Portables gamer : le grand guide d’achat par gammes et marques

Mangez, bougez, jouez.

1 : Intro et modèles conseillés 2 : Le choix du CPU et du GPU 3 : Température et autonomie 4 : Stockage et RAM, le jeu de Go 6 : Portables gaming Acer 7 : Portables gaming Asus 8 : Portables gaming Dell/Alienware 9 : Portables gaming Gigabyte 10 : Portables gaming HP 11 : Portables gaming Lenovo 12 : Portables gaming MSI

Ecran, audio et clavier

L’écran

L’écran est aujourd’hui l’élément pour lequel il existe le plus de variations, ce qui permet d’obtenir une grande variété d’offres. Le standard reste le bon vieux Full HD (1920 x 1080 pixels) en 15,6 » ou 17,3 ». Quelques constructeurs ont des offres en 13,3 pouces, comme Dell Alienware. De rares modèles existent en QHD (2560 x 1440 pixels), chez Dell Alienware par exemple, ou en 4K (3840 x 2160 pixels).

A l’heure actuelle, la technologie utilisée pour les écrans est en majorité l’IPS, qui offre de plus belles couleurs que le TN et de meilleurs angles de vision. D’autre part, si la grande majorité des écrans fonctionne en 60 Hz, on voit ici ou la des modèles en 120 Hz ou 144 Hz, comme l’Acer Helios 500. Et pour s’assurer d’un affichage dénué du moindre effet de « tearing », de plus en plus de machines sont dotées d’un écran compatible G-Sync.

Le problème d’une dalle TN réside dans ses angles de vision.

Enfin, désormais, le plus souvent, les dalles LCD des PC portables pour joueurs sont mates, afin d’éviter les reflets gênants. Reste la luminosité, la fidélité des couleurs et la plage des couleurs affichables, qui sont parfois mises en avant par les constructeurs, mais qui ne sont vraiment vérifiées, ou pas, lors des tests individuels des rédactions spécialisées.

Pour tout savoir sur les technologies d’écrans, dans notre Guide d’achat de moniteurs PC
Les dalles LCD et leur définition
Fréquences et performances des dalles

Le top de l’affichage se trouve sur l’Alienware 13 », doté d’un écran OLED ! Ce dernier affiche des couleurs éclatantes, peut reproduire 220 % du gamut sRGB et une bonne luminosité. Malheureusement, cette technologie ne s’est pas encore généralisée, pour des raisons évidentes de coût, sur les ordinateurs portables.

Le clavier

Les claviers « chiclet » sont présents sur quasiment tous les ordinateurs portables. Si vous n’arrivez pas à vous y faire, la seule solution est de brancher un vrai clavier. Toutefois, lorsqu’on se contente d’utiliser les touches ZQSD, la qualité de frappe offerte par le clavier est assez secondaire. Le pavé tactile, quant à lui, peut être avantageusement remplacé par une véritable souris pour gagner en efficacité en jouant.

Pour jouer dans la pénombre, quasiment tous les claviers des machines gamer sont rétroéclairés. Sur les machines les plus abordables, le rétro éclairage est rouge ou blanc, avec plusieurs niveaux d’intensités lumineuses. Sur les machines plus onéreuses, on voit apparaître les claviers RGB, pour lesquels il est possible, par l’intermédiaire d’une application, d’ajuster la couleur des touches plus ou moins finement : par zones (comme sur le l’Asus Rog Zephyrus) ou touche par touche (chez MSI ou sur le Gigabyte Aorus X7,par exemple).

Sommaire :

  1. Intro et modèles conseillés
  2. Le choix du CPU et du GPU
  3. Température et autonomie
  4. Stockage et RAM, le jeu de Go
  5. Ecran, audio et clavier
  6. Portables gaming Acer
  7. Portables gaming Asus
  8. Portables gaming Dell/Alienware
  9. Portables gaming Gigabyte
  10. Portables gaming HP
  11. Portables gaming Lenovo
  12. Portables gaming MSI