composants

Des ingénieurs bricolent un Mac Mini pour doubler la quantité de RAM et augmenter la capacité de stockage

Pas impossible, à condition d’avoir les bons composants.

Intel envisagerait de nommer ses nœuds de gravure différemment

Parce que la finesse de gravure n’offre pas une densité de transistors équivalente selon les fondeurs.

Publicité

TSMC : une production de masse en 4 nm d’ici la fin d’année

Le fondeur taïwanais en avance de quelques mois sur sa feuille de route.

Samsung détaille son 3 nm MBCFET

Par rapport au 7 nm FinFET, le 3 nm MBCFET réduirait de 50 % la consommation.

Face à la sécheresse, TSMC expérimente l’importation d’eau

La production du fondeur menacée par la sécheresse qui tenaille l’île de Taïwan.

Les Ryzen 5000 mobiles s’annoncent aussi peu disponibles que les Ryzen 5000 pour PC fixes

Pas de miracle, l’offre pour les puces mobiles risque aussi d’être déficitaire.

Publicité

AMD voudrait intégrer des FPGA dans ses CPU

L’une des raisons du rachat de Xilinx ?

Le fondeur chinois SMIC est maintenant sur la liste noire américaine

Le DOC a mis ses menaces à exécution.

TSMC prévoit du 3 nm Plus en 2023

Une étape entre l’arrivée du 3 nm en 2022 et celle du 2 nm en 2024.

La Chine développe ses propres machines pour graver en 28 nm DUV

Pas vraiment à la pointe de la technologie, mais c’est une nouvelle étape de franchie.

TSMC : l’usine pour le 3 nm est construite, début de la production de masse en 2022

Les locaux sont prêts à accueillir les lignes de production.

TSMC a commandé au moins 13 nouvelles machines EUV, pour un montant de 1,9 milliard d’euros

De quoi conforter la position du fondeur taïwanais, qui posséderait déjà à lui seul 50 % des machines EUV actives dans le monde.

TSMC investit 3,5 milliards de dollars dans la construction d’une usine aux États-Unis

Le conseil d’administration du fondeur taïwanais entérine l’installation d’un site pour le 5 nm en Arizona.

PlayStation 5 vs Xbox Series X : l’heure du match a sonné

Dans leur version classique, les deux consoles coûtent 499 euros ; il faut donc trouver d’autres terrains pour les départager.

Huawei envisage de produire ses puces, sans aucune technologie américaine

Pour faire face aux sanctions qui pèsent sur elle, il ne semble n’exister qu’une voie viable pour la firme chinoise : l’autonomie.