Accueil » Actualité » Le GeForce Now encaisse de nouvelles pertes : Microsoft Xbox Game Studios, Warner Bros., Codemasters…

Le GeForce Now encaisse de nouvelles pertes : Microsoft Xbox Game Studios, Warner Bros., Codemasters…

Après les départs d’Activision Blizzard, Bethesda et 2K Games avec leur catalogue respectif, exit les jeux Forza, Halo, Batman, ou encore Dirt.

Le 6 février, NVIDIA a lancé son service GeForce Now, du cloud gaming de 0 à 5,49 euros par mois. Une offre très séduisante lors de sa sortie, autant sur le plan technique que pour la ludothèque mise à disposition. Rappelons que contrairement à Google Stadia, qui vous impose de payer un abonnement puis ensuite d’acheter les titres individuellement et ce, uniquement pour la plateforme, GeForce Now vous donne accès à tous vos jeux possédés sur Steam, Uplay, Epic Games Store… Enfin, tous, pas vraiment. Depuis le lancement, plusieurs gros éditeurs ont fait défection : Activision Blizzard, Bethesda et 2K Games notamment. Hélas, de nouveaux déserteurs viennent s’ajouter à cette liste : Microsoft Xbox Game Studios, Warner Bros. Interactive Entertainment, Codemasters et Klei Entertainment.

Image 1 : Le GeForce Now encaisse de nouvelles pertes : Microsoft Xbox Game Studios, Warner Bros., Codemasters...

Malheureusement pour les utilisateurs, ces entreprises ont des catalogues assez prestigieux. Ils comprennent les séries Halo, Gears of War, Forza, Dirt, Don’t Starve ou encore les Batman.

Les docks de Kurast de Diablo 2 refaits sous Unreal Engine 4, à découvrir en vidéo

Un mois de gratuité supplémentaire pour les membres fondateurs

Désormais, les poids lourds qui restent fidèles aux verts se compte sur les doigts d’une main. On pense quand même à Ubisoft, CD Projekt Red et Epic Games. Bon, n’accablons pas NVIDIA, qui rappelle malgré tout que plus de 1500 jeux sont dans sa file d’attente onboarding et que son GeForce Now compte parmi ses rangs 30 des 40 jeux les plus joués sur Steam.

Par ailleurs, les membres fondateurs seront également contents d’apprendre que l’entreprise accorde un mois de gratuité supplémentaire. En effet, elle ne facturera l’abonnement qu’à partir de juin. Geste de générosité en cette période de pandémie mondiale, lot de consolation, ou réaction face aux deux mois d’abonnement offerts à Stadia Pro par Google ? Sans doute un peu des trois, mais autant s’en réjouir. En revanche, inutile de sauter sur l’occasion pour souscrire à la version payante, puisqu’il n’y a plus d’abonnements Fondateurs disponibles.