Test Ultrabook : comparatif de 24 PC ultraportables

Dell XPS 13 2-en-1 (9365)

Un vrai faux jumeau

Au premier regard, le Dell XPS 13 2-en-1 alias XPS 13 9365, semble jumeau du Dell XPS 13 9350 que le constructeur sorti fin 2015. Ces faux semblants ne doivent pas tromper : les deux modèles sont très différents.

Comme son nom l’indique, le 2-en-1 peut se transformer en tablette grâce à un écran monté sur une charnière à 360°. Malgré cette charnière plus encombrante, le XPS 13 2-en-1 n’est pas plus épais ni plus lourd que le normal. Il reste parmi les Ultrabook à écran de 13 pouces les plus compacts, fins et légers. Heureusement d’ailleurs, car sinon l’utilisation en mode tablette serait gênée.

Le clavier et le trackpad ne réservent absolument aucune surprise. Les touches carrées isolées sont identiques à celles des autres XPS depuis deux ans et Dell conserve une disposition parfaitement classique. Leur course paraît légèrement plus courte. Notez tout de même l’apparition sur le repose-poignet gauche d’un lecteur d’empreinte digitale, compatible Windows Hello. La webcam n'est, elle, pas capable de reconnaissance des visages. Elle est aussi placée encore en bas de l'écran : cachez vos narines !

En observant la connectique, les différences entre le XPS 13 normal et le 2-en-1 se font plus apparentes. L’écran du 2-en-1 est nettement plus épais et son châssis plus fin. Du coup, Dell a dû modifier la connectique. Adieu lecteur de cartes SD et port USB A, bonjour lecteur de cartes micro SD et ports USB-C.


Dell complique d’ailleurs la tâche de ses clients puisque les deux ports USB-C ont des fonctions distinctes malgré un format identique. Le premier est un Thunderbolt 3, qui sert à la recharge. Le second est simplement USB-C, mais qui fait aussi office de sortie vidéo et de port de charge.

Passif, mais rapide

Par manque de place ou pour éviter une cannibalisation trop forte du XPS 13 classique, Dell a sacrifié le CPU du XPS 13 2-en-1. Au lieu d’un Core « U », il installe un Core « Y ». Cette puce a l’avantage de pouvoir être refroidie sans ventilateur. Elle le fait payer par des performances nettement en retrait.

Ceci dit, Dell a réalisé un travail d’optimisation du refroidissement remarquable, qui permet au processeur passif de se stabiliser à des fréquences plus hautes que dans les autres Ultrabook passifs.

Dans notre test d’encodage vidéo, le XPS 13 2-en-1 propose finalement un entre-deux séduisant : environ 20 % plus lent qu’un Ultrabook Kaby Lake à ventilateur, mais environ 20 % plus rapide qu’un autre Ultrabook Kaby Lake passif.

Dell a fait appel à Toshiba pour le SSD de notre XPS 13 9365. Toutefois le Toshiba XG3 de 256 Go ne se montre pas flamboyant. Ses performances sont correctes sans plus un peu inférieures à la moyenne des PC de ce comparatif.

Retrouvez tous résultats des ultrabooks comparés en page 3 (autonomie, performances, nuisances sonores, etc.)

Écran : tactile et lumineux

Un écran tactile, c’est un écran recouvert d’une dalle de verre et donc un écran sujet aux reflets. Pour compenser, les constructeurs doivent pousser la luminosité maximum. Le XPS 13 9365 ne déçoit pas : il monte à 446 cd/m2. Son contraste est bon pour une dalle IPS, à presque 1200:1.


Le bilan colorimétrique est moins satisfaisant. Dell se contente d’un deltaE 94 moyen de 4,6. Heureusement, la courbe de gamma et la température du blanc sont très bien calées.

Au-to-no-me !

Le XPS 13 9365 est le nouveau champion à notre test d'autonomie : il a tenu pendant 521 minutes, une demi-heure de plus que le champion précédent, l’Asus UX360CA. Remarquons qu’il s’agit de deux Ultrabooks passifs. Et avec 8 h 41 min d'endurance dans notre test, l’XPS 13 2-en-1 doit pouvoir tenir une journée complète de vrai travail sans voir une prise électrique.

Silencieux, évidemment

Comme tous les PC passifs, le XPS 13 2-en-1 n’émet aucun bruit de fonctionnement.

Jamais chaud

Dell a vraiment réussi un sans-faute sur la gestion thermique. La coque du 9365 ne dépasse pas les 44 °C en utilisation intensive.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • delwyn.pelissier
    LENOVO 900 = ARNAQUE

    J'ai commandé un Lenovo 900 en I7, donc ai payé le prix.... après un petit moment et suite à des lenteurs, je vérifie mon processeur... et qu'est ce que je vois ?? je n'ai pas un processeur I7 comme je le vois sur l'étiquette de l'ordinateur, sur la facture et sur le site internet.... mais un I5 !!!!

    Je contacte Lenovo SAV qui comprend bien le problème... mais seulement LENOVO Boutique peut faire quelque chose...... je les contacte... et ils font la sourde oreille.
    ça fait maintenant 3 mois qu'ils me disent qu'il prennent au sérieux mon problème et qu'ils recherchent une solution à mon problème ! en clair, ils m'ont fait comprendre que c'était de ma faute parce que je n'ai pas vu le problème dans les 14 jours qui suivent la livraison!! Je suis désolé mais une faute telle que celle là est clairement une arnaque de la part de Lenovo !! et en plus, ils ne le reconnaissent pas !

    Donc attention, ne vous faites pas avoir comme moi !

    Produit litigieux.... chauffe énormément.... présente des problèmes.... écrans qui se fendent...... et un intérieur non conforme à votre commande ! et ça, Lenovo vous dira que c'est de votre faute !

    Bonne journée
    0
  • cartierem
    Solution : LARA à l'entreprise (avec mention d'une date buttoir à partir de laquelle vous actionnerez une action en justice - 1 mois) et action le cas échéant devant le TGI dont dépend votre lieu de résidence principale. Fondement : "dol" , "erreur sur les qualités substantielles de la chose", le tout étant par ailleurs aussi susceptible d'une qualification pénale (fraude) mais c'est une autre action. Il s'agit d'une simple déclaration simplifiée au greffe du TGI pour laquelle le formulaire est téléchargeable :https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1783
    A la réception de votre courrier (LRAR) l'entreprise devrait se bouger et vous proposer une solution. Il se peut qu'elle bouge aussi à la réception de l'assignation par le juge. Je vous dis cela sous réserve de la connaissance pleine et entière du dossier et de la qualité des pièces que vous pourrez produire devant le juge pour justifier vos dires. Il est important de ne pas laisser se produire ce genre de pratique qui sont malheureusement trop fréquentes lors de ventes sur internet. Bon courage. Cordialement. Emmanuel
    0