Accueil » Dossier » Intel décline Alder Lake en version mobile : 20 nouveaux CPU pour inonder le marché

Intel décline Alder Lake en version mobile : 20 nouveaux CPU pour inonder le marché

Officialisés en début d’année en même temps que les modèles de bureau, les processeurs Alder Lake mobiles reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène.

Les modèles Alder Lake H-Series mobiles, c’est à dire les processeurs les plus puissants mais aussi les plus consommateurs d’énergie de la nouvelle gamme de CPU mobiles d’Intel, ont été lancés en début d’année, en même temps que les versions desktop des Core Gen12. Les P-Series et U-Series aux caractéristiques plus raisonnables n’avaient à ce moment là qu’été brièvement présentés.

Intel Alder Lake mobiles Core 12Gen

Le constructeur dévoile aujourd’hui tous les détails concernant ces deux gammes de CPU mobiles. Si les Alder Lake-H se concentraient sur le marché des notebooks gaming ou visant les performances avant tout, les P-Series et U-Series sont quand à eux destinés aux ordinateurs portables ultrafins et aux ultrabooks, dont les premiers modèles de nouvelle génération sont attendus incessamment sous peu sur le marché. Au total, la nouvelle gamme du constructeur comporte une vingtaine de références, tous segments compris.

20 nouveaux processeurs mobiles pour tous les segments du marché

Comme à son habitude, le fondeur segmente son offre en fonction du TDP PBP (Processor Base Power), du nombre (et du type) de coeurs, de la présence de certaines fonctionnalités (Turbo Boost, compatibilité vPro…) ou encore des fréquences de base et maximales. Les Core Gen12 mobiles P-Series regroupent ainsi les modèles affichant un PBP de 28 watts tandis que les U-Series affichent un TDP de 15W, voire 9W pour les modèles les moins gourmands. Pour rappel, le PBP des H-Series atteint de son côté 45W, avec une consommation maximale pouvant atteindre entre 95W et 115W selon les modèles.

Intel Alder Lake mobiles Core 12Gen
Intel Alder Lake mobiles Core 12Gen
Intel Alder Lake mobiles Core 12Gen

Tous ces nouveaux modèles reprennent bien sur toutes les nouveautés et améliorations de leurs grands frères de bureau, architecture hybride comprise. Ces CPU mobiles, sans exception, possèdent d’ailleurs les deux types de coeurs de l’architecture Alder Lake (P-Cores et E-Cores), supportent la mémoire (LP)DDR5 et DDR4/LPDDR4x et intègrent une partie graphique Iris Xe. En revanche, seuls les Core i5 et i7 sont compatibles Intel vPro, et les Celeron de la gamme ne bénéficient pas du Turbo Boost ou de l’Hyper-Threading.

Intel Alder Lake mobiles Core 12Gen p-series

En bons SoCs complets, les modèles P-Series embarquent bien entendu les contrôleurs mémoires compatibles DDR4 (DDR4-3200 max), LPDDR4x (LPDDR4x-4267 max), DDR5 (DDR5-4800 max) et LPDDR5 (LPDDR5-5200 max). Ils prennent également en charge les affichages eDP 1.4b et HDMI 2.0b (non, pas de HDMI 2.1 ici), le WiFi 6E et l’Ethernet Gigabit ainsi que le Thunderbolt 4.

Deux ports SATA III sont également pris en charge, ainsi qu’un maximum de 14 ports USB, dont deux à la norme USB 3. Côté PCI-Express, les Alder Lake-P disposent de 2 x 4 lignes PCIe Gen4 dédiés au sotckage NVMe et de 12 lignes PCIe Gen3 supplémentaires. Enfin, ces SoC intègrent un moteur vidéo capable d’encoder des flux HEVC et VP9 jusqu’en 8K30 en 10bits.

Intel Alder Lake mobiles Core 12Gen U-Series

Les SoCs U-Series reprennent quant à eux les même caractéristiques que leurs grands frères, avec quelques limitations toutefois sur les versions 9W. Globalement, les fréquences de base en Boost des P-Cores et E-Cores sont alors revues à la baisse par rapport aux versions 15W, de même que la fréquence de base et maximum de la partie graphique intégrée. La compatibilité avec les mémoires DDR4 et DDR5 classiques disparait, les Alder Lake U-Series (en 9W) n’étant exclusivement compatibles qu’avec les puces de mémoires LPDDR4x et LPDDR5.

De la même façon, le nombre maximal de ports USB supportés descend à 10 (mais avec toujours quatre à la norme USB 3), et seuls deux ports Thunderbolt 4 sont pris en charge. Le nombre de lignes PCIe disponibles diminue également : on passe de 12 lignes PCIe Gen3 à 10 lignes, et de 2 x 4 PCIe Gen4 dédiés au stockage NVMe à quatre lignes PCIe Gen4 uniquement. Enfin, le contrôleur SATA III passe purement et simplement à la trappe. Cela ne devrait toutefois pas avoir de trop lourdes conséquences, le segment du marché visé par ces U-Series 9W ayant déjà depuis quelques temps déjà totalement migré vers du NVMe pour remplacer le vieillissant SATA/AHCI.

Intel Core Gen12 mobiles : des performances alléchantes sur le papier

Le constructeur en profite pour donner quelques détails concernant les performances de ses nouveaux CPU mobiles, avec un impressionnant « jusqu’à 70% plus rapide » (qu’un Core i7-1195G7 de la génération précédente) dans sa présentation. Bien entendu, il s’agit de tests réalisés en interne par Intel, et donc à prendre avec les pincettes de rigueur en attendant les premiers tests indépendants.

Intel Alder Lake mobiles Core 12Gen performances
Intel Alder Lake mobiles Core 12Gen performances
Intel Alder Lake mobiles Core 12Gen performances

Dans le détail, Intel explique par exemple que son Core i7-1280P, fer de lance de la gamme P-Series, est 50% plus rapide qu’un Core i7-1195G7 en rendu 3D (CPU), et légèrement plus performant qu’un Ryzen 7 5800U d’AMD. Le M1 Pro d’Apple reste toutefois toujours devant selon Intel. L’avance du Core i7-1280P sur le Core i7-1195G7 atteint 17% en navigation sur Internet, 30% en retouche photo ou encore 20% sur le score de productivité CrossMark.

Même le Core i7-1265U se montre plus performant – selon Intel – que son « ancêtre » de onzième génération en navigation ou en retouche photo, malgré son PDP de seulement 15W (contre 28W pour le Core i7-1195G7). Le Ryzen 7 5800U est quant à lui dépassé dans tous les tests par ces deux modèles. Bref, à en croire Intel, cette nouvelle génération se prépare à bouleverser totalement le marché avec un (petit) bond en terme de performances. Gardez tout de même vos pincettes à portée de main, on ne sait jamais…

Intel Alder Lake mobiles Core 12Gen performances iris xe

Terminons ce tour du propriétaire avec la partie graphique : tous comme les versions desktop, les Alder Lake mobiles intègrent eux aussi un Iris Xe, avec différentes caractéristiques (fréquences, nombre d’unités d’exécution…) selon le modèle exact. Selon Intel, cet iGP serait assez performant (au moins sur les SoC les plus haut de gamme) pour offrir un framerate assez élevée avec des réglages graphiques Medium ou High dans de nombreux jeux, titres orientés eSport compris. Dans le détail, CSGO ou Dota 2 dépasseraient les 60 FPS en Full HD (en High), et LoL atteindrait même 115 FPS avec ces mêmes réglages graphiques. Ici aussi, nous sommes impatients de découvrir les premiers tests indépendants pour confirmer (ou pas) ces annonces.

A lire aussi > La feuille de route pour les gammes Alder Lake-P et Alder Lake-M dévoilée

Sur le papier en tout cas, ces nouveaux processeurs Alder Lake mobiles semblent tout particulièrement prometteurs, avec des performances sensiblement supérieures à celles de la génération précédente. Reste que côté concurrence, Intel compare ici sa nouvelle génération avec les « vieux » Ryzen 5000 Series. On est donc très impatient de pouvoir comparer (prochainement ?) les Alder Lake mobiles aux Ryzen 6000 Series mobiles qu’AMD a récemment dévoilé