Accueil » Comparatif » Portables gamer : le guide d’achat géant

Portables gamer : le guide d’achat géant

Jouez où vous voulez, et (parfois) sans fil à la patte : avec les récents CPU Comet Lake et Renoir, les PC portables pour joueurs présentent leurs plus beaux atours !

Pendant de nombreuses années, lorsque l’on évoquait un PC portable « gamer », on faisait référence à une machine surpuissante, hors de prix, massive, avec un look assez exubérant et une autonomie minimale. Il s’agissait plus d’un PC du bureau haut de gamme (la vitrine technologique des constructeurs) qu’on pouvait déplacer de temps en temps. En somme, un PC vaguement « transportable », qui impressionnait tout autant par ses performances que par sa silhouette de char d’assaut.

Image 1 : Portables gamer : le guide d'achat géant

Ce temps est aujourd’hui définitivement révolu. Autour de châssis de plus en plus soignés, qui s’inspirent des lignes épurées et des matériaux nobles des ultraportables qui ont envahi le marché, les PC gamers de 2020 sont de plus en plus séduisants, fins et légers. Grâce à la miniaturisation des composants, notamment des véloces cartes graphiques Nvidia épousant un design « Max-Q » n’altérant (quasiment) en rien leurs performances, ils préservent la grande puissance de leurs aînés tout en arborant un look bien plus engageant. Plus que jamais, il est possible de jouer aux titres les plus exigeants sur un PC nomade, sans le moindre compromis.

Autre nouveauté majeure : on trouve désormais des configurations complètes et polyvalentes à moins de 1000 euros. À la clé : pas forcément de quoi jouer aux jeux les plus gourmands sans la moindre concession, bien évidemment, mais une machine polyvalente et équilibrée, à l’aise dans les tâches les plus diverses et avec un large panel de jeux. Une vraie alternative aux PC portables classiques, si vous avez besoin d’une certaine puissance graphique ! De l’autre côté du spectre, les constructeurs lâchent la bride et proposent de configurations sans limite, dignes des plus performants PC fixes. Si vous envisagez de consacrer un tel budget, un seul mot d’ordre : veillez au confort du châssis et de son clavier, vous ne pourrez évidemment pas les changer, et à l’évolutivité de telles machines.

Image 2 : Portables gamer : le guide d'achat géant

Les meilleurs portables gamer du moment

Moins de 1000 €

Image 4 : Portables gamer : le guide d'achat géant

Acer Nitro 5 AN515-54

899€ > Acer
Verdict :

Décliné en une série de configurations à la carte, l’Acer Nitro 5 s’impose comme l’un des PC gamers présentant le meilleur rapport qualité/prix du marché. Le châssis est robuste et sobre, seuls des liserés rouges et le rétroéclairage rappellent ses velléités vidéoludiques. Le clavier est particulièrement agréable, avec une course des touches longue, et la connectique est complète. Du côté des performances, on profite d’un juste équilibre, notamment dans la configuration ici retenue, et la machine se montre polyvalente. Cerise sur le gâteau : il est facile de l’ouvrir pour en modifier les composants par la suite.

plus
Processeur Intel Core i5-9300H
Carte graphique GeForce GTX 1650 (4 Go)
Écran 15,6 pouces Full HD
Mémoire 8 Go
Stockage SSD M.2 512 Go
Poids 2,3 kg
Image 4 : Portables gamer : le guide d'achat géant

MSI Alpha 15 A3DD-096XFR

949,90€ > Materiel.net
Verdict :

Le MSI Alpha 15 A3DD fait le pari du tout-AMD, avec un processeur Ryzen 5 3550H et une carte graphique Radeon RX 5500M, de génération Navi. Celle-ci se situe peu ou prou dans les eaux d’une GeForce GTX 1660 Ti : un bon équilibre entre performances et consommation, pour une utilisation polyvalente. La machine de MSI se démarque notamment par sa dalle IPS de 15,6 pouces à 120 Hz, qui présente des bords particulièrement fins et renvoie des tons très justes. On apprécie également le clavier chiclet signé SteelSeries, un gage de qualité pour les joueurs.

plus
Processeur AMD Ryzen 5 3550H
Carte graphique Radeon RX 5500M (4 Go)
Écran 15,6 pouces Full HD 120 Hz
Mémoire 8 Go
Stockage SSD M.2 512 Go
Poids 2,3 kg
Image 4 : Portables gamer : le guide d'achat géant

Asus TUF 506II-AL024T

999,90€ > Materiel.net
Verdict :

Équipé d’un processeur AMD Ryzen 5-4600H de génération Renoir et d’une GeForce GTX 1650 Ti, l’Asus TUF 506II-AL024T présente une configuration équilibrée et un excellent rapport qualité/prix. On apprécie également son design fin et léger, avec un clavier rétroéclairé pleine taille, et une bonne solidité générale. La dalle IPS Full HD à 144 Hz renvoie des couleurs fidèles et profite d’une bonne réactivité. Un SSD M.2 NVMe de 512 Go complète l’ensemble et participe à renforcer la polyvalence de la machine.

plus
Processeur AMD Ryzen 5 4600H
Carte graphique GeForce GTX 1650 Ti (4 Go)
Écran 15,6 pouces Full HD 144 Hz
Mémoire 8 Go
Stockage SSD M.2 512 Go
Poids 2,3 kg

Plus de 1000 €

Image 4 : Portables gamer : le guide d'achat géant

MSI GF63 Thin 10SCSR-044FR

1199,95€ > Materiel.net
Verdict :

Franche nouveauté, le MSI GF63 modernise considérablement le châssis noir et rouge qui habille depuis plusieurs années déjà la gamme de PC pour joueurs du constructeur. Ce modèle introduit ainsi une finition en aluminium et des bords plus fins autour de l’écran IPS de 15,6 pouces. Autre atout majeur : il profite de la toute dernière génération de CPU Comet Lake, avec un Core i5-10300H. On retrouve également une GTX 1650 Ti au design Max-Q, un format qui lui assure une grande finesse. Un juste compromis entre une machine polyvalente au design digne d’un ultraportable et un vrai PC destiné aux joueurs.

plus
Processeur Intel Core i5-10300H
Carte graphique GeForce GTX 1650 Ti (4 Go)
Écran 15,6 pouces Full HD 120 Hz
Mémoire 8 Go
Stockage SSD M.2 512 Go
Poids 1,86 kg
Image 4 : Portables gamer : le guide d'achat géant

Asus ROG Zephyrus G GA532DU-AL005T

1349,95€ > Materiel.net
Verdict :

Avec moins de 2,2 kg sur la balance et une épaisseur inférieure à 2 cm, le Zephyrus G GA532 renouvelle efficacement la gamme d’Asus qui avait introduit le concept du design Max-Q, en 2017. S’inspirant du look des derniers ultraportables de la marque, ce PC destiné aux joueurs profite d’un design ultrafin, avec des bords très réduits autour de l’écran IPS de 15,6 pouces. Il embarque un processeur Ryzen 7 3750H et une GeForce GTX 1660 Ti, un habile compromis pour jouer à un large éventail de titres. Un choix éclairé pour tous ceux qui privilégient le design.

plus
Processeur AMD Ryzen 7 3750H
Carte graphique GeForce GTX 1660 Ti (6 Go)
Écran 15,6 pouces Full HD 120 Hz
Mémoire 8 Go
Stockage SSD M.2 512 Go
Poids 2,18 kg
Image 4 : Portables gamer : le guide d'achat géant

Razer Blade Stealth 13

1699,99€ > Razer Store
Verdict :

Véritable OVNI dans le marché des PC gamers, le Razer Blade Stealth 13 introduit le format original de “l’ultrabook de jeu”. Comme son nom l’indique, il s’articule autour d’un écran mat de 13,3 pouces, dans une version Full HD ou … 4K, et épouse ainsi un format ultrafin (1,5 cm d’épaisseur, pour 1,42 kg sur la balance). Une vraie gageure ! Il embarque par ailleurs un récent processeur Intel Core i7-1065G7 de dixième génération ainsi qu’une GeForce GTX 1650 au design Max-Q. Le tarif est évidemment élevé pour une machine aussi atypique, mais elle devrait convaincre les grands nomades.

plus
Processeur Intel Core i7-1065G7
Carte graphique GeForce GTX 1650 (4 Go)
Écran 13,3 pouces Full HD
Mémoire 16 Go
Stockage SSD M.2 512 Go
Poids 1,42 kg
Image 4 : Portables gamer : le guide d'achat géant

Asus TUF 566IV-AL139T

1499,90€ > Materiel.net
Verdict :

Grande nouveauté du printemps 2020, l’Asus TUF 566IV réunit pour la première fois un processeur AMD de génération Renoir, le Ryzen 7 4800H, et une véloce GeForce RTX 2060. De quoi profiter des effets de ray-tracing sur un pur PC portable au design sobre et profilé ! Le clavier se révèle particulièrement confortable et réactif, l’écran IPS de 15,6 pouces est précis et équilibré, avec un taux de rafraîchissement de 144 Hz, et la connectique est complète tout en embrassant les dernières technologies en matière de connexion sans fil. On apprécie également la bonne évacuation de la chaleur et le fonctionnement relativement silencieux, malgré la puissance offerte.

plus
Processeur AMD Ryzen 7 4800H
Carte graphique GeForce RTX 2060 (6 Go)
Écran 15,6 pouces Full HD 144 Hz
Mémoire 16 Go
Stockage SSD M.2 1 To
Poids 2,3 kg
Image 4 : Portables gamer : le guide d'achat géant

Acer Predator Helios 300 PH317-53-79N6

1749,95€ > Materiel.net
Verdict :

Vous êtes à la recherche d’une solide machine bien armée pour les jeux vidéo et les tâches les plus avancées ? Le Predator Helios 300 s’articule autour d’un écran IPS de 17,3 pouces avec un taux de rafraîchissement de 144 Hz – de quoi offrir une excellente réactivité aux jeux les plus exigeants, avec un rendu précis et équilibré ce qui ne gâche rien. Côté performances, on retrouve un excellent processeur Intel Core i7 de neuvième génération à six coeurs, le Core i7-9750H, couplé à une GeForce RTX 2060. Un très bon arsenal, qui devrait présenter une sérieuse longévité.

plus
Processeur Intel Core i7-9750H
Carte graphique GeForce RTX 2060 (6 Go)
Écran 17,3 pouces Full HD 144 Hz
Mémoire 16 Go
Stockage SSD M.2 1 To
Poids 2,93 kg
Image 4 : Portables gamer : le guide d'achat géant

MSI GL75 10SER-037XFR

1599,95€ > Materiel.net
Verdict :

Bénéficiant du même type de renouvellement que le GF63 que nous avons également retenu dans notre sélection, le MSI GL75 adopte un ultra-récent processeur Comet Lake de dixième génération, le Core i7-10750H, en le couplant à une GeForce RTX 2060. Un vrai bon choix pour profiter d’une configuration équilibrée pour les années à venir ! Le design est particulièrement flatteur, avec un châssis en aluminium et un encombrement relativement réduit pour un modèle de 17,3 pouces.

plus
Processeur Intel Core i7-10750H
Carte graphique GeForce RTX 2060 (6 Go)
Écran 17,3 pouces Full HD 120 Hz
Mémoire 16 Go
Stockage SSD M.2 256 Go + HDD 1 To
Poids 2,5 kg
Image 4 : Portables gamer : le guide d'achat géant

Dell Alienware m15 R2

2848,60€ > Dell
Verdict :

Autrefois synonyme de surpuissance absolue, la gamme Alienware est passée dans l’escarcelle de Dell … qui continue heureusement à animer le mythe. Cette seconde mouture de l’Alienware m15 conserve le format 15,6 pouces et se décline en une douzaine de configurations. Parmi celles-ci, nous ne saurions que trop vous conseiller celles dont l’écran OLED renvoie une définition 4K (3840 x 2160 pixels), gage d’une plus grande précision et d’une meilleure longévité. Du côté des composants, on ne retrouve que des éléments premium, à commencer par le processeur hexacoeur Intel Core i7-9750H et une vraie GeForce RTX 2070. Un investissement considérable, mais de (très) sérieuses performances à la clé !

plus
Processeur Intel Core i7-9750H
Carte graphique GeForce RTX 2070 (8 Go)
Écran 15,6 pouces 4K
Mémoire 16 Go
Stockage SSD M.2 512 Go
Poids 2,16 kg
Image 4 : Portables gamer : le guide d'achat géant

MSI GE75 Raider 10SGS-039FR

3499,90€ > Materiel.net
Verdict :

Vous disposez d’un budget pour ainsi dire illimité et vous êtes à la recherche de performances absolues ? Baignant dans le luxe absolu, le MSI GE75 bénéficie lui aussi de la refonte printanière de l’ensemble de la gamme du constructeur. Dans un châssis vraiment fin et profilé, il embarque un Core i9-10980HK, l’un des fleurons de la nouvelle architecture Comet Lake, avec une GeForce RTX 2080 Super. Autant dire qu’il laisse sur le carreau la plupart des PC fixes du marché. L’écran IPS de 17,3 pouces profite en outre d’un taux de rafraîchissement de 240 Hz, de quoi être d’une redoutable précision dans tous les jeux les plus exigeants. Rien ne lui résiste !

plus
Processeur Intel Core i9-10980HK
Carte graphique GeForce RTX 2080 Super (8 Go)
Écran 17,3 pouces Full HD 240 Hz
Mémoire 32 Go
Stockage SSD M.2 1 To
Poids 2,6 kg

Les critères essentiels

Des machines plus fines

Aujourd’hui, les constructeurs ont élargi leurs offres en proposant des machines plus légères, optimisées pour être utilisées plus longtemps sur batterie et plus abordables. Ce dernier critère a bénéficié des progrès techniques réalisés par Nvidia et Intel, mais aussi par AMD, en particulier par sa génération de CPU Ryzen Renoir de plus en plus adoptée par les constructeurs. Il devient aujourd’hui possible d’acquérir une machine tout à fait satisfaisante pour jouer en Full HD à environ 800 euros, avec une puce graphique GeForce GTX 1650 Ti ou Radeon RX 5500M et un processeur Core i5 ou Ryzen 5.

Bien sur, pour arriver à ces « petits » prix, certains constructeurs ont simplifié leurs boîtiers, qui n’offrent donc pas les mêmes fonctions que les grosses bécanes, qui existent toujours, comme les Predator d’Acer, les ROG d’Asus ou les Alienware de Dell.

Des configurations plus abordables…

Image 25 : Portables gamer : le guide d'achat géant

Ainsi, a-t-on vu débouler sur le marché des Acer V Nitro (puis Nitro tout court), des HP Omen ou encore des Lenovo Legion. Pour environ 800 ou 900 euros environ, ces machines « gaming d’entrée de gamme » intègrent un duo processeur/puce graphique Core i5/GTX 1650, qui fait l’affaire si vous n’êtes pas accro aux derniers jeux en date, hyper sophistiqués, ou si vous êtes prêt à sacrifier quelque peu la qualité d’affichage sur l’autel de la fluidité.

Ces « petites » configurations n’ont pas toujours de clavier rétroéclairé RGB (juste en rouge le plus souvent), ni d’écran QHD ou 4K, ou de systèmes audio avancé. Leur écran n’est pas non plus compatible G-Sync et ne fonctionne le plus souvent qu’en 60 Hz, contre 120 ou 144 Hz sur des machines plus évoluées et donc plus onéreuses.

Lorsqu’on approche de la barre symbolique des 1000 euros, on commence à trouver des puces  graphiques plus performantes en Full HD, comme les GeForce GTX 1650 Ti ou GTX 1660 Ti.

… mais un haut de gamme toujours très cher

Toutefois, dès qu’on vise un boîtier et un équipement plus sophistiqués, on tombe sur des configurations beaucoup plus onéreuses. En effet, les plus grosses configurations, dotées de deux puces graphiques GeForce GTX (les MSI Titan par exemple) ou des dernières puces GeForce RTX et des composants les plus performants (processeur Intel Core i9, écran 240 Hz G-Sync, 32 Go, SSD 1 To, etc), sont commercialisées au-delà des 3000 €.

Sans atteindre ces extrémités, il faut tout de même compter actuellement plus de 2 000 € pour s’offrir une configuration équipée d’une puce graphique GeForce RTX 2070 et plus de 3 000 € pour passer à la GeForce RTX 2080…

Les composants les plus populaires

Le choix du processeur

À l’heure actuelle, une machine pour gamer n’intègre pas de processeur Intel Core i3. Le Core i5 ou le Ryzen 5 sont présents sur les configurations d’entrée de gamme, en version 4 cœurs (i5-9300H ou Ryzen 5 3550H). Au dessus de 1000 € environ, on profite aujourd’hui d’un plus large assortiment de références. Parmi les fleurons de la génération précédente, on retrouve en particulier les classiques Core i7-9750H (6 cœurs à 2,6/4,5 GHz) ou Ryzen 7 3750H (4 coeurs à 2,3/4 GHz).

Image 26 : Portables gamer : le guide d'achat géant

Dans les dernières références du marché, on voit fleurir des processeurs Intel Comet Lake, comme les Core i5-10300H (4 coeurs, 2,5/4,5 GHz), Core i7-10750H (6 coeurs, 2,6/5 GHz) ou encore Core i9-10980HK (8 coeurs, 2,4/5,3 GHz). Certains modèles très récents, comme le dernier Razer Blade Stealth 13, font même le pari des CPU de génération Ice Lake, gravés en 10 nm, comme le Core i7-1065G7 (4 coeurs 1,3/3,9 GHz).

Du côté d’AMD, la génération Renoir signe son entrée avec les Ryzen 5 4600H (6 coeurs, 3/4 GHz) et les Ryzen 7 4800H (8 coeurs, 2,9/4,2 GHz). Des puces encore ultra-récentes, sur lesquelles nous n’avons pas encore un très grand recul, mais dont la référence mobile la plus puissante devrait tutoyer les performances d’un Core i7-9700K par exemple. Rien que ça.

La puce graphique

Du côté du composant graphique, l’offre est très simple en entrée de gamme : vous pouvez adopter une Nvidia GeForce GTX 1650, 1650 Ti, 1660 ou 1660 Ti en fonction du prix et de vos besoins. En effet, les adeptes de MMORPG comme World Of Warcraft ou Guild Wars 2 n’ont pas vraiment besoin d’une RTX 2060 ou 2070. À moins, qu’ils envisagent de jouer sur un écran externe en 4K. Du côté de l’écurie concurrente, les modèles d’entrée de gamme se contentent généralement d’une Radeon RX 5500M de génération Navi.

Depuis plusieurs mois déjà, les constructeurs intègrent les plus récentes puces Nvidia GeForce RTX 2060, 2070 et 2080 de génération Turing sur les machines haut de gamme, parfois dans leur dernière déclinaison Super.

D’autre part, certaines puces graphiques GeForce sont estampillés « Max-Q ». Cela signifie qu’elles fonctionnent à des fréquences légèrement inférieures aux puces « normales » afin de moins chauffer et de faciliter leur intégration dans des machines fines et légères, qui ne disposent pas du même système de refroidissement massif des PC portables plus imposants. Les performances de ces puces sont donc un peu moins élevées (environ 10 %) que leurs équivalents non Max-Q (appelés parfois Max-P, comme Maximum Performances).

Température et autonomie

La température

Les composants internes chauffent lorsqu’ils sont fortement sollicités par les jeux, ce n’est pas une surprise. La conséquence est que, malgré les efforts des constructeurs pour dissiper cette chaleur à grands coups de ventilateurs et de caloducs, certaines zones des PC portables montent plus ou moins en température, ce qui peut être inconfortable (surtout si on joue avec le PC portable sur les genoux !), voire même dangereux pour l’électronique interne si jamais les grilles d’aération de la machine sont obstruées (attention à la poussière !). Si la machine reste sur un bureau et que vous jouez avec une souris, la température n’est pas vraiment un critère important.

Image 27 : Portables gamer : le guide d'achat géant
Image 28 : Portables gamer : le guide d'achat géant

Les mesures réalisées récemment par nos confrères du site Laptopmag montrent que le MSI Titan atteint une température maximale de 59 degrés après 15 minutes de jeu, ce qui plutôt bien. L’Asus ROG Zephyrus, quant à lui, monte à 67 degrés maxi, ce qui n’est pas encore trop gênant. En revanche, la température maximale relevée sur le MSI GS65 Stealth, de 90 degrés, pourrait gêner certains utilisateurs.

Et bien sur, plus les composants chauffent, plus les ventilateurs internes s’activent et donc plus le niveau sonore est susceptible de grimper. Toutefois, si vous jouez avec un casque ou avec la musique du jeu sur les haut-parleurs de la machine, ce détail est anodin. Si la température monte trop, un mécanisme de throttling se met en place consistant à réduire la fréquence des CPU et GPU pour préserver les composants, ce qui diminue les performances du portable. C’est ce que nous vérifions tout particulièrement dans nos tests de PC portables.

L’autonomie

Le phénomène est connu depuis des années : en raison de leurs performances élevées, les PC portables pour joueurs ne peuvent fonctionner très longtemps sur batterie. Cela se traduit par une autonomie de trois à quatre heures grand maximum sur les modèles les moins optimisés, comme le MSI GT75 Titan ou l’Asus ROG Zephyrus. Et encore ! Les mesures du site Laptopmag sont effectuées non pas en jouant, mais juste en surfant sur le Web avec une connexion Wi-Fi. En jouant, l’autonomie est encore réduite au moins de moitié. Pour ces modèles, la prise électrique est indispensable.

Image 29 : Portables gamer : le guide d'achat géant

Heureusement, pour ceux qui ont besoin d’une autonomie correcte, certaines configurations sont particulièrement optimisées, à l’image de l’Asus ROG Strix Hero II (près de 5h), l’Acer Predator Helios 300 (6h50min environ) ou Dell Inspiron 15 7000 (7h environ). Ce dernier bénéficie du design Max-Q de Nvidia, qui permet à sa puce GeForce GTX 1060 de consommer moins d’énergie tout en restant efficace pour jouer en Full HD. L’Alienware 13 (OLED) fonctionne lui aussi plus de 7h sur batterie (toujours en bureautique).

Stockage et RAM, le jeu de Go

La mémoire

Pour ce qui est la RAM, il n’y a pas trop de questions à se poser. Sur les PC portables premier prix, on trouve 8 Go de mémoire, ce qui encore est suffisant pour jouer. Bien sûr, si on y met le prix, on passe à des machines dotées de 16 Go ou 32 Go, ce qui peut être intéressant si vous utilisez régulièrement des applications graphiques ou de montage vidéo. À part les modèles EVGA, aucun portable ne permet de régler la fréquence de la RAM au delà des certifications JEDEC, voire un seul pour l’instant.

A lire : Comparatif : quelle RAM choisir sur CPU Intel, AMD, et APU Ryzen ?

Le stockage

Image 30 : Portables gamer : le guide d'achat géant

De la même façon, le choix est assez restreint pour le stockage. Toutes les configurations sont désormais équipées d’un SSD d’au moins 256 Go, au format M.2. Il garantit une excellente réactivité pour le système et les applications. Nous ne saurions que trop vous recommander de privilégier les PC avec une unité de ce type d’au moins 512 Go, les modèles les plus haut de gamme atteignant les 1 To.

Dans tous les cas, sachez que l’ensemble des modèles retenus dans notre sélection abritent un second emplacement, facilement accessible à l’aide d’un simple tournevis, pour gonfler cet espace de stockage par la suite. Les modèles grand luxe, comme le MSI GE75, disposent même de trois emplacements de stockage.

Image 31 : Portables gamer : le guide d'achat géant

Enfin, les plus grosses machines, en termes de format et de prix, peuvent abriter deux SSD gérés en RAID. Pour avoir une idée des performances de chaque solution, notre comparatif de technologies de stockage en pratique, montrent bien les différences réelles entre chaque solution.

Écran, audio et clavier

L’écran

Image 32 : Portables gamer : le guide d'achat géant

L’écran est aujourd’hui l’élément pour lequel il existe le plus de variations, ce qui permet d’obtenir une grande variété d’offres. Le standard reste le bon vieux Full HD (1920 x 1080 pixels) en 15,6 » ou 17,3 ». Quelques constructeurs ont des offres en 13,3 pouces, comme Dell Alienware ou Razer Blade Stealth. De rares modèles existent en QHD (2560 x 1440 pixels), chez Dell Alienware par exemple, ou en 4K (3840 x 2160 pixels).

À l’heure actuelle, la technologie utilisée pour les écrans est en majorité l’IPS, qui offre de plus belles couleurs que le TN et de meilleurs angles de vision. D’autre part, si la grande majorité des écrans fonctionne en 60 Hz, on voit ici ou la des modèles en 120 Hz ou 144 Hz, comme l’Acer Helios 500. Et pour s’assurer d’un affichage dénué du moindre effet de « tearing », de plus en plus de machines sont dotées d’un écran compatible G-Sync.

Image 33 : Portables gamer : le guide d'achat géant

Enfin, désormais, le plus souvent, les dalles LCD des PC portables pour joueurs sont mates, afin d’éviter les reflets gênants. Reste la luminosité, la fidélité des couleurs et la plage des couleurs affichables, qui sont parfois mises en avant par les constructeurs, mais qui ne sont vraiment vérifiées, ou pas, lors des tests individuels des rédactions spécialisées.

Pour tout savoir sur les technologies d’écrans, dans notre Guide d’achat de moniteurs PC
– Les dalles LCD et leur définition
– Fréquences et performances des dalles

OLED, ou le top de l’affichage

Le top de l’affichage se trouve sur la dernière version de l’Alienware m15, dotée d’un écran OLED. Cette technologie offre une qualité d’affichage dépassant largement celle des écrans LCD, grâce à des noirs parfaits (contrastes quasiment infinis), des couleurs éclatantes (220 % du gamut sRGB), et une bonne luminosité. Le Gigabyte Aero 15 OLED exploite également cette technologie 

Le clavier

Les claviers « chiclet » sont présents sur quasiment tous les ordinateurs portables. Si vous n’arrivez pas à vous y faire, la seule solution est de brancher un vrai clavier. Toutefois, lorsqu’on se contente d’utiliser les touches ZQSD, la qualité de frappe offerte par le clavier est assez secondaire. Le pavé tactile, quant à lui, peut être avantageusement remplacé par une véritable souris pour gagner en efficacité en jouant.

Pour jouer dans la pénombre, quasiment tous les claviers des machines gamer sont rétroéclairés. Sur les machines les plus abordables, le rétro éclairage est rouge ou blanc, avec plusieurs niveaux d’intensités lumineuses. Sur les machines plus onéreuses, on voit apparaître les claviers RGB, pour lesquels il est possible, par l’intermédiaire d’une application, d’ajuster la couleur des touches plus ou moins finement : par zones (comme sur le l’Asus Rog Zephyrus) ou touche par touche (chez MSI ou sur le Gigabyte Aorus X7,par exemple).

Image 34 : Portables gamer : le guide d'achat géant