Accueil » Actualité » Intel illustre les excellentes performances de ses GPU Arc Alchemist…

Intel illustre les excellentes performances de ses GPU Arc Alchemist…

Dans les jeux ? Non, plutôt en encodage vidéo. Et encore, lorsqu’ils collaborent avec un iGPU.

Nous nous attendions à ce qu’Intel présente ses GPU Arc Alchemist au cours de sa conférence d’hier ; il n’en fut rien. Bon, il faut avouer que le programme était déjà bien chargé avec l’annonce des nouveaux processeurs Alder Lake desktop et Alder Lake mobiles. En outre, Intel n’a pas totalement négligé ses GPU Arc Alchemist : seulement à quelques semaines de leur sortie, l’entreprise n’a pas « teasé » leurs excellentes performances dans les jeux, mais plutôt leur faculté à œuvrer en synergie avec un iGPU Iris Xe grâce à l’Intel Deep Link et Hyper Encode pour l’encodage vidéo…

Image 1 : Intel illustre les excellentes performances de ses GPU Arc Alchemist...
Image 2 : Intel illustre les excellentes performances de ses GPU Arc Alchemist...
Image 3 : Intel illustre les excellentes performances de ses GPU Arc Alchemist...

La démonstration consiste en un encodage vidéo Davinci Resolve s’exécutant 40 % plus rapidement sous Hyper Encode (dGPU + iGPU) qu’avec le GPU dédié seul. Un gain certes bienvenu, mais quand même assez spécifique. Difficile d’envisager ce procédé généralisé et appliqué à des jeux par exemple, d’autant plus que les iGPU Xe et les cartes graphiques Arc Alchemist n’utilisent pas la même architecture. Même NVIDIA et AMD ont abandonné le rendu multi-GPU (SLI et CrossFire) dans ce cadre.

L’Intel Arc A380 fait jeu égal avec la GTX 1650 Super dans SiSoftware

Et sinon, pour le reste ?

Les GPU Arc Alchemist débarqueront avant la fin du trimestre. Mais pour l’instant, nous n’avons donc toujours aucune idée de ce qu’ils valent, notamment face à la concurrence, que ce soit dans des jeux ou dans des applications professionnelles, ou consomment. Vous en conviendrez, après le fiasco des DG1, des secrets si bien gardés ne sont pas forcément rassurants.

La carte graphique Intel Iris Xe DG1 laminée par l’APU Ryzen 7 5700G sur 17 jeux

Source : Tom’s Hardware US