Accueil » Test » Test : overclocking du Ryzen 7 2700X sous azote liquide !

Test : overclocking du Ryzen 7 2700X sous azote liquide !

2 : Carte mère de test, et étage d'alimentation 3 : Préparation du matériel 4 : Réglage du BIOS en overclocking 5 : Scaling de fréquence à 20°C 6 : Scaling de fréquence sous azote liquide 7 : Ponçage du CPU 8 : Bonus photos 9 : Conclusion

Intro et config de test

Il y a tout juste un an, nous passions en revue tous les premiers Ryzen sous azote liquide. Depuis, AMD à remis le couvert avec des Ryzen 2000, encore plus convaincants que leurs aînés (voir notre test complet des Ryzen 2000). Il nous fallait donc prendre le fleuron 2700X, et le torturer en bonne et due forme !

Un 2700X c’est bien, deux c’est mieux, mais que dire lorsque l’on arrive à s’en procurer six ? N’ayant pas réussi à les avoir tous simultanément, ils ne sont pas sur l’image ci dessous. Mais peu importe, le principal étant d’avoir accès à plusieurs d’entre eux pour comparer leur potentiel d’overclocking, afin de déterminer le meilleur échantillon pour la montée en fréquence.

Image 1 : Test : overclocking du Ryzen 7 2700X sous azote liquide !

Config de test

Bien que l’article traite du processeur, il n’est pas possible de le tester sans carte mère. Pour être sûr de ne pas être limité par celle-ci, autant prendre un modèle qui possède des fonctions d’overclocking avancées. Dans ce test nous avons principalement utilisé la MSI X470 GAMING M7 AC. 

Image 2 : Test : overclocking du Ryzen 7 2700X sous azote liquide !

L’ASUS CROSSHAIR VII HERO a également été de la partie afin de confirmer certains résultats. Lorsque l’on a la chance d’avoir ces deux monstres entres les mains, il serait dommage de ne pas en profiter, nous restons des passionnés avant tout !

La carte mère sera équipée de deux barrettes de G.SKILL FLARE X F4-3200C14D-16GFX. Ces modules sont développés spécialement pour Ryzen. Elles sont aussi équipées de puces Samsung B-die particulièrement douées pour l’overclocking.

Image 3 : Test : overclocking du Ryzen 7 2700X sous azote liquide !

Enfin, dernier élément ayant son importance, l’alimentation. Une fois de plus, afin de ne pas être limités, nous avons choisi un modèle de forte puissance, la MasterWatt Maker 1500.

Image 4 : Test : overclocking du Ryzen 7 2700X sous azote liquide !

Sommaire :

  1. Intro et config de test
  2. Carte mère de test, et étage d'alimentation
  3. Préparation du matériel
  4. Réglage du BIOS en overclocking
  5. Scaling de fréquence à 20°C
  6. Scaling de fréquence sous azote liquide
  7. Ponçage du CPU
  8. Bonus photos
  9. Conclusion