Comparatif géant de SSD : 117 modèles en test

Pour cette grosse mise à jour, nous avons rajouté 15 nouveaux modèles de SSD à notre comparatif, portant à 117 le nombre total de produits testés :
- Adata SX7000 512 Go et GAMMIX S10 512 Go
- Crucial MX500 250 Go, 500 Go et 1 To
- HP EX920 256 Go
- Intel SSD 760p 512 Go
- Plextor M8Pe 512 Go, M9PeGN 512 Go et 1 To, M9PeY 512 Go et 1 To
- Samsung 860 Pro 1 To et 960 Pro 512 Go
- SanDisk Ultra 3D 500 Go

À tout seigneur, tout honneur ! Après avoir passé 117 SSD sur notre banc de tests, récemment renouvelé pour l'occasion (les résultats de notre précédent comparatif de SSD restent toutefois toujours accessibles), nous vous proposons ce comparatif un peu revisité. D'accès plus simple et plus clair, il sera régulièrement mis à jour grâce aux tests que nous effectuons régulièrement.

Bien que nous ayons testé des SSD de toutes les capacités, nous séparons les résultats de ce comparatif en plusieurs catégories, chacune ne correspondant pas au même usage ni au même budget. : « 120/128 Go », « 240/256 Go », « 400 à 512 Go » et enfin « 750 Go et plus ». Nous avons également séparé les modèles au format SATA des produits au format M.2 ou PCIe. Pour information, nous avons décidé de ne proposer dans nos graphiques que les SSD de constructeurs commercialisés en France.

Sélection des meilleurs SSD SATA

Sélection des meilleurs SSD M.2 et PCIe

Loading...


Bons Plans SSD

Un mot sur le PCI-Express, le format M.2, l'AHCI et le NVMe

Il ne faut pas confondre le format physique du SSD avec l'interface qu'il utilise. Ainsi, un SSD grand public au format 2,5 pouces classique utilisera - sauf rares exceptions - une interface SATA 6Gbps et seront donc limités par cette même interface à un débit maximum théorique de 600 Mo/s environ. A l'inverse, un SSD au format M.2 pourra utiliser une interface AHCI ou une interface NVMe, la seconde étant bien plus rapide que la première : un SSD M.2 NVMe peut atteindre 4 Go/s en théorie (4 lignes PCI-Express 3.0). Les SSD au format PCI-Express utilisent eux aussi très souvent quatre lignes PCIe 3.0 4x, ce qui place la limite théorique à 4 Go/s...

Notons qu'il faut un UEFI adapté - de plus en plus répandu, fort heureusement - pour démarrer sur un SSD NVMe (M.2 ou PCIe). Enfin, les SSD au format M.2, s'ils sont très compacts, sont plus sensibles au phénomène de throttling à cause de leur refroidissement moins efficace, tributaire du design de la carte mère ou de l'ordinateur portable. Toutefois, si nous avons effectivement rencontré ce problème sur certains modèles lors des benchs synthétiques, il n'est en revanche jamais apparu lors de nos tests en conditions réelles.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Johan_et_Pirlouit
    Citation:
    A l'inverse, un SSD au format M.2 pourra utiliser une interface AHCI ou une interface NVMe, la seconde étant bien plus rapide que la première

    D'entrée de jeu, une belle confusion entre AHCI (contrôleur) et SATA (interface)... On rappellera que l'AHCI est lié ... au SATA ! En effet, ce contrôleur permet de bénéficier des fonctionnalités étendues de cette interface, chose que l'ancienne interface PATA (autrement nommée IDE) ne possédait pas.
    - Source (anglais) > https://en.wikipedia.org/wiki/Advanced_Host_Controller_Interface
  • Yannick G
    Va falloir que tu appelles Intel pour leur dire de corriger leurs spécifications de l'AHCI alors.

    (extrait des specs 1.3.1, sur le site d'Intel, avec un contrôleur HBA - host bus adapter - doté d'interfaces Legacy et AHCI)