Comparatif : 32 processeurs au banc d'essai

Calcul : Solidworks 2015 et Creo 3.0

Contrairement à SPECviewperf qui est gratuit et utilise seulement le CPU pour le rendu graphique, Solidworks 2015 et Creo 3.0 utilisent aussi le CPU pour des simulations, des calculs complexes et le rendu d’images. Toutefois, ces programmes n’utilisent pas pleinement tous les cœurs à disposition, de sorte que le Core i7-8700K à la fréquence élevée parvient à se placer juste derrière le Core i9-7900X. Le Ryzen Threadripper 1920X obtient aussi un meilleur score que son grand frère le 1950X, car la fréquence de ce dernier reste un peu moins élevée, malgré un nombre de cœurs supérieur. Les Threadripper restent cependant toujours plus performants que le Ryzen 7 1800X.

L’influence de la fréquence est encore plus grande dans Creo 3.0, malgré la complexité des opérations à effectuer. Ces tâches ne se laissent pas bien paralléliser, c’est donc l’IPC qui permet de départager les concurrents. Le programme a besoin d’au moins quatre cœurs physiques, même sans Hyper-Threading, pour bien fonctionner, et sait encore tirer parti de deux cœurs supplémentaires. Au-delà, on remarque que le programme s’emmêle un peu les pinceaux. La fréquence est reine encore une fois. 

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire