Accueil » Actualité » L’API Vulkan se met au ray tracing !

L’API Vulkan se met au ray tracing !

Des extensions Vulkan Ray Tracing qui devraient favoriser l’essor du ray tracing.

Quelques jours après qu’AMD a présenté son architecture GPU RDNA2 avec du ray tracing matériel, Khronos annonce l’arrivée d’extensions provisoires Vulkan Ray Tracing. L’API devient ainsi « le premier standard ouvert, multi-fournisseurs et multi-plateformes de l’industrie pour l’accélération du ray tracing ».

Image 1 : L'API Vulkan se met au ray tracing !

Rappelons que le ray tracing « simule de façon réaliste la façon dont les rayons lumineux se croisent et interagissent avec la géométrie de la scène, les matériaux et les sources de lumière ». NVIDIA propose du ray tracing de type RTX depuis l’arrivée des cartes Turing armées de cœurs RT. Toutefois, pour son Vulkan Ray Tracing, Khronos précise que les développeurs peuvent utiliser les cœurs dédiés au ray tracing quand ils existent, mais aussi les unités de traitement plus traditionnelles des GPU.

Ubisoft opte pour l’API Vulkan plutôt que DirectX 12 pour son Rainbow Six Siege

Le ray tracing pour tous

Concrètement, Vulkan Ray Tracing comprend plusieurs extensions Vulkan, SPIR-V et GLSL, dont certaines sont optionnelles. Afin de promouvoir sa technologie, la société a récolté des commentaires auprès des équipes de NVIDIA, AMD, EA ou encore Epic Games. En voici quelques passages.

Daniel Koch, ingénieur logiciel senior en systèmes graphiques chez NVIDIA et président du sous-groupe de travail Vulkan Ray Tracing chez Khronos, déclare : « Il y a eu une forte demande des développeurs pour une API d’accélération de ray tracing vraiment multi-plateforme. Et maintenant, Vulkan Ray Tracing est là pour répondre à ce besoin de l’industrie. L’architecture globale de Vulkan Ray Tracing sera familière aux utilisateurs des API propriétaires existantes de ray tracing. Cela facilite un portage du contenu ray tracing existant. Toutefois, ce cadre introduit également de nouvelles fonctionnalités et une plus grande souplesse de mise en œuvre« .

Enfin, chez AMD, c’est Andrej Zdravkovic, vice-président senior du développement de logiciels qui s’exprime : « La normalisation du ray tracing via Vulkan est une étape importante pour rendre le traçage des rayons disponible sur une large gamme de dispositifs, ainsi que pour permettre aux développeurs d’utiliser cette technologie à son plein avantage. AMD a l’intention de fournir un support pour toutes les principales fonctionnalités de cette extension […]. Nous travaillerons avec les développeurs pour garantir les meilleures performances de l’implémentation Vulkan Ray Tracing. Ces efforts nous aideront à fournir aux utilisateurs finaux des graphismes encore plus impressionnants sur les GPU AMD Radeon ».

Vous pouvez retrouver plus de détails dans le communiqué officiel de Khronos.