Accueil » Actualité » ISC 2022 : Intel vise le zetaFLOPS en 2027

ISC 2022 : Intel vise le zetaFLOPS en 2027

Intel a partagé sa feuille de route pour les prochaines années. Au programme : des XPU Falcon Shores mêlant des tuiles CPU et GPU.

Intel a précisé sa feuille de route pour de nombreux produits lors de l’ISC 2022 (International Supercomputing Conference). À savoir : les GPU Rialto Bridge, les Falcon Shores XPU, les processeurs Xeon Sapphire Rapids.

Image 1 : ISC 2022 : Intel vise le zetaFLOPS en 2027
Crédit : Intel / Tom’s Hardware US
Image 2 : ISC 2022 : Intel vise le zetaFLOPS en 2027
Crédit : Intel / Tom’s Hardware US

Intel ambitionne d’ouvrir l’ère Zettascale en 2027. Par rapport à l’ère Exascale, inaugurée récemment par le supercalculateur Frontier propulsé par AMD (en attendant les 2 exaFLOPS promis pour Aurora), cela implique de multiplier les performances par 1000. Pour atteindre cet objectif, Intel expose à travers la diapositive ci-dessous les avancées qui seront nécessaires dans différents domaines.

Image 3 : ISC 2022 : Intel vise le zetaFLOPS en 2027
Crédit : Intel / Tom’s Hardware US

AMD, ARM, Intel ou encore TSMC forment le consortium UCIe

GPU Rialto Bridge

Image 4 : ISC 2022 : Intel vise le zetaFLOPS en 2027
Crédit : Intel / Tom’s Hardware US
Image 5 : ISC 2022 : Intel vise le zetaFLOPS en 2027

Les GPU Rialto Bridge succéderont aux GPU Ponte Vecchio, qui doivent encore être lancés. Destinés aux centres de données et basés sur l’architecture Xe-HPC, les GPU Rialto Bridge comporteront jusqu’à 160 cœurs Xe contre 128 pour les GPU Ponte Vecchio. Tandis que ces derniers consistent en une association de 16 tuiles de calcul disposant chacune de huit cœurs, les GPU Rialto Bridge adopteront un design autre avec « seulement » 8 tuiles mais garnies de 20 cœurs Xe chacune.

Image 6 : ISC 2022 : Intel vise le zetaFLOPS en 2027
Crédit : Intel / Tom’s Hardware US
Image 7 : ISC 2022 : Intel vise le zetaFLOPS en 2027
Crédit : Intel / Tom’s Hardware US
Image 8 : ISC 2022 : Intel vise le zetaFLOPS en 2027
Crédit : Intel / Tom’s Hardware US

Intel annonce une consommation d’énergie maximale de 800 W. C’est une nette augmentation par rapport à la consommation maximale de 600 W des GPU Ponte Vecchio.

Les GPU seront proposés dans un facteur de forme OAM 2.0 (Open Accelerator Module) notamment.

Le nœud de gravure utilisé reste incertain ; il pourrait s’agir de l’Intel 4 (7 nm). Rappelons que les GPU Ponte Vecchio sont conçus à partir des nœuds Intel 7 et N5 / N7 de TSMC pour les différentes tuiles.

Falcon Shores XPU

Le Falcon Shores XPU marquera la convergence des feuilles de route CPU et GPU via l’intégration de tuiles CPU et GPU sur une même puce. Le mot d’ordre semble la modularité avec de nombreuses configurations possibles.

Image 9 : ISC 2022 : Intel vise le zetaFLOPS en 2027
Crédit : Intel / Tom’s Hardware US
Image 10 : ISC 2022 : Intel vise le zetaFLOPS en 2027
Crédit : Intel / Tom’s Hardware US

Intel n’est pas la seule entreprise à miser sur ce type d’association, que nous pourrions qualifier d’architecture hétérogène ; NVIDIA et AMD ont les mêmes ambitions. La première société a déjà officialisé son Grace Hopper Superchip, tandis que la seconde est soupçonnée de préparer des accélérateurs Instinct MI300 combinant des cœurs GPU et des cœurs CPU. Il y a quelques semaines, une autre entreprise, Tachyum, a présenté ses processeurs Prodigy qu’elle qualifie d’universels du fait qu’ils unifient CPU, GPU et TPU.

Pour en revenir à Falcon Shores, ce XPU profitera d’un modèle de programmation simplifié, « semblable à celui d’un processeur » selon Intel, et certainement basé sur OneAPI.

Côté finesse de gravure, Intel évoque un nœud de classe angström, probablement l’Intel 20A ; une désignation un peu pompeuse qui correspond de fait à du 2 nm.

Lancement prévu en 2024.

Xeon Sapphire Rapids

Terminons avec les processeurs Xeon Rapids Sapphire. Ces puces de quatrième génération, embarquent jusqu’à 64 Go de mémoire HBM2e. Intel a livré quelques benchmarks vantant des gains des performances par rapport à ceux de la génération actuelle (Xeon Ice Lake). Comme toujours, prenez ces démonstrations avec un certain recul.

Image 11 : ISC 2022 : Intel vise le zetaFLOPS en 2027
Crédit : Intel / Tom’s Hardware US
Image 12 : ISC 2022 : Intel vise le zetaFLOPS en 2027
Crédit : Intel / Tom’s Hardware US
Image 13 : ISC 2022 : Intel vise le zetaFLOPS en 2027
Crédit : Intel / Tom’s Hardware US

Sources : Intel, Tom’s Hardware US