Accueil » Dossier » GeForce GTX 950 : 180€ pour jouer en 1080p

GeForce GTX 950 : 180€ pour jouer en 1080p

2 : La GTX 950 sous tous les angles 3 : Benchmarks, température et consommation 4 : Conclusion

Introduction

Image 1 : GeForce GTX 950 : 180€ pour jouer en 1080p

En lançant aujourd’hui sa GeForce GTX 950, NVIDIA propose une carte graphique avec des performances supérieures à celles d’une console moderne mais à un tarif très raisonnable (160 dollars, à partir de 179 euros chez nous). Positionnée en début de milieu de gamme, elle est pourtant suffisamment puissante pour jouer en 1080p. Le GPU est une version «bridée » du GM206 de la GeForce GTX 960, cadencé à 1024 MHz et avec un Turbo Boost de 1188 MHz. NVIDIA ajoute que son GPU bénéficie d’une marge d’overclocking très importante : certains constructeurs devraient en profiter pour sortir des modèles plus rapides que la carte de référence. Le GPU embarque ici 768 CUDA cores (contre 1024 sur la GTX 960) et 48 unités de texturing, soit 16 de moins que la GTX 960. Côté mémoire, si la GTX 950 conserve le même bus 128-bit que sa grande sœur, la bande passante est légèrement moins importante (6,6 GT/s contre 7 GT/s).

Au cours des 18 derniers mois, NVIDIA a décliné son architecture Maxwell à toutes les sauces, sauf en entrée de gamme. Jusqu’à présent, les joueurs plus ou moins fâchés avec leur banquier devaient se contenter d’une GeForce GTX 650. La GTX 950 vise donc ces utilisateurs en particulier, NVIDIA espérant les attirer avec le support du HDMI 2.0, de DX12 feature level 12.1 ou du SLI. La GeForce GTX 950 est également un bon choix pour ceux utilisant actuellement un IGP.

Par rapport à une GTX 650, une carte graphique encore très populaire, la GeForce GTX 950 prétend offrir trois fois plus de puissance et un rapport performances/watt deux fois meilleur. Cette carte affiche un TDP de 90 watts et, comme les autres cartes à base de GPU Maxwell, est conçue pour utiliser le moins d’énergie possible au repos. NVIDIA ajoute ainsi que certains de ses partenaires devraient proposer des cartes « semi-passives » parfaitement silencieuses au repos.

Bien entendu, la GeForce GTX 950 supporte les technologies telle que G-Sync ou la suite VisualFX, qui inclut GameWorks et HBAO+. Cette carte supporte également l’antialiasing MFAA, ainsi que les technologies PhysX, FleX et OptiX. Le nouveau moteur de décompression prend quant à lui en charge l’encodage et le décodage matériel de flux HEVC/H.265. Il est ainsi possible de lire des vidéos 4K de manière parfaitement fluide à 60 images par seconde.

Au cours du développement de la GTX 950, NVIDIA indique avoir tout particulièrement mis l’accent sur les optimisations dédiées aux jeux de type MOBA (« Multiplayer Online Battle Arena »). De plus en plus populaire, cette catégorie de jeux vidéo comprend de grands titres comme DOTA II ou League of Legends. Dans ce type de jeux, le temps de réponse est bien plus important que la fréquence de rafraichissement : la réactivité permet de faire la différence entre gagner et perdre. A partir de la GTX 950, l’outil GeForce Experience peut donc optimiser la plateforme sur ce nouveau critère. Pour les jeux MOBA, le multi-frame buffering est par exemple désactivé. En pratique, cela permet de faire passer le temps de réponse de 80 ms en moyenne sur une GTX 650 à 45 ms sur une GTX 950. A l’heure actuelle, les réglages spécifiques aux jeux MOBA ne sont accessibles qu’aux utilisateurs d’une GTX 950, mais NVIDIA envisage de porter ces réglages sur les autres modèles de GeForce.

La GeForce GTX 950 que nous testons aujourd’hui est un modèle Strix d’Asus, overclocké d’usine et doté d’un système de refroidissement DirectCU II. Voyons voir si elle est à la hauteur des prétentions de NVIDIA…

La GeForce GTX 950 face à ses principaux concurrents :

Sommaire :

  1. Introduction
  2. La GTX 950 sous tous les angles
  3. Benchmarks, température et consommation
  4. Conclusion