Comparatif d'alimentations pour PC : nos tests de 131 modèles

Guide : ce qu'il faut savoir sur les alimentations

Format : ATX, SFX, …

Deux formats se partagent la très grande majorité des parts de marché. Le format ATX, qui définit également une norme du même nom, existe depuis de très nombreuses années et est devenu un standard de fait pour les boîtiers « desktop » ou « tour » classiques. Le format SFX – plus compact, avec des dimensions standards de 215 x 63,5 x 100 mm - est quant à lui destiné aux mini-boîtiers et configurations compactes. Attention donc à ne pas se tromper de format lors de votre choix.

D’autres standards existent, comme le BTX et ses variantes microBTX et picoBTX (créés pour remplacer l’ATX, mais abandonnés depuis longtemps), l’AT/Baby AT (si vous possédez un « ordinosaure » de plus de 20 ans) ou encore le TFX (un autre standard destiné aux mini boîtiers). Ces formats sont toutefois peu ou plus très répandus.

Modularité et longueur des câbles

Les spaghettis, on les aime généralement dans notre assiette et pas dans notre boîtier. Avec la multiplication des câbles et connecteurs, les différents constructeurs proposent depuis de nombreuses années déjà des alimentations modulaires, c'est à dire avec des câbles que l'on peut ajouter à la demande. Attention toutefois, certaines alimentations dites "modulaires" ne le sont en réalité qu'avec certains types de câbles et connecteurs (PCI-Express, Molex et/ou SATA). D'autres modèles sont en revanche totalement modulaires, jusqu'au connecteur ATX 20/24 broches ! Inutile d'aller jusque là puisque, de toute façon, ce câble 20/24 broches est indispensable au fonctionnement d'un ordinateur...

Un autre point important à vérifier est la longueur des câbles, qu'ils soient modulaires ou non, et le nombre de connecteurs SATA et PCI-Express (6 pins ou 8 pins). De manière un peu plus anecdotique, on appréciera également l'écartement entre deux connecteurs SATA ou Molex d'un même câble : il serait dommage de ne pas pouvoir utiliser tous les connecteurs d'un câble si ces derniers sont trop rapprochés.

Puissance

La première chose à faire est donc de définir la consommation maximale d’une configuration donnée, afin de choisir de manière optimale son bloc d’alimentation (certains sites permettent d'estimer cette consommation). Avec sur le marché des modèles allant de 250 watts à 1500 watts (ou plus), il y a l’embarra du choix…

Ainsi, une configuration bureautique typique, voire une configuration « raisonnable » de jeu se contentera bien souvent d’un modèle d’une puissance de 450 watts ou moins. En revanche, une configuration multi-GPU demandera obligatoirement une alimentation plus puissante, tout comme n'importe quelle configuration « musclée ».

Pour mieux comprendre le fonctionnement d’une alimentation, lisez nos deux dossiers :
- Fonctionnement d'une alimentation (1ère partie)
- Fonctionnement d'une alimentation (2ème partie)

Normes de sécurité, garantie, bundle

Derniers points à vérifier lors de l'achat d'une alimentation : les normes de sécurités, en particulier le respect de certains standards. L'ATX12V en est par exemple à la version 2.4 tandis que la norme EPS12V en est à la version 2.93. Le PFC sera obligatoirement de type actif. Attention également à la présence de différentes protections : contre les surintensités (OCP), contre les surtensions (OVP), contre les courts-circuits (SCP), contre les surcharges (OPP), contre la surchauffe (OTP) ou encore contre les surtensions transitoires (SIP).

Vous pourrez enfin comparer les garanties proposées par les constructeurs (généralement deux à cinq ans), ainsi que le bundle fourni avec l'alimentation (les houses que l'on trouve parfois sont totalement inutiles, par contre les attaches-câbles, vis, amortisseurs en caoutchouc et autres adaptateurs pourront se montrer utiles).

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
10 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • malisano.yol13
    Il aurait été plus intéressant d'avoir un classement entre 400 et 700w, qui correspond à la majorité des utilisateurs.
    0
  • AccroPC2
    400 / 700w pas sûr.
    -600w correspond à la grande majorité des config mono GPU.
    700-850w correspond à la grande majorité des config bi-GPU.

    Bien sûr si on a des 1050/1060 avec des machines on OC une 400/450w suffit. Maintenant une alim pouvant facilement faire 2 voire 3 config, ce serait dommage d'être obligée de la remplacer parce qu'on a visé trop bas au départ.
    0
  • flateric oyzo
    les alim, c'est pas comme les ampli audio, il faut scrupuleusement choisir le bon niveau de charge à pleine puissance du pc pour situer son point de fonctionnement pile dans la zone du meilleur rendement: prendre une 800w 80+ pour un pc qui suce 200w en charge maxi, c'est débile car l'alim sera dans son pire rendement possible à 20% de sa capacité; il vaut mieux une 300w gold (66% de charge donc zone du meilleur rendement électrique) dans ce pc là, qu'une onéreuse 800w no-name.
    0
  • AccroPC2
    Enfin on parle de PC fait maison avec un objetif ( Gaming, Montage vidéo, Station de travail, Minage [ lol ] etc.. ). La machine qui bouffe moins de 200w ce sont des machines bureautiques qui dans 80% des cas seront des machines toutes montées type Dell/HP/Medion et j'en passe. Ce n'est pas vraiment la cible de l'article, je pense.
    0
  • flateric oyzo
    https://outervision.com/power-supply-calculator
    Allez voir ce que votre machine; pourrait éventuellement, dans l'hypothèse hautement improbable que tout vos composants pc consomment le maximum de leur puissance au même moment. Mieux encore, branchez une prise wattmètre entre la prise murale et votre pc pour vous rendre compte de la puissance ridiculement basse consommée par votre pc, et tout ça, en tenant compte du rendement de l'alim elle-même!(soit 10 à 20% de plus que ce que consomme vraiment les composants du pc).
    A moins d'avoir un fx9590 et un crossfire de radeon r9-390...personne n'a besoin d'une alim de PLUS de 550w...C'est comme acheter un audi Q7 pour faire 10km par jour entre la boulangerie et l'école de ses gosses...Alors faites vous plaisir si vous voulez, mais ne dites pas que c'est nécessaire.
    0
  • AccroPC2
    Fait, ton site m'annonce load = 426w recommanded 476w, valeur sur laquelle je ne suis pas trop d'accord vu qu'on préconise une charge à 80% max mais admettons. Je pense que ma evga supernova G2 550w est adaptée.

    Et si je montais un SLI load wattage 587w avec une recommandation à 637w valeur sur laquelle je ne suis toujours pas en phase mais peu importe.

    C'est d'ailleurs ce qu'on recommande a qqc prêt sur le forum. Entre 300-350w pour de la bureautique, 400 & 450w pour des machines gaming pas trop poussées, 500 & 550w pour des configs pêchues mono GPU, 750w pour des machines bi-GPU. Le choix est aussi grandement guidée par la qualité de l'alimentation et le Q/P.

    Aucun interêt d'aller plus loin à moins qu'un quad sli peut-être mais bon vu que c'est abandonné.

    Bye
    1
  • job31
    Anonymous a dit :


    Pour info ce "calculateur" est totalement fantaisiste et surcote à mort ;)
    0
  • Yannick G
    Anonymous a dit :
    A moins d'avoir un fx9590 et un crossfire de radeon r9-390


    Et bien justement, ça tombe bien, c'est le cas :o


    [:topicalacon]
    0
  • chermositto
    Salut
    Cela fait longtemps que le rendement des alims ne varie pratiquement pas entre 20 et 90%. Donc on peut prendre un peu plus puissant. Moi j'y vois des avantages : les composants chauffent moins, le ventilo tourne moins vite donc moins de bruit, les composants vieillissent moins vite car subissant moins la chauffe, l'alim dure donc plus longtemps sans perdre ses caractéristiques.
    Pour le test, la seasonic 600w est bien car à un prix raisonnable pour une fois.
    0
  • fmj999
    Les perfs pures et les prix, c'est bien. C'est même la base.
    Mais il faut aussi prendre en compte la durée de garantie. Je me suis fais doucher à ce niveau par Seasonic (HS 5 ans et 2 mois : ils n'ont rien voulu savoir) et suis passé à du Corsair (7 ans : on a le temps de voir ......).
    La longueur et la rigidité sont également des paramètres à prendre en compte.
    0