Accueil » Test » GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

Second rejeton de ce premier renouvellement de la gamme Ampere, la GeForce RTX 3070 Ti succède, sept jours plus tard, à la RTX 3080 Ti qui revitalise de 9,2 % les performances de la version “non Ti”. L’écart est-il sensiblement identique pour sa petite sœur, proposée ici 100 euros plus cher que la version de base ?

En ce début du mois de juin, Nvidia procède au premier renouvellement de sa famille de cartes graphiques Ampere – si l’on excepte la GeForce RTX 3060 Ti (419 €), finalement apparue avant la GeForce RTX 3060 (335 €) qu’elle est censée compléter. En clair, avec cette septième carte graphique autour de cette architecture, le constructeur propose l’une des offres à la plus grande granularité du marché : mise à part la GeForce RTX 3090 (1549 €), toutes les autres références de la gamme se déclinent en une version “Ti” et “non Ti”. Et des premières rumeurs laissent déjà miroiter une GeForce RTX 3090 Ti imminente, qui tirerait encore un peu plus vers le haut les performances du vaisseau-amiral.

Image 1 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception
Crédit : Galaxie Media / Igor’s Lab

Il y a sept jours, la GeForce RTX 3080 Ti (1199 €) donnait déjà une première idée du gain de performances de cette refonte. Avec des caractéristiques techniques finalement plus proches de celles de la RTX 3090 que de la RTX 3080 (719 €), elle affichait des performances “seulement” 1 % (QHD) et 1,9 % (UHD) derrière la plus prestigieuse référence, et 9,2 % et 7 % devant celle qu’elle venait compléter. Le tout, pour un tarif (officiel et … théorique) situé à 400 € entre les deux modèles. Sur le papier, la GeForce RTX 3070 Ti ajoute à son tour une nouvelle marche à la gamme, pour un tarif supérieur de 100 euros à celui de la RTX 3070 (519 €) … et inférieur du même montant à celui de la RTX 3080. Malgré cette même symétrie tarifaire, la nouvelle référence va-t-elle plutôt lorgner du côté du modèle plus prestigieux ?

Image 2 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception
Crédit : Galaxie Media / Igor’s Lab

Vers un design finalement plus proche de celui de la RTX 3080

En pratique, et contrairement au traitement réservé à la GeForce RTX 3080 Ti qui épouse rigoureusement le format de la référence qu’elle vise à compléter, Nvidia a légèrement revu le design de la carte. La GeForce RTX 3070 Ti mesure ainsi 267 x 112 mm, sur deux slots, alors que la RTX 3070 se limitait à 242 x 112 mm sur la même épaisseur. Votre boîtier devra donc être en mesure d’encaisser ces 2,5 cm de longueur supplémentaires. Les 3080 / 3080 Ti affichent, quant à elles, deux centimètres de longueur encore (285 mm au total).

Image 3 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception
Crédit : Galaxie Media / Igor’s Lab

La carte embarque le GPU GA104-400, une version légèrement revitalisée du GA104-300 qui équipe la GeForce RTX 3070 d’origine. Il intègre 6144 cœurs CUDA, contre 5888 cœurs précédemment. Les autres caractéristiques du die sont hissées dans les mêmes proportions, avec 48 cœurs RT, 192 cœurs Tensor et 48 SM, contre 46, 184 et 46 cœurs, respectivement, pour la RTX 3070. Le rapprochement avec la RTX 3080/3080 Ti est d’autant plus étroit que la GeForce RTX 3070 Ti embarque cette fois 8 Go de mémoire GDDR6X (comme les références les plus prestigieuses !), sur un bus mémoire de 256 bits, contre de la mémoire GDDR6 “de base” pour le modèle d’origine.

Image 4 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

Première conséquence, la vitesse de la mémoire s’en ressent, avec un débit à 19 Gbit/s, comme celui de la RTX 3080 / 3080 Ti, et une bande passante à 608 Go/s, contrairement aux 14 Gbit/s et 448 Go/s de la RTX 3070. Côté look, la nouvelle carte graphique emprunte davantage la silhouette des RTX 3080 que celle du modèle qu’elle complète. On retrouve ainsi un double système de ventilation recto-verso, et non un équipement avec deux ventilateurs côte à côte comme avec la RTX 3070. Autre conséquence, le connecteur d’alimentation s’appuie désormais sur 12 broches PCIe, incliné à 45 degrés, et non un branchement dans la continuité de la carte. Et le TDP s’envole à 290 W, contre 220 W précédemment. Nvidia recommande officiellement un bloc d’alimentation de 750 W en conséquence, et non 650 W “seulement” pour la RTX 3070.

Image 5 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception
Crédit : Galaxie Media / Igor’s Lab

Les connecteurs restent en revanche identiques, avec trois DisplayPort 1.4a et un port HDMI 2.1. Du côté des fréquences, la GeForce RTX 3070 Ti est cadencée à 1,58 GHz en fréquence de base et à 1,77 GHz en mode Boost, contre 1,50 GHz et 1,73 GHz pour la RTX 3070.

Carte graphiqueGeForce RTX 3090GeForce RTX 3080 TiGeForce RTX 3080GeForce RTX 3070 TiGeForce RTX 3070
Architecture (GPU)Ampere (GA102-300)Ampere (GA102-225)Ampere (GA102-200)Ampere (GA104-400)Ampere (GA104-300)
Surface du die628 mm²628 mm²628 mm²392 mm²392 mm²
Nombre de transistors28,3 milliards28,3 milliards28,3 milliards17,4 milliards17,4 milliards
Cœurs CUDA10 49610 240870461445888
Cœurs RT8280684846
Cœurs Tensor328320272192184
ROPs112112969696
Unités de  texture328320272192184
Fréquence de base GPU1395 MHz1365 MHz1440 MHz1575 MHz1500 MHz
Fréquence Boost GPU1695 MHz1665 MHz1710 MHz1770 MHz1730 MHz
VRAM24 Go GDDR6X12 Go GDDR6X10 Go GDDR6X8 Go GDDR6X8 Go GDDR6
Vitesse mémoire19.5 Gbit/s19 Gbit/s19 Gbit/s19 Gbit/s14 Gbit/s
Bus mémoire384-bit384-bit320-bit256-bit256-bit
Bande passante mémoire936  Go/s912,4  Go/s760  Go/s608 Go/s448 Go/s
Puissance de calcul FP3235,58 TFLOPS34,1 TFLOPS29,77 TFLOPS21,75 TFLOPS20,31 TFLOPS
Cache L26 Mo6 Mo5 Mo4 Mo4 Mo
TDP350W350W320W290W220W
Tarif1549 €1199 €719 €619 €519 €

Notre plate-forme de test reste inchangée, avec un processeur AMD Ryzen 9 3900XT overclocké à 4,5 GHz, une carte mère MSI MEG X570 Godlike, deux barrettes de 16 Go de mémoire DDR4-3600 G-Skill TridentZ Neo (CL16-16-16-36 1T), un SSD de 2 To Gigabyte Aorus NVMe PCIe Gen4 et une alimentation Seasonic Prime Titanium de 1300 Watts, en place dans un boîtier Raijintek Paen. Par le biais d’Igor Wallossek, du site Igor’s Lab, nous avons ainsi soumis la RTX 3070 Ti au même panel de dix jeux, composé de deux titres en DirectX 11, cinq en DirectX 12 et trois sur l’API Vulkan.

Les performances en WQHD (2560 x 1440 pixels)

La GeForce RTX 3070 Ti est taillée pour le jeu en WQHD (2560 x 1440 pixels) et au-delà : nous commençons donc par analyser les performances de la carte de Nvidia dans ce type de définition, en la confrontant à l’ensemble des références du marché.

Image 6 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

Dans notre relevé de performances brutes, la GeForce RTX 3070 Ti est ainsi 6,3% supérieure à la RTX 3070 en QHD, et 16,5 % derrière la RTX 3080. Contrairement à la GeForce RTX 3080 Ti, elle se rapproche ainsi davantage du modèle qu’elle vise à compléter que de celui correspondant au palier immédiatement supérieur.

Image 7 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

Si l’on prend la GeForce RTX 3070 en guise de mètre-étalon, avec une base 100, le classement multi-constructeur apparaît plus clairement. La RTX 3070 Ti vient immédiatement la supplanter de 6,4 %, tandis que les Radeon RX 6800 et 6800 XT (590 € et 660 €) la dépassent respectivement de 2,1 % et 15,6 %.

Image 8 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

Au niveau de la consommation électrique brute, avec un TDP fixé à 290 W contre 220 W pour le modèle d’origine, la valeur s’élève largement. La GeForce RTX 3070 Ti engloutit ainsi plus de 60 W de plus (+29 %) que la RTX 3070. Elle n’est plus qu’à 16 % de consommation électrique de moins que la RTX 3080, alors que l’écart entre les deux références d’origine s’établissait à près de 50 %.

Image 9 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

Rapportée au nombre d’images par seconde, cette valeur paraît encore moins flatteuse. La GeForce RTX 3070 Ti est tout simplement la carte la moins efficace énergétiquement du marché, avec une consommation moyenne de 2,57 W par IPS, soit +21% par rapport à la RTX 3070. Elle était quasiment la meilleure élève de notre comparatif, sa version remaniée en devient la pire.

Les performances en Ultra HD (3840 x 2160 pixels)

Et qu’en est-il si l’on monte en définition ? Nous avons confronté la GeForce RTX 3070 Ti au même bataillon de jeux que les autres cartes du marché, en Ultra HD et avec les réglages maximum.

Image 10 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

En UHD, la GeForce RTX 3070 Ti affiche 64,2 images par seconde en moyenne. C’est 7,9 % de performances en plus par rapport à la RTX 3070 et 22,9 % en moins vis-à-vis de la RTX 3080. L’écart se creuse ainsi davantage dans les deux sens.

Image 11 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

Là encore, si l’on prend la RTX 3070 en guise de référence, le palmarès nous apparaît plus clairement. En UHD, la RTX 3070 Ti devance la RTX 3070 de 7,9 %, tout en faisant quasi-jeu égal avec la Radeon RX 6800. La RTX 3080 marque plus franchement sa différence, et reste 22,9 % devant. Il y a donc une vraie marche entre le peloton de tête, mené par la RTX 3080 et la Radeon RX 6800 XT (+15,8 %), et les poursuivants, désormais drivés par cette nouvelle RTX 3070 Ti.

Image 12 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

En UHD, la consommation électrique de la RTX 3070 Ti s’envole à près de 300 W. C’est 36,6% de plus que la RTX 3070 et « seulement » 10,5 % de moins que la RTX 3080.

Image 13 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

En rapportant cette valeur au nombre d’images par seconde générées, on retrouve rigoureusement le même classement que précédemment. La RTX 3070 Ti vient ainsi le fermer une nouvelle fois, avec un plus sérieux écart encore : elle engloutit 4,64 W par image/seconde, soit une valeur +26 % supérieure à celle de la RTX 3070, et même +11,3 % supérieure à celle de la RTX 3080.

Les performances en RTX et DLSS

Avec plus de 130 jeux qui supportent désormais des technologies RTX, avec le calcul plus réaliste d’effets de lumière en ray-tracing en ligne de mire, la RTX 3070 Ti vise évidemment une telle modernisation du rendu. Nous l’avons confrontée à trois jeux emblématiques de cette nouvelle génération de titres.

Image 14 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

Du côté des performances moyennes en DXR, la RTX 3070 Ti affiche des performances +10,6 % supérieures à celles de la RTX 3070. La RTX 3080 la devance bien plus largement, de 36,2 %.

Image 15 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

En prenant la RTX 3070 en guise de mètre-étalon, le classement nous apparaît plus clairement. La RTX 3070 Ti devance la RX 6900 XT d’une courte tête (+2,1%), et finit de consacrer définitivement la supériorité de Nvidia en la matière : les quatre premières places du classement sont occupées par des cartes de la marque au caméléon, même si l’on constate un vrai écart entre la RTX 3080 et la RTX 3070 Ti.

Image 16 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

La consommation énergétique moyenne en DXR est cette fois plus supportable, avec 274,7 W engloutis (+31% par rapport à la RTX 3070 et -12,4% par rapport à la RTX 3080).

Image 17 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

Rapporté au nombre d’images par seconde générées, ce classement est davantage favorable à la RTX 3070 Ti, qui ne vient plus le fermer – c’est ici le sort réservé aux cartes signées AMD. La RTX 3070 est 18,6 % plus efficace que la RTX 3070 Ti qui vient la compléter. La RTX 3080 fait encore mieux, et se montre 21,2 % plus efficace que la RTX 3070 Ti.

Les températures

Soumise à l’examen de notre sonde thermique, la GeForce RTX 3070 Ti montre une température moyenne de 76,6°C sous The Witcher 3 en UHD. C’est une valeur vraiment élevée : on franchit une sacrée marche par rapport à la RTX 3080 (62,7°C dans les mêmes conditions), à la RTX 3090 (64°C) et même à la RTX 3080 Ti (68,3°C) qui marquait déjà sa différence.

Image 18 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception

Même si elle emprunte globalement le système de refroidissement de la RTX 3080 et 3090, ce qui aurait pu présager des valeurs plus tempérées, la GeForce RTX 3070 Ti atteint donc franchement sa limite du côté de l’évacuation de la chaleur. C’est un résultat proche de celui de la Radeon RX 6900 XT, l’un des plus mauvais élèves en la matière jusqu’à présent.

En conclusion

Inutile de le cacher : une certaine déception préside à la réception de cette GeForce RTX 3070 Ti. Enthousiasmés par les résultats de la RTX 3080 Ti présentée la semaine dernière, qui s’approchait finalement davantage de la prestigieuse RTX 3090, nous espérions un traitement similaire pour cette nouvelle référence.

Image 19 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception
Crédit : Galaxie Media / Igor’s Lab

Au final, c’est le phénomène inverse que nous observons aujourd’hui : la GeForce RTX 3070 Ti se rapproche davantage de la RTX 3070, que de la RTX 3080. Du côté des performances, elle évolue à seulement +6,4 % (QHD) et +7,9 % (UHD) devant la RTX 3070, et -16,5% (QHD) et -22,9% (UHD) derrière la RTX 3080, pour une efficacité énergétique qui s’amoindrit très nettement. Et avec un dégagement de chaleur en très forte hausse. Parmi les principales raisons expliquant cette hiérarchie, on peut citer en particulier l’architecture mémoire, qui limite ici les performances et qui prive la RTX 3070 Ti de se rapprocher davantage de la RTX 3080. Pour toutes ces raisons, et si les tarifs officiels étaient vraiment respectés, on vous recommanderait presque davantage d’investir dans une RTX 3070, si votre budget est plus « limité », ou dans une RTX 3080 pour des performances davantage débridées.

Image 20 : GeForce RTX 3070 Ti : une franche déception
Crédit : Galaxie Media / Igor’s Lab

Le principal atout de la GeForce RTX 3070 Ti est finalement celui d’apporter une plus grande diversification à un marché qui a diablement besoin de nouvelles références, pour revenir à un meilleur état de santé et à une plus grande disponibilité générale. À ausculter le positionnement tarifaire (théorique) de la gamme Ampere, on assiste en effet à une granularité rare dans le marché des cartes graphiques, avec des modèles proposés à 335 € (RTX 3060), 419 € (RTX 3060 Ti), 519 € (RTX 3070), 619 € (RTX 3070 Ti), 719 € (RTX 3080), 1199 € (RTX 3080 Ti) et 1549 € (RTX 3090). Pourvu que cette nouvelle référence fasse revenir rapidement l’ensemble de la gamme, peu ou prou, à de tels tarifs annoncés.