Accueil » Actualité » Zen 4 induirait une hausse des IPC de 29 % par rapport à Zen 3

Zen 4 induirait une hausse des IPC de 29 % par rapport à Zen 3

Des prédictions optimistes établies à partir d’un échantillon d’ingénierie EPYC Genoa.

Après les Ryzen 5000 desktop et mobiles sous architecture Zen 3, nous attendons maintenant les processeurs EPYC Milan et sans doute des APU Ryzen 5000 pour PC fixes. Ces gammes débarqueront certainement dans les prochaines semaines. Dans quelques mois, la suite prendra la forme de puces sous architecture Zen 4 : Ryzen 6000, EPYC Genoa. Lisa Su a d’ailleurs évoqué Zen 4 au cours de plusieurs interviews en janvier dernier. Des fuites en provenance de ChipsandCheese donnent une idée des performances auxquelles s’attendre : un gain d’IPC pouvant atteindre 29 %, pour des performances globales en hausse de 40 %.

Image 1 : Zen 4 induirait une hausse des IPC de 29 % par rapport à Zen 3

L’auteur donne cette prédiction – optimiste – en comparant un échantillon d’ingénierie d’un processeur EPYC Genoa à un processeur EPYC Milan ; ce, à fréquence et cœurs égaux. Il estime qu’avec une fréquence Boost de 5 GHz sur tous les cœurs – ce qui est très optimiste – l’amélioration globale des performances avoisineraient les 40 %.

AMD Ryzen 7 5800X et Ryzen 9 5900X : un coup dans le Zen de la concurrence

Plus de cœurs grâce au 5 nm ?

L’architecture Zen 4 bénéficiera d’un nœud de gravure en 5 nm (N5 TSMC). Le passage du 7 nm au 5 nm peut effectivement se matérialiser par une hausse conséquente des IPC et des fréquences. Rien qu’entre Zen 2 et Zen 3, pourtant sur un même nœud, le gain d’IPC est de 19 %, pour des performances globales environ 27 % supérieures pour un Ryzen 7 5800X par rapport à un Ryzen 7 3800X selon des tests effectués par le site Golem.de il y a quelques mois.

Ainsi, un accroissement de 29 % des IPC n’est pas une hypothèse si délirante que ça. Pour l’étayer, l’auteur de l’article publié sur ChipsandCheese rappelle que pour le passage de l’architecture Bulldozer à Zen, AMD misait sur une hausse des instructions par cycle de 40 % ; elles ont finalement été de 52 %. Est-ce que l’entreprise dirigée par Lisa Su réitéra un tel exploit entre Zen 3 et Zen 4 ? Réponse probable en fin d’année ou début d’année 2022.

Notez que Zen 4 pourrait également entrainer une augmentation du nombre de cœurs maximal ; cela transparaissait dans les mots employés par Lisa Su ces dernières semaines. Certains commentateurs prédisent notamment des puces EPYC Genoa pouvant embarquer jusqu’à 96 cœurs.