Test Ultrabook : comparatif de 22 PC ultraportables

Acer Swift 7 SF713-51

Ultrafin et solide

En 2017, Acer ne veut laisser aucun marché vierge. Le fabricant a créé le Spin 7 pour les adeptes des PC convertibles en tablette, mais il a aussi conçu le Swift 7 pour ceux qui préfèrent un PC portable classique. Adieu, donc, charnière à 360° et écran tactile. À la place, le Swift 7 propose un châssis métallique ultrafin. Pour Acer, c'est même le PC portable 13 pouces le plus fin du monde avec 9,98 mm d'épaisseur. Dans la mâchoire de notre pied à coulisse, nous avons mesuré 11 mm, patins en caoutchouc compris : très impressionnant ! Dommage que les bordures autour de l'écran ne soient pas aussi fines que le châssis !

Malgré cette taille de guêpe anorexique, le Swift 7 est rigide. La qualité de la finition est excellente. Les touches du clavier sont forcément à course courte, mais la frappe reste agréable. Il faut tout de même s'habituer à leur taille plus réduite que de coutume. Le trackpad est de taille généreuse et rectangulaire.

La connectique est évidemment réduite à la portion congrue sur un châssis aussi fin. Acer a opté pour deux ports USB C et c'est tout. Attention, comme sur le Spin 7 du même constructeur, un seul de ces USB-C peut servir de sortie vidéo DisplayPort.

Encore Kaby Lake, encore passif

Le lien de parenté entre Swift 7 et Spin 7 est apparent quand on examine la fiche technique. C'est à nouveau un processeur Intel Kaby Lake passif qui est à la manoeuvre. Plus précisément un Core i5-7Y54 dans notre modèle de test. Un chouia moins rapide sur le papier que le Core i7-7Y75 du Spin 7, il s'est montré un chouia moins rapide (6 %) dans notre test d'encodage vidéo.

Le Swift 7 se rattrape un peu à l'épreuve de stockage. La loterie des SSD a doté notre exemplaire d'un module Kingston 5 %plus efficace que le Lite-on du Spin 7. Ne prêtez pas trop d'importance à ce résultat, Acer fait probablement appel à plusieurs fournisseurs pour un même modèle de PC.
Ce module de 256 Go offre des débits décevants relativement aux autres SSD de 2017, mais toujours très satisfaisants dans l'absolu.

Retrouvez tous résultats des ultrabooks comparés en page 3 (autonomie, performances, nuisances sonores, etc.)

Acer toujours bon sur les écrans

Nous pourrions presque écrire le même paragraphe pour tous les Ultrabook Acer. La dalle IPS et seulement Full HD du Swift 7 garantit un excellent contraste (1588:1) et une excellente luminosité (385 cd/m2), le maximum enregistré dans notre comparatif). Les couleurs claquent, les images pètent, ça donne envie.

Mais, comme d'habitude, Acer ne s'embarrasse guère d'un étalonnage précis. À vrai dire, le Swift 7 est même le moins fidèle des Ultrabook que nous ayons testé depuis plus de deux ans. Le deltaE94 moyen monte à 6,10, certaines couleurs atteignant même 12,10. Le gamma à 2,48 en moyenne est aussi très loin de l'idéal. Finalement seule la température de couleurs de 6727 K est satisfaisante.

Autonomie dans la moyenne

Un peu plus fin que le Spin 7, le Swift 7 perd légèrement en autonomie.  Il permet tout de même de surfer pendant six heures, ce qui correspond pile à la moyenne constatée sur notre comparatif. Un grand nombre de PC récents obtiennent d'ailleurs ce résultat, ce qui tend à montrer que les constructeurs sont satisfaits de cette durée. Dommage, elle reste un peu courte pour une journée de travail sans fil à la patte.

Sortie casque sans encombre

La sortie casque de l'Acer Swift 7 est virtuellement identique à celle de son frère Spin 7. N'y voyez pas un reproche puisque les résultats (réponse en fréquence, rapport signal/bruit, distorsion harmonique) sont excellents.

Silence absolu...

L'Acer Swift 7 bénéficie d'un processeur à refroidissement passif et d'un SSD. Il ne contient aucune pièce mobile et ne produit donc aucun bruit.

... mais température élevée

Le silence de fonctionnement se paie en degrés Celsius. Le Swift 7 est assez chaud lorsque très fortement sollicité. La zone rouge se situe au niveau des touches F7 et F8 environ, là où la coque atteint presque les 50 °C.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • Lleweilyn
    Merci de cette mise-à-jour mais il y a beaucoup de petites fautes de frappes sur la page du HP Spectre x360 (13-ac000nf):
    "(hé oui, un seul deux deux malheureusement)"
    "plsu précisément un Core i5-7200U"
    "Et terminons par un dernier satisfecit"
    1
  • RedGuff
    "Microsoft dit l'avoir encore améliorer" : !
    0
  • vic20
    Pour le Dell XPS 9360, je confirme, ne le prenez pas avec un écran QHD+: c'est catastrophique pour l'autonomie.
    0
  • Luc_21
    Bonjour
    0
  • Luc_21
    Bonjour je lis dans votre article que la batterie du yoga910 est mediocre , Or Dans tous les autres articles concernant les test du yoga910 disent tous unanimement que la batterie est excellente ( 9h à 11h d'autonomie ) .
    Je suis réellement interesser par ce portable mais vous m'avez mis le doute , qu'en est il réellement de la batterie ?
    0
  • Botzer
    C'est vrai que c'est pas top on sait même pas dans quelles conditions le test de durée d'autonomie s'est fait... idle ? proc 100% ? visionnage de film ? wifi ?
    0