bruit et la température d’un processeur refroidi avec un épais radiateur de watercooling tout-en-un, nécessitant à la fois un flux d’air important et une pression statique de pointe, et en silence. Nous avons aussi testé les vibrations des différents ventilateurs comparés à ce Noctua. Les résultats sont très intéressants.

Test pratique sur un watercooling

Nous avons overclocké un processeur Ryzen 5 1600X à 3,9 GHz, consommant environ 165 W en moyenne (CPU + SoC) en pleine charge sous Prime95 (Small FFTs, AVX). Chaque test durait 20 minutes. Nous avons constaté que la température se stabilisait au bout de 10 à 15 minutes, le système de refroidissement étant très réactif : processeur avec die soudé à son IHS, et utilisation d’une pâte thermique métal Thermal Grizzly Conductonaut entre l’IHS et le waterblock.

A lire aussi :
Comparatif : le meilleur logiciel de torture de processeur

Nous avons testé tous les ventilateurs à 800, 1200 et 1600 tours par minute. La plupart des ventilateurs sont virtuellement inaudibles à 500 tpm, ce qui ne nous permettait pas de les départager, surtout que cette vitesse suffit rarement à bien refroidir le CPU. Certains ventilateurs ne montaient malheureusement pas à 1600 tpm, nous l’avons indiqué dans les graphiques. Nous aussi avons tenté une mesure de vibrations expérimentale (version bêta !).

Configuration de test

CPUAMD Ryzen 5 1600X @ 3,9 GHz (1,35 V)
Carte mèreMSI X370 XPOWER GAMING TITANIUM
DRAM2×4 Go PNY Anarchy DDR4-2666
GPUAsus GeForce GT 1030 passive 
Refroidissementbe quiet! Silent Loop 120
Pâte thermiqueThermal Grizzly Conductonaut
Ventilo VRMNoctua NF-R8 @ 300 TPM ULNA 
AlimentationDeepCool DQ650ST
(ventilateur remplacé par un Noctua NF-R8 @ 300 TPM ULNA)
Table de benchStreacom BC1 Open Benchtable

Sommaire :

  1. Intro, caractéristiques et méthode de test
  2. Ventilateur en détail et bundle
  3. Tests à 800 tours/minute
  4. Tests à 1200 tours/minute
  5. Tests à 1600 tours/minute
  6. Vibrations, Min/Max/Stop
  7. Perfs moyennes et conclusion