Test Ultrabook : comparatif de 24 PC ultraportables

Dell XPS 13 2016 (9350)

Un écran de 13 pouces dans un châssis de 11

Le Dell XPS 13 de début 2015 nous avait franchement séduit et nous sommes heureux de voir que le constructeur a gardé la même base pour le modèle au catalogue au début 2016. Estampillé XPS 13 9350, il reprend tous les éléments distinctifs du XPS 13 9343, à commencer par l'écran de 13 pouces quasiment sans bordure, qui permet au châssis de rester très compact. Dell se vante d'avoir fait rentrer un écran de 13 pouces dans le châssis d'un portable de 11 pouces et c'est toujours aussi vrai : le XPS 13 est l'Ultrabook le plus compact que nous ayons testé.

Il est également très léger, même si ses 1265 g ne battent pas de record. Avec la mise à jour des composants internes, Dell a aussi procédé à une mise à niveau de la connectique. Au lieu de 2 ports USB 3.0 et une sortie mini DisplayPort, le nouveau XPS 13 se dote de 2 ports USB 3 et un port Thunderbolt 3. Ce dernier est au format USB C et pourra servir tantôt de sortie vidéo, tantôt de port USB 3.1 10 Gbit/s, tantôt de port de recharge.

Dell a conservé le Precision TrackPad que nous avions apprécié sur le XPS 13 de 2015 et il est toujours aussi précis et agréable.

Excellentes performances

La configuration que nous avons testée embarque un Core i5 6200U, aidé par 8 Go de DDR4 et un SSD de 256 Go. Ce processeur de génération Skylake fait des merveilles : le XPS 13 9350 clôt le top 5 de ce comparatif sur notre test de puissance CPU.

Pour le stockage, Dell fait toujours appel à Samsung, mais là aussi le XPS 13 de 2016 a droit à une petite mise à jour. Son SSD est un PM951, interface en PCI Express et compatible avec le protocole NVMe. Par rapport au PM851 précédent, le PM951 fait nettement à nos tests, sans doute grâce à sa vitesse de lecture (plus de 1,3 Go/s en lecture séquentielle). En écriture, en revanche, il n'atteint que 150 Mo/s quand le précédent dépassait les 220 Mo/s.

Globalement, le XPS 13 9350 obtient la quatrième note sur le critère des performances, une place remarquable.

Vive la Full HD !

Dell commercialise son XPS 13 avec deux écrans très différents : soit un classique Full HD non tactile à dalle mate, soit un luxueux Ultra HD, tactile et brillant. Le précédent XPS 13 9343 nous était parvenu en dalle tactile et brillante. Sur le XPS 13 9350, nous avons pu testé la dalle mate.  Alors ? Hé bien, la perte de résolution n'est pas liée à une perte de qualité ! L'écran Full HD est presque aussi bon que l'écran Ultra HD - à vrai dire, une bonne partie des écarts que nous avons mesuré peut-être imputée à l'inévitable variance dans la production des dits écrans.

L'utilisateur profitera donc encore une fois d'une dalle lumineuse (385 cd/m2) et bien contrastée (1364:1). On regrette tout de même que Dell n'ait pas soigné l'étalonage colorimétrique. Avec un deltaE 94 de 4,74, un gamma à 2,19 et température de 5856 K, l'écran satisfera sans doute 9 clients sur 10, mais la fidélité est insuffisante pour un travail graphique.

Le plus d'autonomie

Un écran moins défini, c'est aussi moins de pixels à piloter et moins de pixels à éclairer, donc moins d'énergie consommée. Grâce à cela et probablement aussi à l'adoption d'une plateforme Intell Skylake, le Dell XPS 9350 garantit une excellente autonomie. Dans notre test, il a résisté 430 minutes. C'est le troisième meilleur score que nous avons enregistré depuis 3 ans. C'est aussi 2 h 20 min gagnées par rapport au XPS 13 9343. Avez-vous vraiment besoin de cet écran Ultra HD ?

Un son pur

Dell ne nous a pas habitué à bâcler la sortie audio de ses Ultrabook et le XPS 13 9350 ne fait pas exception. La réponse en fréquences est complète, la distorsion est faible tout comme le niveau de bruit.

Extra silencieux

Voici un nouveau chapitre où le XPS 13 9350 corrige les défauts constatés sur le XPS 9343. A pleine charge, l'ancien modèle mesurait 41,9 dBA sur notre sonomètre. Le nouveau ? Seulement 31 dBA. 11 dB de moins, c'est la sensation d'un bruit deux fois moins fort. C'est aussi la différence entre PC  inaudible dans un pièce calme et un ventilateur qui agace sur son bureau.

Température sous contrôle

En contrepartie de son silence remarquable, le XPS 13 9350 laisse monter sa température, du moins sur le papier. Nos relevés indiquent un maximum de 49 °C sur la face inférieure et de 48 °C côté clavier, des niveaux qui s'approchent des seuils dangereux pour la peau. Heureusement, notre caméra thermique permet de constater que ces températures ne sont présentes qu'au niveau des entrées et sorties d'air. La coque du PC reste fraîche au toucher.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • delwyn.pelissier
    LENOVO 900 = ARNAQUE

    J'ai commandé un Lenovo 900 en I7, donc ai payé le prix.... après un petit moment et suite à des lenteurs, je vérifie mon processeur... et qu'est ce que je vois ?? je n'ai pas un processeur I7 comme je le vois sur l'étiquette de l'ordinateur, sur la facture et sur le site internet.... mais un I5 !!!!

    Je contacte Lenovo SAV qui comprend bien le problème... mais seulement LENOVO Boutique peut faire quelque chose...... je les contacte... et ils font la sourde oreille.
    ça fait maintenant 3 mois qu'ils me disent qu'il prennent au sérieux mon problème et qu'ils recherchent une solution à mon problème ! en clair, ils m'ont fait comprendre que c'était de ma faute parce que je n'ai pas vu le problème dans les 14 jours qui suivent la livraison!! Je suis désolé mais une faute telle que celle là est clairement une arnaque de la part de Lenovo !! et en plus, ils ne le reconnaissent pas !

    Donc attention, ne vous faites pas avoir comme moi !

    Produit litigieux.... chauffe énormément.... présente des problèmes.... écrans qui se fendent...... et un intérieur non conforme à votre commande ! et ça, Lenovo vous dira que c'est de votre faute !

    Bonne journée
    0
  • cartierem
    Solution : LARA à l'entreprise (avec mention d'une date buttoir à partir de laquelle vous actionnerez une action en justice - 1 mois) et action le cas échéant devant le TGI dont dépend votre lieu de résidence principale. Fondement : "dol" , "erreur sur les qualités substantielles de la chose", le tout étant par ailleurs aussi susceptible d'une qualification pénale (fraude) mais c'est une autre action. Il s'agit d'une simple déclaration simplifiée au greffe du TGI pour laquelle le formulaire est téléchargeable :https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1783
    A la réception de votre courrier (LRAR) l'entreprise devrait se bouger et vous proposer une solution. Il se peut qu'elle bouge aussi à la réception de l'assignation par le juge. Je vous dis cela sous réserve de la connaissance pleine et entière du dossier et de la qualité des pièces que vous pourrez produire devant le juge pour justifier vos dires. Il est important de ne pas laisser se produire ce genre de pratique qui sont malheureusement trop fréquentes lors de ventes sur internet. Bon courage. Cordialement. Emmanuel
    0