Accueil » Actualité » L’évolution des GPU AMD et NVIDIA sur une période de 10 ans modélisée

L’évolution des GPU AMD et NVIDIA sur une période de 10 ans modélisée

Départ en 2009/2010, à l’époque des Radeon HD 5870 et GTX 480, et arrivée en 2020, avec les RX 6800 XT et RTX 3080.

En 2009 et 2010, deux nouvelles cartes graphiques faisaient leur apparition, les Radeon HD 5870 et GTX 480, munies respectivement de 1 Go et 1,5 Go de GDDR5. Un peu plus d’une décennie plus tard, nous en sommes aux RTX 3000 Ampere et autres Radeon RX 6000 ; une évolution retracée par les courbes ci-dessous.

Celles-ci proviennent du site TechPowerUP. Un utilisateur de Reddit a utilisé l’imposante base de données GPU de nos confères pour retracer les changements au fil des générations sur divers aspects : rapport performance / prix, consommation d’énergie, densité de transistors etc. Cet historique est jalonné par les HD 5870, HD 6970, HD 7970, R9 290x, Fury X, Vega 64, RX 5700 XT et RX 6800 XT du côté d’AMD ; GTX 480, GTX 580, GTX 680, GTX 780 Ti, GTX 980 Ti, GTX 1080 Ti, RTX 2080 Ti et enfin RTX 3080 du côté de NVIDIA. En matière de performances pures, avec les modèles sélectionnés, AMD accusait un peu de retard depuis la Fury X sur la concurrence, désormais comblé ; en revanche, sur les cartes présentées ici, celles d’AMD bénéficiaient dans l’ensemble d’un meilleur rapport performance / prix.

15 ans de cartes graphiques NVIDIA en images

Un rapport IPS / watts qui s’est inversé

En ce qui concerne la densité de transistors, en adoptant le 14 nm FinFET de GlobalFoundries pour sa Vega 64 puis le 7 nm de TSMC à partir des RX 5000, les GPU d’AMD ont pu se détacher de deux de NVIDIA sur ce plan, la RTX 2080 Ti étant gravé en 12 nm. Notez aussi le changement de hiérarchie récent au niveau du rapport performance / consommation : à l’avantage des cartes de NVIDIA pendant plusieurs générations, il s’est inversé avec l’arrivée des RX 6000 ; et ce n’est pas la RTX 3070 Ti, la plus mauvaise élève des cartes récentes sur ce point, qui aura prouvé le contraire.

Image 12 : L’évolution des GPU AMD et NVIDIA sur une période de 10 ans modélisée