Accueil » Actualité » Vidéo : NVIDIA promeut son ray tracing RTX via trois vidéos

Vidéo : NVIDIA promeut son ray tracing RTX via trois vidéos

Des explications sur les bases du ray tracing, sur la rastérisation, et sur le ray tracing hardware.

En 2018, NVIDIA a lancé ses cartes Turing, affublées du suffixe RTX au lieu de GTX. Cette appellation trouve son origine dans l’introduction d’une nouvelle unité de traitement, les cœurs RTX. Ces derniers fournissent les calculs nécessaires au lancer de rayons sur un plan matériel. Depuis, la société n’a cessé de mettre en avant sa technologie par l’intermédiaire de démos techniques et de jeux compatibles ray tracing tels que Control ou Quake II RTX. Pour convaincre les sceptiques du bien fondé de son ray tracing RTX, la société publie une série de trois vidéos présentées par Eric Haines.

Ces dernières se destinent plutôt aux développeurs, mais permettent tout de même de bien comprendre le procédé. La première présente le ray tracing et retrace l’histoire de la technologie, qui remonte à 1980 !

Vidéo : NVIDIA démontre que jouer à 240 ips plutôt qu’à 60 permet d’améliorer son ratio !

L’essor du ray tracing

Dans la seconde vidéo, Eric Haines compare la rastérisation et le ray tracing. Si la rastérisation a été la méthode plébiscitée jusqu’à présent pour le rendu et que déjà, en 2009, on s’interrogeait sur la perspective de voir le ray tracing supplanter la rastérisation, l’essor du ray tracing semble désormais certain. En effet, outre le ray tracing RTX à la sauce NVIDIA, on sait maintenant que AMD va proposer du ray tracing matériel avec son architecture GPU RDNA2. Surtout, ce dernier ne se limitera pas aux cartes graphiques haut de gamme pour PC, mais envahira le marché grand public avec les prochaines consoles de salon, la Xbox Series X et la PlayStation 5.

Le ray tracing matériel est d’ailleurs le sujet de la dernière vidéo. On apprend notamment que la première machine a l’avoir ambitionné était signée AT&T et remonte à 1987.

Cette séquence est aussi l’occasion pour NVIDIA de montrer les bénéfices du ray tracing RTX dans les jeux, et la manière dont elle optimise sa technologie au fil des mois. L’étude d’une frame sur Metro Exodus atteste du bénéfice qu’apportent les cœurs RT. Sur Battlefield V, les mises à jour successives ont permis un gain de 31 ips en quelques mois avec une RTX 2080 Ti en 1440p. Enfin, on découvre aussi que pour l’entreprise, la loi de Moore arrive bien à son terme. On comprend donc sa volonté d’innover avec des technologies comme le RTX et de ne pas se focaliser exclusivement sur la réduction de la finesse de gravure.

Image 1 : Vidéo : NVIDIA promeut son ray tracing RTX via trois vidéos
Image 2 : Vidéo : NVIDIA promeut son ray tracing RTX via trois vidéos
Image 3 : Vidéo : NVIDIA promeut son ray tracing RTX via trois vidéos